Comment fonctionnent les yeux lors de la lecture rapide…

lecture rapide

Avez-vous déjà été témoin d’une personne qui lit vite ? Il tourne les pages à une vitesse remarquable. On dit d’ailleurs de Kennedy qu’il lisait hyper rapidement pour emmagasiner beaucoup d’informations en peu de temps.

Mais à l’inverse on dit que quand on lit vite, on retient moins, alors qui croire ?

Il est évident que l’une des clés de la vitesse de lecture est les yeux. Ce sont les yeux qui recherchent la page, les lignes et les mots, et absorbent les informations par le cerveau. Les gens qui lisent vites ne sont pas spéciaux  avec des « yeux » bioniques. Leur vision est la même que les autres.

Donc la première étape de la vitesse de lecture se trouve dans la vision. Pour pouvoir lire correctement à tous, indépendamment de la vitesse, une personne doit être capable de voir au mieux de ses capacités. Cela implique l’obtention d’un examen régulier de la vue. Une fois que vous avez fait un check-up par l’ophtalmologiste avec une nouvelle paire de lunettes ou de lentilles de contact, vous êtes opérationnelle pour apprendre quelques rudiments concernant le fonctionnement de vos yeux en fonction de la vitesse de lecture.

Il est plus facile de lire sous une faible lumière qu’une lumière très vive. Beaucoup de gens croient le contraire et ont passé des années assis à côté d’une lampe presque aveuglante, rendant difficile leur lecture. Les yeux s’adaptent bien à la variation de lumière et donc, quand vous allez mettre en pratique vos techniques de lecture rapide, d’investir dans une lampe de lecture qui contient généralement une ampoule pour une douce luminosité, de sorte que c’est plus facile pour les yeux.

Pendant des années,  j’étais fermement convaincu que la vitesse de lecture dépendait de la vision périphérique. Lorsque quelqu’un fait référence à la vision périphérique, il fait référence à la ligne de mire que l’on voit du coin de l’œil. L’idée était que les yeux scannent la page et les mots sont capturés par la vision périphérique. Cela ne semble pas être le cas si, car les gens qui lisent en utilisant la vision périphérique oublieraient une grande partie du texte. Cela conduirait à une mauvaise compréhension.

En revanche, il est important, lorsque vous tentez de lire vite que vos yeux scrutent l’ensemble du texte. Les techniques qui sont suggérées pour la lecture rapide seraient d’utiliser cette approche. De cette façon, en lisant, on ne manque pas les mots ou les phrases comme elles le seraient à l’approche de la vision périphérique.

L’idée est d’habituer votre regard à ne pas à lire mot par mot, mais par groupe de mots, en commençant par deux, quand vous n’êtes pas habitué, jusqu’à pouvoir « voir » la ligne entière dans son ensemble et sans déplacer vos yeux pouvoir la lire.

Vous pouvez télécharger gratuitement une formation en lecture rapide en cliquant sur l’image :

Gratuit : Lecture rapide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>