3 MIRACLES de ma vie, acceptés par la science, mais non expliqués sauf par…

 

Accomplir des miracles

Accomplir des miracles

Les 3 lois pour faire des miracles

Il ne suffit pas de lire la bible pour réaliser des miracles, il en arrive tous les jours dans le monde sans que la science ne puisse expliquer quoi que ce soit.

Voici les 3 lois basées sur mes expériences :

  1. Vous créez votre réalité
  2. Vos croyances créent votre réalité
  3. Pour faire des miracles, il faut donc y croire

Avec ses 3 lois, vous résumez comment fonctionne la vie et au-delà…

Maintenant, je vais vous raconter 3 événements de ma vie pour vous prouver qu’il ne faut jamais, mais vraiment JAMAIS baisser les bras.

Le miracle du dos malade

Pendant 15 ans, chaque jour je portais entre 500kg et une tonne d’extincteurs et un jour dans un entrepôt, le dos à fait « crack ». Je suis revenu à ma voiture très difficilement en serrant les dents à chaque pas que je faisais.

Après examens médicaux, on a non seulement détecter une hernie discale, un problème aux disques, mais aussi de l’arthrose.  Le premier avis était celui du rhumatologue qui m’a regardé dans les yeux en me disant, « Mr Cordier, il faut changer de métier, votre dos ne tiendra plus » quant à la médecine de travail, j’ai un certificat qui dit qu’il ne faut pas que je porte plus de 5 kg et pas plus d’une heure de voiture.

Pendant 1 an j’ai vraiment souffert, j’avais même des difficultés à mettre des chaussettes. J’avoue que pendant ce temps-là je me suis laissé aller, car je ne voyais pas d’issu et je ne savais pas ce que j’allais faire, puisque de plus, j’ai été licencié.

Sauf que dans un coin de mon esprit, il y avait toujours un doute… Pas le doute de l’avis médical qui repose sur l’observation, mais le doute que je ne pouvais pas avoir une vie limitée alors que je n’avais même pas 40 ans.

Comme le développement personnel n’avait déjà plus aucun secret pour moi, si je ne voulais pas d’un corps qui s’use prématurément, il fallait que je me trouve un but qui mobilise toutes mes facultés de création. Je fumais aussi un paquet par jour, ce qui n’arrange rien. Il faut savoir que j’étais absolument convaincu que j’allais modifier tous les diagnostics médicaux, c’était même une évidence, car j’ai une particularité que rien n’est impossible ! Et comme vous allez le voir dans tous les événements présentés, c’est le plus important.

J’ai donc décidé tout simplement de participer à un marathon. Bah oui, quand on a le dos en vrac il ne faut surtout pas courir, car les 400 kilos de choc à chaque foulés peut aggraver… Et de plus ça m’apportait une motivation pour arrêter de fumer. Évidemment, je n’écoutais pas les médecins qui me déconseillaient.  Je précise que j’étais un ancien sportif, un cycliste d’un assez bon niveau. Je vais passer sur les difficultés de l’entrainement, les blessures, etc. J’ai fait le marathon de paris, je l’ai terminé et j’ai ensuite participé tous les ans.

Or, il y a pas si longtemps que ça je me suis fait un lumbago on m’a passé des radios et scanners, et là oh surprise, la hernie discale avait disparu, mon dos s’était régénéré, il était en bien meilleur état que suite à mon accident du travail. À tel point, que j’ai fait répéter 2 fois le médecin, en lui demandant s’il était sûr. Sa réponse quand je lui ai parlé de mon cas, « c’est rare, mais ça arrive ! »

J’étais arrivé à inverser le processus de l’arthrose, à éjecter ma hernie et bien sûr à supprimer la douleur.

Le miracle du diabétique

J’avais environ 35 ans quand on m’a déclaré diabétique. Ce qui est gênant, car le diabète des jeunes est plus grave que le diabète dû à l’obésité or j’étais plutôt mince.

D’où venait ce diabète ?

Quand j’étais cycliste, on s’alimentait principalement avec des boissons énergétiques très sucrées ainsi que des tubes d’alimentation liquide aussi sucrée. Même si on se dépense, il reste des séquelles dans le corps de ses produits, car un jour le pancréas peut dire stop ! c’est lui qui régule le taux de sucre.

Donc comme je commençais à avoir la tête qui tourne plusieurs fois par jour, je suis allé consulter un généraliste. Et suite à la première analyse sanguine, je suis allé voir un diabétologue qui m’a fait faire des analyses plus profondes, 2 heures dans un labo, etc. Et verdict, « M. Cordier vous êtes diabétique ». Après discussion avec le médecin, on était d’accord pour ne pas me donner de traitement, car après je ne pourrai plus m’en passer, en revanche, il fallait que j’applique un régime strict et que j’achète un appareil pour mesurer mon taux de sucre quotidiennement. Bienvenu dans le monde du diabétique..

Comme j’étais aussi un très gros mangeur, j’ai appliqué le régime… 2 semaines… Tout simplement, car j’ai failli me trouver mal, car pas assez d’apports caloriques dans le corps.

Ce qui va suivre, n’est pas conseillé au niveau médical, c’est parce que, je connais mes croyances et mes possibilités physiques que j’ai pris la responsabilité.

