Confiance en soi : 3 conseils pour ne plus avoir peur

La confiance en soi se développe

La confiance en soi se développe

Pour écouter la version audio c’est ici:

Je crois que la confiance en soi est un des traits de la personnalité qui apporte le plus de satisfaction dans la vie.

En effet, le mot « confiance » a déjà une connotation positive, puisque quoiqu’il arrive, même en cas de difficulté, il y a la confiance que la situation va tourner.

1 – Confiance en soi = confiance en les autres

Un bon exemple est celui de Bernard Tapie, il a commencé en bas de l’échelle en vendant des télévisions. Il n’était pas le seul évidemment à en vendre, mais lui seul a eu l’excellente idée de laisser gratuitement les télés aux gens pour les essayer et s’ils n’étaient pas satisfaits, Bernard Tapie reprenait la télévision. Évidemment, les gens qui à cette époque n’avaient pas de télé, ils ne voulaient pas la voir partir donc ils payaient.  La différence avec les autres vendeurs est qu’il avait confiance aux gens pour leur laisser une télé neuve entre leurs mains.

Combien de personnes n’ont pas confiance aux autres ? Très souvent quand quelqu’un tend la main pour donner quelque chose de valeur à quelqu’un d’autre, il a beaucoup de difficulté à la lâcher ou il ressent une oppression à donner sans rien en échange.

Or, pour avoir confiance en vous, il faut avoir confiance aux autres, c’est la première des qualités à travailler sur vous. Un jour j’ai tenté une expérience, j’ai créé une séance de relaxation sur un CD et je l’envoyais gratuitement à ceux qui en faisant la demande et ceux qui en étaient satisfaits m’envoyaient le règlement après réception. Eh bien, c’est difficile à croire, mais la très grande majorité des personnes me payait le CD. Ce qui fait que l’argent que j’avais avancé avec le prix des CD et les frais de port a largement été amorti.

Moralité, la majorité des gens sont honnêtes quoi que vous puissiez entendre de personnes déçues par la vie, LES GENS SONT HONNÊTES

Il faut donc avoir confiance en eux si vous voulez avoir confiance en vous, il n’y a aucune exception à la règle, absolument aucune.

Donc, voyez comment vous pouvez donner votre confiance à votre entourage en commençant par de petits gestes, soit en prêtant des choses qui vous appartient, soit en rendant des services, etc.

Alors évidemment il y a toujours dans la nature humaine des loups dans la bergerie,  des gens qui profitent des autres, mais ils sont en minorité, le problème est quand vous « tombez » sur une personne de cette nature, vous en faites souvent une généralité et vous n’avez plus confiance en personne, par conséquent, vous n’avez plus confiance en vous.

2 – Quelle est votre croyance ?

En quoi croyez-vous ? Oui oui ma question est très spirituelle, appartenez-vous à une religion particulière avec une croyance en Dieu ? Croyez-vous en une vie après la mort ?

Vous allez surement vous poser la question, que viennent faire vos convictions religieuses dans la confiance en soi ?

Pourtant, vos croyances ont un impact direct sur votre comportement en société.

Imaginez juste que vous êtes persuadé qu’il y a une vie après la mort, qu’elle est superbe, que vous allez retrouver vos proches décédés et que vous vivrez éternellement dans le jardin d’éden avec eux. Franchement, est-ce que vous aurez peur de sauter à l’élastique ou d’aller dans un manège a  sensation ? Évidemment que non puisque c’est la peur de la mort qui vous empêche de vivre totalement. Sans mort, vous croqueriez la vie à pleine dent, puisque vous ne prendriez aucun risque.

Comprenez-vous l’impact que la mort à sur vous ?

Et comme nous mourrons tous un jour ou l’autre, le seul paramètre qui peut briser la peur de la mort est la croyance ou mieux la foi. La science nous dit que le cerveau est conçu pour croire à beaucoup de choses irrationnelles et on a même cerné une zone du cerveau de la croyance en dieu, donc, que toutes ces croyances ne servent pas à grand-chose…

Justement, ce que la science n’a pas compris est que si la nature nous a donné cette capacité de croire et d’avoir la foi c’est pour posséder entre autres assez de confiance en soi pour vivre la vie sans avoir peur qu’il y est une fin.

Cette capacité de croire propre à l’homme est peut-être sa plus grande puissance pour vivre sauf que dans la majorité de cas, l’homme ne s’en sert pas.

Car en même temps sa croyance peut être un véritable piège pour vivre, car elle vient très souvent de son éducation. Un chrétien reste chrétien, un musulman reste musulman, un juif reste un juif… Il y a donc eu une programmation mentale dont il est très difficile de sortir sans prise de conscience. Imaginez, si on vous a enseigné très jeune que si vos actes sont mauvais, vous allez directement en enfer et donc, qu’il faut bien se comporter pour éviter les flammes… Il n’y a pas pire croyance pour foutre en l’air une vie et ne pas vivre.

On a cru pendant longtemps que ses valeurs basées sur la peur étaient le meilleur moyen d’avoir une vie juste. On sait maintenant que c’est une source de névroses, car cela freine ce que vous avez envie d’être.

