Après un coma, il parle couramment français…

Après un coma, il parle couramment français…

Anglais, il devient francais...

Anglais, il devient francais…

Roy Curtis, un footballeur semi-professionnel, a un accident de voiture à 25 ans. Il est victime d’une fracture du crâne et une fracture du bassin. Il a été plongé dans un coma artificiel pendant 6 jours avec une hémorragie cérébrale multifocale intracrânienne, ce qui signifiait que ses vaisseaux sanguins avaient éclaté donc le sang coulait dans son cerveau, mais quand il se réveilla…

…il commença à parler avec les infirmières en français avec l’infirmière qui était une Africaine parlant français alors qu’il avait commencé à apprendre cette langue 12 ans auparavant à l’école, il avait donc juste quelques bases, car il est anglais. D’ailleurs ses parents, n’arrivent pas à croire qu’il parle bien le français.

L’autre chose encore plus surprenante est quand il s’est vu la première fois dans le miroir, ce n’était pas lui…

En fait, il ne s’est pas reconnu, puisqu’il était convaincu d’être un célèbre acteur, Matthew McConaughey :

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Et voici Roy Curtis, pas vraiment de ressemblance :

Roy Curtis

Roy Curtis

 

Je vous rassure, cet effet de ne pas se reconnaitre et d’être quelqu’un d’autre ne pas perdurer, en revanche, il parle toujours parfaitement français avec un bon accent comme le dit l’infirmière.

Que s’est-il passé ?

Il n’y a pas véritablement d’explication, on ne sait pas si avec ce genre de cas, on entre dans le domaine du paranormal ou si le cerveau une fois en « pause » est encore plus performant, ce qui est paradoxal, mais bon…

Ou bien est-ce une forme de réincarnation provisoire…

On en a déjà vu se réveiller avec un don alors peut-être que la conscience qui ne réside pas dans le cerveau se balade, fait ses courses et revient avec d’autres bagages, tout est possible…

Source

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération ! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*