Comment utiliser Facebook comme Auto-Hypnose…

Depuis un certain temps maintenant, Facebook a changé son algorithme et si j’écris cet article, c’est que j’ai testé ce qui peut se passer en cliquant sur différentes publications.

L’idée des patrons de Facebook, qui n’est pas si mal, est de rassembler les utilisateurs qui se ressemblent et de laisser passer les publications concernant vos centres d’intérêt.

Par exemple, vous aimez l’astrologie, vous cliquez souvent sur des publications astrologiques, vous verrez le plus souvent possible des articles sur l’astrologie. Et si vous cliquez souvent sur les publications d’un ami, vous verrez chaque publication qu’il postera.

A contrario, même s’ils font partie de vos amis mais que vous n’aimez pas les publications d’un ami, vous verrez rarement ce qu’il publie.

Disons qu’il y a une certaine logique derrière ça, il y a tellement de monde maintenant sur Facebook qu’il serait difficile de tout voir.

Facebook utilise les techniques d’auto-hypnose

Imaginons que vous êtes quelqu’un de plutôt positif comme moi, vous ne cliquez pratiquement jamais sur les publications de catastrophe, sur le fait que l’humanité va bientôt s’éteindre, ou les photos avec du sang du genre les attentats de Daesh, etc.

En revanche, vous cliquez sur toutes les bonnes nouvelles, les gens qui se comportent en héros, les bonnes nouvelles du monde, etc. vous allez voir apparaître des nouvelles positives en majorité.

Maintenant, je vous laisse imaginer l’inverse. Une personne déjà déprimée qui a tendance a cliqué sur toutes les catastrophes au monde, que va-t-elle voir arriver sur son fil d’actualité ?

J’ai écrit un article sur l’effet hypnotique de ce que vous regardez :

Hypnose utilisée par les partis politique pour vous faire voter

En fait, une personne déprimée avec ce nouvel algorithme Facebook peut s’enfoncer encore plus profondément dans sa déprime en prétextant que le monde est perdu, ça ne sert à rien de se battre…

Voyez-vous ou je veux en venir ?

Pourquoi croyez-vous que Facebook pour rectifier le mal-être occasionné ait créé un bouton « alerte suicide », si vous pensez qu’un de vos amis a des tendances suicidaires.

Donc en fait, quand on fait une croix sur les nouvelles alarmantes, il n’y a aucun problème, vous allez entretenir votre optimiste, mais le contraire est vraiment dangereux.

J’ai fait l’expérience avec les attentats de Daesh. Au début, j’ai vu effectivement passer les publications sur ces atroces événements, mais comme je ne cliquais pas, je les ai vues petit à petit disparaitre pour en voir rarement.

Quand on connaît le phénomène, il est facile de cliquer sur des choses que l’on souhaiterait être même si dans un premier temps ce n’est pas votre tasse de thé. Cliquez quand même, car Facebook est un puissant moyen d’auto-hypnose pour vous conditionner dans le bon sens du terme.

En fait, c’est tout bien ou tout mauvais…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>