Au-delà de notre vue – Documentaire paranormal

Au-delà de notre vue – Documentaire paranormal

Au-delà de notre vue

Au-delà de notre vue

Voici la citation d’introduction de ce documentaire :

« De ce qu’un fait vous semble étrange, vous concluez qu’il n’est pas. Ce qui est puéril, c’est de se figurer qu’en se bandant les yeux devant l’inconnu, on supprime l’inconnu. » Victor Hugo

Lisez ces quelques extraits avant de regarder la vidéo :

Dr Jean Jacques Charbonnier Médecin réanimateur

« Je pensais qu’on avait une vie, on mourrait, et après la mort il n’y avait plus rien. En gros, c’est ce que nous apprend la science actuelle. C’est ce que nous apprennent nos études universitaires. Quand on part de ces études médicales, on est persuadé qu’on a un cerveau qui fabrique de la conscience. Le cerveau est un organe qui fabrique de la conscience.  Et que lorsque ce cerveau s’éteint, il n’y a plus de conscience, il n’y a plus rien, c’est le néant. Alors que les religions nous disent l’inverse quand même. Dans toutes les religions du monde, on nous dit bien qu’il y a une vie après la mort.

Je suis devenu anesthésiste réanimateur à la suite d’un hasard si on peut appeler ça comme ça. Je m’orientais plutôt vers une carrière de médecin généraliste et j’ai voulu me confronter à l’urgence, donc je me suis inscrit dans un stage de SAMU et c’est lors de ce stage de SAMU que j’ai vécu quelque chose qui a transformé ma vie. Parce qu’avant cette expérience j’étais plutôt du style à dire que tout s’expliquait par la science et après cette expérience c’est-à-dire quelques millièmes de seconde après, je me suis dit mince il y a des choses que la science ne comprend pas.

Alors c’était quoi cette expérience ?

C’était un accident grave, j’étais confronté à le gérer tout seul, 2 cadavres allongés sur le bord de la route couvert d’un drap blanc et ce pompier qui me dit, Docteur venez là, il y a quelqu’un qui est resté coincé dans le véhicule.

On avait donc découpé les tôles pour que je puisse passer. Puis il y avait un jeune coincé jusqu’à la partie inférieure de son thorax par les tôles, incarcéré.  Et moi je devais rapidement le perfuser ce jeune.  J’étais à quelques centimètres de lui, à quelques centimètres de son  visage et je revois encore ma main tremblante sur son bras livide fouillant encore et encore pour chercher cette veine et je ne l’a trouvais pas cette veine et il est arrivé ce qu’il devait arriver, c’est-à-dire qu’en cas de non-secours de cette façon le décès arrive.

J’ai vu cette étincelle de vie qui partait de ce regard. La pupille qui se dilatait et c’était la première fois que je voyais mourir quelqu’un devant moi. Mais c’était quelque chose de très intime. J’ai senti, physiquement ressenti une présence qui partait de ce corps et qui ma frôlée sur la droite. C’était une présence qui était à la fois joyeuse et vivante. Alors ça parait complètement absurde de raconter ça dans des circonstances aussi dramatiques, comment peut-on sentir qu’une présence parte d’un corps… »

 

Reynald Roussel médium

« Dans tous les livres que j’ai écrits, il y a toujours le mot mort ou au-delà. Ils ne sont pas morts ou invisibles, ils ne sont pas dans l’au-delà, ils ne sont pas derrière vénus derrière la lune derrière mars, c’est au-delà de notre vue, ils sont à notre niveau, mais on ne les voit pas, sauf ceux qui ont la faculté d’être médium aperçoivent le plan invisible au-delà de notre vue. »

Vous pouvez regarder l’intégralité du documentaire de 52 min ici :

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*