Chacun fait ce qu’il peut… Vraiment…

limites qu'on s'impose

Dans le domaine du développement personnel, la base est que chacun peut s’améliorer et changer constamment jusqu’à la fin de sa vie. Mais on ne part pas tous avec le même handicap, voilà pourquoi on ne peut pas viser jupiter si vous n’avez pas atteint la lune.

Donc, on dit que chacun fait ce qu’il peut suivant ces outils sous la main pour se réaliser, oui mais pas seulement…

Qu’est-ce qui décide ce que je peux faire ou pas ? Qu’est-ce qui décide de mes limites ?

Il faut prendre en compte deux facteurs, les capacités physiques et les capacités mentales.

Les capacités physiques

Les handicaps physiques sont les meilleures excuses et souvent très justifiées pour ne pas aller plus loin et surtout pour baisser les bras devant les difficultés. Même si, on s’aperçoit qu’à travers le monde, des personnes très réduites physiquement se lance des défis exceptionnelle, comme Philippe Croizon, voici ce que dit Wikipedia :

« Le 5 mars 1994, à 26 ans, Philippe Croizon est touché par une ligne électrique de 20 000 volts pendant qu’il travaille sur son toit à démonter son antenne de télévision. La première décharge provoque un arrêt cardiaque et la seconde le ranime. Jusqu’à l’arrivée des pompiers, sa femme, et son fils, Jérémy Croizon, assistent impuissants à la scène. Durant ses trois mois d’hospitalisation en centre intensif et stérile des grands brûlés, il doit subir des amputations au niveau du bras gauche, du bras droit, de la cuisse droite, et du membre inférieur gauche. Philippe Croizon garde la vie sauve, ayant subi au total plus de cent heures d’anesthésies et d’opérations.

Il finit par chercher à se reconstruire, et au terme d’une longue rééducation, Philippe Croizon réussit à marcher, à conduire et même à refaire de la plongée sous-marine, son sport favori. »

Et ce monsieur a réussi à traverser la manche en nageant…

Sans avoir à traverser la manche, cela prouve que même avec un handicap, on peut donner un autre sens à sa vie.

Les capacités du mental

Le mental comprend votre personnalité, vos talents, votre volonté, et vos croyances…

Le mental fait bien sûr ce qu’il peut surtout selon ses croyances… En fait, nos croyances nous donnent l’illusion d’une limite quel que soit le domaine, ce sont des illusions car très souvent on ne sait même pas que les excuses que l’on se trouve font partie de nos croyances, elles font partie des limites de notre éducation, des limites d’une éducation religieuse, des limites que l’environnement vous impose….

En fait, très souvent, les limites sont des illusions, donc oui vous faites ce que vous pouvez, mais ce que vous pouvez non pas en fonction de vos capacités réelles, mais en fonction de ce que vous pensez de vous. Il peut donc y avoir un grand écart entre ce que vous pouvez et ce que vous croyez pouvoir.

La première étape est donc d’en prendre conscience est de procéder à une introspection profonde pour essayer de balayer tous les domaines de la vie où l’on vous a volontairement ou involontaire laissé entendre que vous ne pouviez pas aller plus loin.

« Les seules limites sont celles que l’on se donne. »

Laurent Gounelle

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>