2e conversation avec mon âme : le bonheur

 

Communiquer avec son ame

Communiquer avec son âme

« Vous allez assister un dialogue entre mon mental et mon âme. Comment établir un dialogue puisque vous avez l’impression d’être tout seul ? C’est simple, avec le mental, vous réfléchissez à la question ou à la réponse alors que si vous voulez une réponse de l’âme il faut lacher prise et faire autre chose. Il ne faut surtout pas penser, il faut que la réponse arrive seule pendant que vous faites la vaisselle par exemple. C’est sûr, que la réponse de l’âme peut mettre longtemps à venir, ce n’est pas grave soyez patient.

Il ne faut jamais oublier que l’âme se cache toujours derrière le filtre du mental et quoi que l’on fasse, nous aurons jamais une réponse reflétant exactement sa réponse, il y aura toujours une distorsion.

Ces conflits entre les désirs de l’un et les souhaits de l’autre sont constamment présents en chacun de nous, le défi est de les faire cohabiter. »

La première partie :

http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/dialoguez-avec-votre-ame-mode-demploi/

Mental : Je suis content de te retrouver.

Ame : moi aussi

Mental : Notre dernière conversation remonte à 10 mois et je t’avais demandé hors ligne une conversation sur le bonheur, tu ne m’as pas répondu…

Ame : Si, je t’ai répondu.

Mental : Ah bon quand ?

Ame : immédiatement après ta question, mais tu n’as rien entendu.

Mental : Tu ne parles pas assez fort.

Ame : Ce n’est pas le problème, sache que je réponds toujours tout de suite, car le temps n’existe pas chez moi, je t’en ai parlé la dernière fois, il y a 10 mois sur l’échelle des temps de votre matérialité.

Mental : Bon ok ça va, revenons à nos moutons, dis-moi comment découvrir le bonheur, évidemment si tu le connais.

Ame : Tu as la réponse dans le mot « bon-heure ». Le bonheur est lié à la notion de votre temps, pendant un instant vous vous sentez bien, vous vous sentez « bon ». Voilà pourquoi je ne sais pas ce que sait.

Mental : Tu plaisantes,, toi qui  as la réputation d’être la joie et l’amour, tu ne connais pas le bonheur, tu me déçois.

Ame : La plupart des êtres humains réagissent uniquement avec le mental comme toi en fait, sur une échelle des temps, le bonheur est un sentiment physique. Oui, je suis l’amour et la joie mais je suis aussi l’inverse, la peur, la colère…

Mental : Quoi ? Ce n’est pas ce que j’ai lu, ou appris sur la spiritualité, je ne comprends plus. Je croyais que tu allais me donner des conseils, alors que je m’adresse à un extraterrestre.

Ame : puisque pour moi le temps n’existe pas, je suis toujours dans le même « état », je suis l’unité, je suis le tout, je suis la joie et aussi l’inverse, ce n’est que, lorsque je me suis incarné que tu as été créé pour faire l’expérience de la dualité, l’expérience des opposés. Car je ne suis pas opposé, si tu n’étais pas là, jamais je n’aurai su ce que c’était.

Mental : Je suis là pour te faire remonter les infos, super, je viens d’apprendre que j’étais un facteur. Bon alors, tu ne sais rien sur le bonheur.

Ame : Si, je t’ai donné la réponse, mais comme d’habitude tu ne m’écoutes pas. Tant que tu seras « obsédé » par le temps, tu seras confronté au bonheur mais aussi à l’in quiétude donc au malheur. D’ailleurs, c’est quand tu apprécies ce que tu fais maintenant que tu es heureux.

Mental : Qui est tu ?

Ame : Je suis neutre, je ne juge personne. Comme vous humain, vous avez besoin d’image, imagines que tu assiste à un match de foot mais c’est des équipes étrangères, tu n’as aucune préférence sur les équipes, car tu as accompagné un copain.  Eh bien tu regardes, le match, tu regardes la beauté des gestes, tu regardes, les bonnes actions, mais tu regardes aussi les joueurs les plus agressifs, les joueurs qui jouent le moins bien, etc. Et à la fin quelle que soit l’équipe qui gagne, vous êtes neutre, ni joie, ni colère, vous êtes tout simplement, c’est ca l’âme.

Mental : Ok, mais concrètement le bonheur…

Ame : Moins tu te préoccuperas du temps, plus tu te rapprocheras de moi, et plus tu seras neutre face à la vie physique. Le bonheur à une signification pour toi car tu es le mental. Comme tu es dualité, quand tu ne vas pas bien, tu recherches l’inverse, donc le bonheur selon votre « mot ». Mais quand tu ne vis plus dans la dualité, tout cela n’a plus aucune signification, tu es détaché. Vos sages spirituels vous le répètent sans cesse. Si les Chinois ont inventé le symbole du Yin et du Yang, ce n’est pas pour être l’un ou l’autre c’est pour suivre la voie du milieu, c’est-à-dire l’équilibre.

Mental : Tu me disais que le bonheur est lié au temps, il faudrait savoir…

Ame : Oui aussi, puisque la voie du milieu, ce n’est pas le passé, ni le futur, la voie du milieu, c’est le présent. Tu peux retourner la question dans tous les sens, plus tu essayes de comprendre, plus tu t’éloignes de moi.

Mental : Alors tu n’as pas besoin de moi, si on t’écoute c’est toi le meilleur, je ne sers à rien…

Ame : si j’ai besoin de toi pour ressentir la vie matérielle, tu es même un héros pour moi, car tes neurones servent de filtre, c’est toi qui supportes tout, moi je ne fais qu’observer.

Mental : C’est ce que j’ai toujours pensé, je suis courageux, donc normal que j’ai de l’ego…

Ame : En fait, tu es juste une mémoire, tu ne réagis qu’à cause de tes acquis, tu fais juste fonction que tout fonctionne parfaitement, la vraie intelligence n’est pas dans la tête, il faudrait en parler avec lui…

Mental : Qui lui ?

Ame : Le corps !  C’est lui le maître de la matière ce n’est pas toi. Il a non seulement plus de neurones que toi mais en plus, il ressent beaucoup plus mes états d’âme que toi.

Mental : Donc je suis un abruti quoi ?

Ame : Mais non, tu as ton rôle, on en parlera tous les 3 la prochaine fois sur l’échelle de votre temps.

Mental : Ah parce que le corps parle ?

Ame : Oui, entre autres, par ton intermédiaire, c’est toi la parole.

 

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>