Comment gérer ses émotions ?

Comprendre les émotions peut vous aider à diriger et maîtriser votre esprit. Le manque de compréhension est une des raisons principales pour lesquelles les gens connaissent des échecs. Il y a des gens qui ont peur quand quelque chose de différent se met sur leur route, ce qui est une autre raison de leur échec. Le manque d’adaptabilité.

Les émotions sont des outils que nous avons naturellement  en nous. Les émotions délivrent des messages, parmi lesquelles on  trouve la tristesse, le bonheur, la joie, la haine, la colère, la peur, etc. Si une personne permet à ses peurs de prendre le contrôle, les émotions vont la submerger. Donc, vous devenez ingérable. Par exemple, la plupart des gens ont peur de leur colère. Ce n’est pas mauvais d’être en colère, ce qui est plus ennuyeux est quand l’agressivité prend le contrôle.

Une personne qui est en colère agit à cause de la peur, qui est la racine de ce manque de contrôle. La personne peut avoir peur de l’abandon ou d’être submergée par la situation.

Et vous, de quoi avez-vous peur et pouvez-vous identifier cette peur ?

Une personne qui agit en surfant sur ses émotions va souvent déplacer son image de soi sur les personnes qui l’entourent. Par exemple, un homme accuse sa femme d’être responsable de son infidélité. Il s’excuse de ses actes immoraux en accusant l’autre d’en être la cause. Ce n’est pas une attitude où l’on est responsable de ses actes et où l’on accepte son rôle. Ce sont donc les émotions qui le dirigent et qui le maîtrisent.

Une personne agira sur les émotions en montrant des signes de nature revancharde et donc va en vouloir à ceux qui selon elle, lui veulent du tort. Par exemple, elle s’en prend agressivement à Mathieu après qu’il est accusé de mensonge. Dans ce cas de figure, Mathieu ne l’a accusée de rien techniquement, mais objectivement elle a menti, sinon elle aurait bien gérer ses émotions. Elle continue donc à agresser Mathieu pendant pas mal de temps.

La tristesse naît du chagrin, du manque de bonheur, du malheur, du rejet, des peines, du cafard, etc.  La plupart du temps la tristesse, si elle n’est pas contrôlée amènera à la dépression, à la mélancolie, à l’abattement, au désœuvrement, etc.  L’abattement rend une personne sans espoir ce qui amène naturellement le désespoir. Si vous vous apercevez comment la tristesse peut devenir négative et contrôler les émotions, vous vous apercevrez aussi que contrôler la tristesse est essentiel pour diriger et gérer ses émotions.

Par exemple, Jérôme était le meilleur ami de Marie. Aujourd’hui, cela fait huit ans que Jérôme est mort dans un accident de voiture, et Marie ne parvient toujours pas à surmonter sa tristesse. Cela entraîne des problèmes majeurs. Marie doit accepter que Jérôme soit parti et qu‘elle ne puisse pas changer ce qui est inchangeable. La mort est inévitable. Jérôme est mort dans un accident. Il y a une cause et un effet. Donc, Marie doit trouver ce qui a causé l’accident et quels effets cela a eus. L’acceptation sera ensuite le début de ce qui sera nécessaire pour diriger et gérer ses émotions.

Si vous ne pouvez pas accepter le changement, vous n’accepterez pas les réponses émotionnelles. Par exemple, Marie croit que Jérôme est parti pour toujours, et pense qu’elle ne le reverra jamais plus. Marie sait et comprend. Elle ne nie pas la réalité et la vérité ce qui entraîne son chagrin.

Voyez-vous où vous devez vous diriger ?

On a tous des problèmes que l’on doit essayer de régler en nous-mêmes pour apprendre comment diriger et gérer nos émotions. Les souvenirs obsédants de notre éducation, développements, traumatismes, drames, etc. jouent pour une grande part dans la compréhension des émotions.

Même si nous pouvons étudier divers niveaux, il est essentiel de comprendre ce qui nous fait agir ou répondre à des situations particulières. Pourquoi fais-je cela ? Qu’est-ce que je pense ?

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

3 thoughts on “Comment gérer ses émotions ?

  1. Lucille

    Je trouve que l’explication a du bon sens.

  2. Lucille

    J’ai vécu la tristesse après le décès par accident de mon amoureux et cela m’a amenée à la dépression et il a fallu que je réagisse et comprenne le pourquoi pour finalement m’en sortir. Sur le moment, c’était la révolte contre Dieu et la torpeur. Je ne voyais plus le Soleil mais seulement du noir. Je voulais mourir. J’avais subit un gros choc émotif. Plus le temps passe, plus je réalise que cela m’a fait voir la vie d’une manière différente. Aujourd’hui, je prends la vie d’une manière positive. J’analyse toujours le pourquoi je vie des choses négatives et essai d’en voir le côté positif. Les personnes qui sont méchantes envers moi, je les élimine de ma vie. Ne rien dire ou faire nous amène toujours à vivre des peines, alors, en les éliminant de ma vie je peux la vivre d’une manière tranquille et je protège en même temps mon côté émotionnel.

    • Merci pour votre témoignage Lucille ! Vous avez raison et le problème devant quelqu’un en colère, si vous répondez avec colère et émotion vous alimentez la sienne et c’est l’escalade. Dans ce cas, il vaut mieux fuir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>