Comment agir pour diminuer la pollution à la maison…

7 solutions simples contre la pollution de l’air dans les maisons

Cela peut sembler incroyable, mais l’air dans les maisons de construction moderne peut être cinq fois plus pollué que l’air extérieur. Quand on pense que l’on passe parfois jusqu’à 90% de notre temps à l’intérieur, quelques explications sur le syndrome de l’immeuble malade ne seront pas de trop. L’air à l’intérieur des habitations à la différence de l’air extérieur est perpétuellement recyclé avec des polluants tels que la fumée de tabac, le pollen, la moisissure, la poussière, les déchets animaliers, qui peuvent provoquer de l’asthme et des allergies.

On associe plusieurs symptômes à ce que l’on nomme le syndrome de l’immeuble malade. On peut noter par exemple des congestions nasales, des yeux qui picotent ou qui pleurent, des maux de tête, la léthargie, le manque de concentration ou des nausées. Cependant, comme certains de ces symptômes sont semblables à ceux d’un simple rhume, il n’est pas toujours facile d’être certain que la pollution intérieure en est la cause ou si ce sont des virus qui provoquent tout cela.

Si vous vous rendez compte que les symptômes disparaissent une fois que vous allez dehors, vous devrez essayer de découvrir les sources d’où provient l’air intérieur que vous respirez, car c’est peut-être la source de vos soucis, puis essayez de vous en débarrasser. Le côté positif, c’est que la pollution de l’air intérieur est un problème sanitaire contre lequel il est possible de lutter.

Voici sept mesures faciles à prendre afin d’améliorer la qualité de l’air de votre habitation :

1 – Ne pas fumer en intérieur

Idéalement vous devriez interdire que l’on fume à l’intérieur de votre maison, mais si cela n’est pas possible, essayez d’avoir un seul espace fumeur confiné dans votre habitation. Dans notre cas, si des amis ou des membres de notre famille qui sont aussi fumeurs nous rendent visite, nous les envoyons dans la cour ou dans la cuisine. Si vous avez une hotte dans votre cuisine, branchez-la et assurez-vous que les fumeurs se mettent à une distance assez proche de cette hotte afin que la fumée soit évacuée.

2 – Ouvrez vos fenêtres de temps en temps

S’il ne fait pas trop froid ou s’il n’y a pas de tempête, laissez entrer un peu d’air frais en ouvrant vos portes et vos fenêtres de temps à autre. Vous évacuerez aussi de cette façon les polluants qui se sont accumulés dans votre habitation.

3 – Virez les produits chimiques

Si vous n’avez jamais pris le temps de lire les étiquettes des produits de nettoyage, faites-le maintenant et vous verrez que la plupart incluent des mises en garde sur les produits chimiques dangereux pour votre santé et votre peau. Chaque fois que vous employez ces produits, des vapeurs s’en échappent et vous les respirez.

Je me suis plusieurs fois mis à tousser après avoir vaporisé des nettoyants antibactériens sur des meubles. Mais maintenant ce n’est plus le cas, car je n’emploie plus que des détergents naturels comme du bicarbonate de soude, de la soude ménagère, du vinaigre et du jus de citron pur. Ces produits sont tous non toxiques, écologiques et peuvent servir à tout nettoyer, que ce soit seul ou combiné les uns avec les autres.

4 – Évacuez la poussière de votre habitation

Même si pour certaines personnes cela peut paraître l’évidence, il faut rappeler que passer vos tapis et vos sols à l’aspirateur est un bon moyen de se débarrasser des allergènes et de la poussière en suspension. On dit que 70% de la poussière domestique est constituée de peaux mortes que nous perdons chaque jour. Ensuite, les acariens se nourrissent de ces peaux qui tombent de nos corps. Et quand ils grandissent ils produisent à leur tour des déchets qui associés à leurs excréments produisent des allergies chez les hommes.

5 – Les squames des animaux domestiques provoquent des allergies

Si vous avez un animal de compagnie, il produit des squames qui peuvent provoquer des allergies ou de l’asthme. Si vous suspectez que vous-même ou une des personnes qui vivent sous votre toit est allergiques aux squames des animaux il faut faire quelque chose. Idéalement, il faudrait laisser les animaux à l’extérieur, mais c’est souvent impossible. Comme alternative, vous pouvez empêcher l’animal d’aller dans certaines pièces. S’il y a un endroit où il devra être interdit de passage, c’est à n’en pas douter la chambre à coucher.

