3 conseils de Bonheur et bien-être spirituel par l’écriture…

Quand on est adolescent, nous avons pratiquement tous tenu un journal intime qui est comme le prolongement de nous même. Au sortir de l’enfance, on a déjà des blessures qu’il faut exorciser. Écrire à l’adolescence fait du bien, mais paradoxalement, écrire en salle de classe est une véritable contrainte, pourquoi ?

Il y a qu’une seule réponse à cela, le journal intime fait aussi appel à la créativité et à la liberté, chose qui est à dose infinitésimale à l’école.

Personnellement, j’appelais l’école, la prison… En fait, tous les matins, j’étais puni d’aller à l’école, sauf pendant la récréation ou je pouvais enfin me libérer pendant 15 min.

Comprenez bien que la créativité n’est pas un passe-temps, mais une nécessite dans la vie de chacun. Quelqu’un qui n’exprime pas sa part de créativité est quelqu’un qui deviendra tôt ou tard malade physiquement ou psychiquement.

On est constitué pour être créatif, créativité et être humain est un pléonasme et quand on ne l’exerce pas, on est opposé à notre vraie nature.

C’est l’américain, James W. Pennebaker, qui le premier à déceler les bienfaits de l’écriture sur le système immunitaire. En effet, les personnes qui écrivaient ce qui leur arrivaient dans la vie avaient une meilleur défense contre les maladies que l’autre groupe.

Ce qui se passe est que les émotions peuvent parfois devenir tellement écrasantes, qu’elles ont besoin d’être d’un outil pour être exorcisé.

je vous ai donné trois de mes exercices préférés pour vous aider à démarrer.

L’écriture chronométrée

Dans son livre « Writing Down the Bones », Natalie Goldberg a proposé une méthode infaillible pour invoquer les muses et recevoir de l’inspiration.

Pour recevoir l’inspiration, munissez-vous d’un compte à rebours, un carnet et un stylo. Asseyez-vous à votre bureau ou partout où vous voulez (Starbucks, bibliothèque, Mac Donald…) Lancez votre minuterie pour dix minutes et posez la mine sur la feuille.

Il n’y a que deux règles du jeu ici: ne pas cessez pas d’écrire pendant les dix bonnes. Avez-vous peur que vous serez d’être à court d’idée? Pas de problème. Lorsque vous êtes « coincé », écrivez justement ce qui se passe comme: «Je suis à la recherche de quelque chose à écrire … je cherche quelque chose à écrire … » et avant que vous vous en aperceviez vous allez avoir une conversation avec vous-même.

Vous pouvez aussi écrire la liste des « 20 choses qui vous rendent heureux… Le lendemain, relisez ce que vous avez écrit, vous pouvez même supprimer, modifier et rajouter certaines choses, mais surtout essayez d’appliquer dans votre vie une chose de cette liste

La lettre non envoyée

La colère est toujours une bonne muse, j’ai tendance à utiliser cette émotion comme un catalyseur de la créativité. Quelque chose ou quelqu’un qui vous contrarie? Soyez créatif et purgez vos énergies négatives. Comment? En écrivant une lettre. Vous n’aurez pas besoin de l’envoyer. En fait, c’était devenu un rituel, j’ai écrit des lettres en colère, puis je les broyais, et les brûlais. En fait, cet exercice a prouvé qu’il guérissait les énergies négatives et de provoquer la fermeture diminuait les émotions de colère.

Écriture créative en groupe

Si vraiment c’est une activité qui commence à vous plaire, vous pouvez prendre des cours d’expression littéraire créative. Dans ce cas, vous pouvez partager avec d’autres ce que vous écrivez quotidiennement. Il existe des groupes ou des cours en ligne sur Internet donc pas besoin de vous déplacer. Mais il existe peut-être des clubs par chez vous renseignez vous avec l’aide de Google.

Si vous aimez l’idée de partager vos écritures, de suivre un cours d’écriture créative à proximité de chez vous pour rencontrer des gens, alors c’est fait pour vous…

A votre avis, pourquoi ce blogue existe?…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*