Comment se reconnecter à son enfant intérieur – partie 2

enfant interieur2

Parfois, dans les grands médias, vous pouvez entendre les sceptiques se référer d’une manière dérogatoire ou les comédiens s’amuser des défauts de caractère des personnes en les reportant sur « l’enfant intérieur » comme si c’était sans conséquence.

Cela tend à diminuer l’importance et la valeur de cette voix intérieure. Ce qui est une grosse erreur parce que si votre enfant intérieur n’est pas heureux, vous ne pouvez pas être heureux en tant que personne, c’est pourquoi il faut avant tout vous engager dans la guérison de votre enfant intérieur. Vous avez juste à me faire confiance sur ce coup.

Erreur classique #2 :

Ne pas écouter votre enfant intérieur

Supposons que vous êtes quelqu’un qui est conscient d’avoir une facette de votre personnalité appelée l’enfant intérieur en vous. Vous en avez entendu parler, vous avez lu des livres, ou vous avez même participé à certains séminaires ou formations sur le sujet. La deuxième erreur la plus répandue que font les gens, c’est tout simplement de ne pas être à l’écoute de ce côté précieux et important alors qu’ils savent que cette voix existe !

Votre enfant intérieur est votre moi intuitif. Il tente de vous avertir lorsque vous êtes sur le point de faire une erreur gigantesque dans un choix de vie ou peut-être dans une relation extérieure. Une partie de sa fonction peut vous faire dresser les poils ou provoquer un profond sentiment de catastrophe imminente que vous ignorez totalement à vos risques et périls. Après « ne pas avoir écouté » une telle communication, une personne dira souvent : « Je savais que je n’aurais pas dû faire cela » ou « J’aurais dû tout simplement m’écouter moi-même. »

Un autre aspect de votre enfant intérieur, c’est qu’il donne les clés à vos besoins internes profonds, il communique donc souvent directement sur ce qui vous rendrait heureux. Alternativement, peut-être qu’il vous fournit quelques indices qui feront avancer votre vie dans une direction positive.

Ainsi, lorsque vous recevez un message clair et direct de votre enfant intérieur et que vous ne l’écoutez pas tout simplement, vous ignorez volontairement les avis et les conseils du meilleur ami que vous avez. Ne pas prêter attention à ces messages internes destinés à votre bien-être ; Rooo, c’est simplement fou !

Erreur classique #3 :

Ne pas répondre de manière appropriée à votre enfant intérieur.

Beaucoup de gens savent qu’ils ont un enfant intérieur, et certains écoutent et entendent ce qu’il a à dire. Par conséquent, c’est vraiment une honte quand ces mêmes personnes font la troisième grande erreur de ne pas répondre à ses requêtes de façon appropriée.

Pourquoi cela amène-t-il des ennuis ? Permettez-moi de vous donner un exemple facile à comprendre grâce à une relation externe qui illustrera les trois erreurs. Ensuite, ce sera à vous de commencer à faire le travail nécessaire pour commencer à guérir votre relation avec votre enfant intérieur.

Bientôt la 3e et dernière partie..

La 1er partie: http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com/comment-se-reconnecter-a-son-enfant-interieur-partie-1/

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>