6 – Réduire l’humidité de l’air intérieur

Si le climat de la région où vous habitez est très humide où s’il y a souvent de fortes précipitations, vous vous rendez certainement compte à quel point les niveaux d’humidité peuvent monter dans votre habitation. Cet excès d’humidité est le plus sûr moyen d’avoir des problèmes de moisissure. Pour les gens qui souffrent d’allergies, les spores des moisissures peuvent être aussi problématiques que la poussière en suspension dans l’air. Les déshumidificateurs peuvent être considérés comme des dons du ciel quand on se trouve dans un environnement humide du fait de leur capacité à évacuer une trop forte humidité de l’air environnant, ce qui permet de ne pas avoir de moisissure et donc de spores.

7 – Investissez dans un purificateur d’air intérieur

Les purificateurs d’air intérieur ou domestique, comme leurs noms l’indiquent, ont pour but de nettoyer l’air des polluants et des allergènes tels que les spores de moisissures, le pollen, la fumée de cigarette et les squames animalières.

En plus de leur emploi pour réduire la concentration de ces contaminants en suspension dans l’air, ils sont particulièrement utiles pour les gens qui souffrent d’allergies et de crises d’asthme. Les purificateurs d’air intérieur ou domestique deviennent de plus en plus populaires parce qu’ils aident à rendre plus sain et plus propre l’air de votre habitation.

Les 10 meilleures plantes pour évacuer efficacement la pollution de l’air intérieur

Les plantes d’intérieur courantes peuvent être des armes intéressantes pour combattre les niveaux de plus en plus inquiétants de pollution de l’air intérieur. Les plantes que vous avez dans votre bureau ou dans votre habitation ne sont pas seulement là pour décorer.

Des scientifiques de la NASA les considèrent en effet comme étonnamment utiles pour absorber des gaz potentiellement dangereux et nettoyer l’air des immeubles de construction moderne.

Un système sophistiqué d’absorption de la pollution : certaines plantes d’intérieures peuvent fournir des moyens naturels pour combattre le « syndrome de l’immeuble malade ».

Des recherches au sujet de l’utilisation des processus biologiques pour résoudre des problèmes environnementaux ont été effectuées tant sur terre que dans l’espace par le Dr Bill Wolverton, ancien chercheur au Centre Spatial John C. Stennis à, Bay St. Louis dans le Mississippi.

En se basant sur des évaluations préalables relatives à l’utilisation de plantes d’intérieur pour la purification et la revitalisation de l’air intérieur, une étude qui a utilisé environ douze variétés de plantes d’intérieur a été effectuée dans le but de déterminer leur efficacité pour réduire la présence de plusieurs polluants importants que l’on associe à la pollution de l’air intérieur.

Les recherches de la NASA sur les plantes d’intérieur ont prouvé que les végétaux sont si efficaces pour absorber les contaminants présents dans l’air, que certaines seront lancées dans l’espace comme système de soutien biologique dans les futures stations orbitales.

Chaque type de plante a été placé dans des chambres en Plexiglas scellées dans lesquelles des produits chimiques avaient été introduits. Le philodendron, le chlorophytum et l’arum grimpant ont été considérés comme les plus efficaces pour éliminer les molécules formaldéhydes.

Les recherches de la NASA ont largement prouvé que les plantes vertes et les fleurs sont capables d’éliminer plusieurs produits chimiques toxiques de l’air que l’on trouve dans l’intérieur des habitations.

Vous pouvez utiliser des plantes dans votre domicile ou votre bureau pour améliorer la qualité de l’air et ainsi vivre et travailler dans des endroits plus agréables où les gens se sentiront mieux, travailleront mieux et auront plus de joie de vivre.

Les 10 meilleures plantes :

1.    Le bambou

2.    L’aglaonema

3.    Le lierre

4.    Le gerbera

5.    Le dragonnier

6.    Le marginata

7.    Le Dracaena fragrans

8.    La langue de belle-mère

9.    La fleur de lune

10.    Dragonnier Warneckii

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*