ASTROLOGIE au Quotidien – Hiver : laissez pénétrer

La véritable astrologie n’est pas celle du passé, mais celle du présent, elle peut se définir ainsi : comment s’adapter à son environnement ?

Malheureusement, cela fait quelques siècles déjà que l’astrologie est dénaturée de sa fonction principale : comment se comporter consciemment pour vivre mieux ?

On ne peut pas donner les mêmes conseils à un Parisien, qu’à un Sénégalais, l’astrologue serait bien ennuyé, il n’aurait pas les outils propres à sa culture pour répondre.

Donc non seulement la saison a une extrême importance mais en plus même si astronomiquement, les solstices et équinoxes et donc la durée des saisons est la même à Paris qu’à Dakar, nous ne pouvons pas nous comporter de la même façon. C’est aussi pour cette raison que les astrologues qui soi-disant se réfèrent à l’astronomie sont impuissant sur le terrain, manque de psychologie, d’aide sur le plan corporel…

Cet article s’adresse donc à ce que je nomme « l’astrologie environnementale », ce que prennent rarement en compte les astrologues occidentaux. Voilà pourquoi ils interprètent des thèmes de personnes complètement inconnues pour eux sans savoir dans quels « bains » ils baignent.

Il y a quelques années alors que j’interprétais un thème devant une personne, sous son regard sans aucune réaction, je lui demande si cela lui parlait. Elle me répond « oui lorsque j’étais plus jeune. Mais depuis que j’ai travaillé sur moi, vous ne me décrivez plus. »

Ce jour-là, j’ai compris que l’interprétation du passé ne servait à rien pour décrire le présent d’une personne. À la limite, je me disais que c’est inquiétant quand une personne est la même à 50 ans que quand elle avait 20 ans.

Donc, vous qui lisez cet article, sachez que l’astrologie n’est pas une interprétation en aveugle, c’est vouloir passer pour un sorcier. Il reste encore des résidus dans l’inconscient collectif des astrologues, la chasse aux sorcières dont ils ont été victimes est bien toujours présente, ils veulent être des magiciens.

Astrologie Hivernale.

L’astrologie est la science de l’observation, donc observez autour de vous que se passe-t-il en hiver sous nos latitudes ? Tout est en repos, sur un plan symbolique c’est la mort avant la renaissance.

Il faut éviter d’être trop actif l’hiver, évidemment il ne faut pas couper toutes activités, il faut juste réduire.

Dans ma vie, j’ai plusieurs milliers de jours de compétition derrière moi et beaucoup de préparation sportives. Quand on est jeune, on n’écoute pas obligatoirement son coach, on se dit, je vais me préparer à fond en hiver, pour être au top en été. Grossière erreur, j’ai testé et ça ne fonctionne pas. Quand on s’entraîne très dur en hiver, en été on est cuit, car on a trop puisé dans ses réserves et dans son énergie.

En revanche, lorsque j’arrivais à freiner mon impétuosité en hiver, car j’avais de l’énergie à revendre, en été j’avais une forme supérieure, pourtant avec moins d’entraînement.

Donc, ce que vous allez faire en hiver déterminera beaucoup votre forme dans les saisons suivantes, car toutes activités en hiver demandent une énergie considérable que vous payerez plus tard.

Beaucoup d’animaux hibernent l’hiver, l’homme devait prendre exemple et être en retrait. D’ailleurs, les vraies vacances devraient être en hiver pour pouvoir se reposer et déployer son énergie aux saisons les plus ensoleillées. Mais bon, on sait très bien que l’homme fait tout à l’envers.

L’hiver est excellent pour apprendre, lire et vous laissez pénétrer par des informations qui pourront être exploitées plus tard. Si vous voulez étudier, c’est l’hiver que vous devez choisir. Et bonne nouvelle pour ceux qui méditent, c’est en hiver ou il faut être le plus studieux en méditation.

Astrologie Médicale

Dans le domaine de la santé, en astrologie occidentale, la partie du corps à prendre soin part des genoux, aux pieds. En astrologie chinoise, l’hiver est associé aux reins et à la vessie et à l’élément eau, donc à l’élimination du liquide. Et comme « par hasard », le premier point du méridien lié aux reins est sous les pieds…

La conclusion s’impose d’elle-même, en hiver prenez soin de vos pieds, ne marchez pas pieds nus sur un sol froid, car ce sont vos reins qui vont « trinquer », prenez l’exemple des personnes âgées avec les grosses pantoufles, ils ont raison, c’est un réflexe de protection.

Le gros souci vient surtout des femmes, avec des chaussures aussi légères en été qu’en hiver, quelquefois même avec des talons, qui ne protègent pas du froid, c’est une porte idéale pour de la rétention d’eau.

On sait qu’en vieillissant les reins n’ont plus la même vigueur, en les protégeant du froid venu de la terre, on conserve le processus d’élimination. D’ailleurs marcher sur un sol froid peut non seulement, vous inciter souvent à aller aux toilettes, ce qui n’est pas nécessairement bon, car il faut la juste mesure, mais aussi vous risquez de tomber malade.

Comme le froid est lié à l’élimination et au liquide, pour pouvoir le maîtriser il faut de la terre, donc non seulement tous les exercices d’enracinement du genre Yoga ou Tai Chi sont excellents, mais toute activité concernant la terre comme la poterie, des bains de bous, masque d’argile, etc.

Ce n’est pas un hasard, si le premier signe de l’hiver de l’astrologie occidentale est le capricorne un signe de terre, car seule la terre peut contrôler l’eau. Si vous absorbez trop d’eau en hiver et que vous n’avez pas assez travaillé la terre l’eau va stagner dans le bas des jambes, sans s’éliminer.

Voilà pourquoi c’est une aberration de boire 2 ou 3 litres par jour en hiver à cause d’un régime, vous allez être en excès, mais vous pouvez faire de la marche aussi c’est l’activité physique la plus recommandée en hiver, notamment parce que vous stimulez justement le point méridien de la rate.

N’oubliez pas aussi que dans une saison, il y a toujours un excès d’un élément et pour rétablir l’équilibre, comme dans le yin et le yang, il faut choisir l’opposé. En hiver, vous pouvez prendre des bains ou des douches chaudes. Comme déjà signalé ne faites surtout pas d’excès d’élément prédominant de la saison. Par exemple, préférez-les boissons chaudes aux boissons froides, évitez les glaces, etc. Il en est de même pour l’alimentation, il vaut mieux des crudités fraîches en été… Et si vous devez boire de l’alcool, c’est nettement préférable en hiver qu’en été.

Vous pouvez me répondre que l’on est sur un plan surtout physique. Justement ce n’est pas le cas, car là où l’astrologie occidentale zappe très souvent les liaisons organes et état d’esprit ou émotions, si vous avez un excès ou une carence d’un élément, c’est votre psyché qui va être en déséquilibre, colère, peur, mal être, etc.

Donc quand on entend que la spiritualité consiste à s’occuper de son intérieur, ce n’est pas le cas. Il faut aussi être actif à l’extérieur. Car l’état d’esprit influence les organes et le physique, mais l’inverse est aussi vrai, quand on s’occupe de l’extérieur on fait du bien à l’intérieur.

N’oubliez pas que la véritable astrologie est basée sur les cinq sens. Visuelle, olfactive, sensitive… On ressent les éléments de l’extérieur et on agit en conséquence pour s’adapter à l’environnement pour protéger le corps et maintenir un équilibre.

En hiver, tout s’enfonce, tout absorbe, tout reste discret, tout se repose, donc emmagasinez pour avoir la meilleur sève du printemps, sinon vous allez voir l’état de vos fleurs…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>