Donc au bout de 2 semaines j’ai décidé de stopper le régime, de ne plus entendre parler de ces problèmes de diabète. Seule habitude que j’ai gardée, boire le café sans sucre, car je me suis aperçu qu’il était meilleur. J’ai donc décidé tout seul, comme un grand que cette analyse était une grosse connerie d’erreur médicale J’ai intensifié mes séances de relaxation, quelques années après, je commençais mes marathons…

Et puis maintenant, à presque 50 ans, aucun médecin quand je fais des analyses n’a détecté un problème de sucre.

Le miracle de l’enfant prodigue

Ce miracle est surement le plus puissant et celui qui me tient le plus à cœur. Pendant très longtemps je l’ai gardé secret, seules quelques personnes de ma famille connaissaient le drame qui nous tombait sur la tête.

Un véritable drame puisque nous voulions avoir un enfant, mais voilà au bout de 2 ans, on a commencé à s’inquiéter…

On a fait des examens et puis on nous somme allé consulté pour connaitre les résultats. Imaginez bien la situation. Pour rendre service, nous gardions mon petit neveu et ma petite nièce. Il y a avait le médecin devant nous et les enfants étaient sur nos genoux.

« Monsieur et madame Cordier, vous avez 0,1 % de chance d’avoir un enfant » Et pour nous redonner le moral : « Mais ne vous inquiétez pas il existe des méthodes d’insémination artificielle »

Et puis nous avons parlé de toutes ces techniques inconnues pour nous. Nous sommes sorties de la clinique avec les enfants, pas un mot dans la voiture, je regardais le paysage et je me suis surpris à sourire. Avec ma vie chaotique, la vie m’offrait une fois de plus un obstacle devant mon chemin faisant barrage à ma volonté. Mais la vie c’est moi, il n’y a rien d’autre, j’ai donc commencé à analyser mes croyances racines à ce sujet.

Et c’est vrai, qu’ayant 7 ans d’écart avec ma sœur et 15 avec mon frère on a dormi ensemble dans une très petite chambre juste la place pour un lit superposé et un lit pliant. Or, c’était tellement contraignant pour moi, car j’étais l’ainé que les enfants, j’en avais ras le bol. Et pendant des années je ne voulais pas d’enfant, même si je croyais en me mariant que j’étais sorti de ça, ce n’était pas le cas. Et comme les croyances influencent la réalité, il est tout à fait normal qu’un jour ou l’autre ces croyances se manifestent dans le monde physique c’est comme ça que ça fonctionne.

En comprenant ça, j’ai inversé le processus, c’est-à-dire que je n’ai pas accepté l’avis médical. Seul moi décide de ma réalité, c’est moi le maitre !

Tout ça s’est passé en moins d’un mois jusqu’à ce que ma femme m’annonce qu’elle avait un retard…

Au début évidemment, on peut toujours penser à un dérèglement, mais quand même, il vaut mieux faire un test de grossesse…

Elle était enceinte…

Ma fille a longtemps été appelée l’enfant du miracle ou la princesse, car elle est née le jour du décès de Lay di alors que le surnom de cette vraie princesse était « Princesse des cœurs »…

Et je vous le donne en mille… Elle va rentrer en fac de médecine…

Voilà ce n’est pas un Walt Disney avec des princes et des princesses, mais soyez sûr que vous pouvez transformez votre vie. N’acceptez jamais ce qu’on vous dit quand c’est pour limiter votre vie. Je vois trop de personnes dans mon entourage baisser les bras et ce résinier que c’est comme ça et c’est tout.

Il en est de même si vous allez consulter quelqu’un, que ce soit un astrologue, un psychothérapeute, un voyant, etc. N’acceptez jamais qu’on vous range dans des cases. Vous n’êtes ni un thème natal, ni l’interprétation de votre inconscient par le psychologue. Vous êtes beaucoup plus que tout ça.

Si vous vous intéressez aux croyances racines qui créent votre réalité, et comment ça fonctionne, vous pouvez lire d’autres articles :

http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/science-les-preuves-que-vos-croyances-cree-votre-realite/

http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/pour-etre-heureux-changez-de-croyance/

http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/4-exploits-surhumains-dhommes-et-de-femmes/

Ou bien encore, pour savoir pourquoi les miracles peuvent se réaliser sur un plan métaphysique, lisez cet article sur le temps, car tout se passe dans le moment présent. C’est-à-dire que les croyances du moment présent influencent non seulement votre passé, mais aussi votre futur. Voici pourquoi on peut annihiler les causes venant du passé :

http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/et-sil-existait-quelque-chose-de-plus-grand-que-le-karma-ou-la-reincarnation/

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

2 thoughts on “3 MIRACLES de ma vie, acceptés par la science, mais non expliqués sauf par…

  1. Oui Eric, Je suis persuadée que les Miracles existent, car Je l’ai constaté plusieurs fois dans ma Vie !
    Quand mes Enfants étaient petits, j’ai pensé très fort dans mon Esprit afin qu’ils guérissent lorsque l’un d’entre Eux était gravement malade. Le Chirurgien m’avait même dit qu’il ne comprenait pas ce qu’il c’était passé mais qu’il n’y avait pas besoin de l’opérer à nouveau !
    Mais je n’étais pas surprise car j’avais pensé très fort dans mon Esprit qu’il ne faudrait pas le réopérer !!!
    Merci Eric pour ces Reportages.

    • Merci Aurore et effectivement le pouvoir de l’esprit est sans limite, mais il faut y croire fortement pour que ca se transforme en réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>