Pour avoir confiance en soi, il faut donc se libérer de ces menaces remontant à votre enfance. Vous n’êtes pas obligé d’accepter les croyances qui se perpétuent depuis de nombreuses générations dans votre famille.

Vous pouvez croire en une source supérieure, mais sans enfer et purgatoire ; en revanche, soyez convaincu que la mort n’est pas la fin et votre peur s’amoindrira.

3 – Pour retrouver la confiance en soi, arrêtez de vous comparer

Woody Allen, à qui on demandait en quel personnage célèbre il aimerait se réincarner, répondit : “En bouts des doigts de Warren Beaty !”

Allusion au fait que Warren Beaty est le Casanova hollywoodien par excellence et qu’il a serré dans ses bras, et caressé, les plus belles femmes du monde !

La réponse de Woody Allen, en plus d’être comique est profonde. Et c’est peut-être justement parce qu’elle est profonde qu’elle est comique !

Avant de vous en expliquer le pourquoi, permettez-moi de vous poser la même question qu’à Woody Allen.

En qui aimeriez-vous vous réincarner ?

Écrivez votre réponse.

Je suis absolument certain d’une chose : c’est que je sais en qui vous avez choisi de ne pas vous réincarner.

La plupart des gens sont hautement prévisibles à ce propos.

J’ai posé en effet la question à des centaines et des centaines de gens au cours des années, et aucun – absolument aucun – n’a répondu qu’il aimerait se réincarner en lui-même.

La raison en est fort simple (c’est d’ailleurs pour cela que l’on trouve la plaisanterie de Woody Allen si hilarante), c’est que la plupart des gens, et SURTOUT ceux qui manquent de confiance en eux, ont TENDANCE À SE COMPARER.

En général, surtout lorsque leur estime de soi est minime, la comparaison n’est évidemment pas très avantageuse. Et cela peut d’ailleurs devenir une véritable manie.

Cessez de vous comparer

Certaines personnes, en effet, ne pensent continuellement qu’en termes de comparaison avec les autres.

Si le voisin vient de faire l’acquisition d’une nouvelle voiture, surtout si elle est plus jolie ou plus puissante, ils en ressentiront eux-mêmes immédiatement le besoin urgent.

D’autres ne sont jamais heureux de leur succès, car celui d’une personne de leur entourage leur paraît tellement plus éblouissant.

En comparaison, tout ce qu’ils ont atteint peut même leur sembler dérisoire.

Aimeriez-vous ressembler à Redford ?

Et vous ? Souffrez-vous de cette fâcheuse manie de la comparaison ?

Vous arrive-t-il par exemple de souhaiter ressembler à un acteur très séduisant ?

Lorsque vous étiez étudiant, désiriez-vous continuellement connaître les résultats des autres élèves ?

Craignez-vous de faire quelque chose d’un peu fantaisiste ou original, de peur qu’on vous taxe de bizarrerie ou tout simplement qu’on vous remarque et vous pointe du doigt ?

La réussite des autres vous est-elle insupportable ?

Ou éprouvez-vous beaucoup de difficulté à vous réjouir de leur triomphe et les féliciter sincèrement ?

Vous fixez-vous des objectifs en fonction de ceux des autres plutôt qu’en vous basant sur vos propres critères ?

En vue d’une sortie, cherchez-vous à découvrir de façon insistante ce que porteront les autres avant de choisir vous-même votre tenue ? Est-ce au point que si vous n’y réussissez pas vous préférez déclarer forfait ?

Si vous avez répondu oui à la plupart de ces questions, c’est que fort probablement vous souffrez plus ou moins de cette tendance à la comparaison.

L’émulation a du bon, mais…

Bien sûr, elle peut avoir du bon. L’émulation, la compétition dans certains domaines se nourrissent évidemment de la comparaison.

Si vous êtes un marathonien, vous devez évidemment vous comparer aux meilleurs si vous voulez évaluer vos chances de l’emporter.

Dans plusieurs domaines, par exemple à l’école, il n’est pas mauvais d’essayer de surpasser d’autres élèves.

Seulement voilà ! Le problème surgit lorsque, n’étant pas le premier de classe, vous vous mettez à en faire une maladie, un complexe d’infériorité.

Voici donc quelques conseils qui vous aideront à vous débarrasser de cette tendance à vous comparer.

Vous êtes unique

Oui ! Vous êtes unique ! Vous n’êtes pas comme les autres.

Vous avez vos défauts et vos qualités, comme les autres d’ailleurs.

Essayez de tirer le meilleur parti de ce que vous faites et de ce que vous avez.

N’oubliez pas d’ailleurs que toute comparaison est pour ainsi dire infinie.

En effet, si vous ambitionnez par exemple de devenir aussi riche ou même plus encore, que telle ou telle personne, vous trouverez toujours, une fois votre but atteint, une autre personne plus riche que vous et qui provoquera aussitôt votre “démon de la comparaison!”

Le problème est en vous. C’est une espèce de cancer qui vous ronge !

L’esprit humain est fait ainsi. Nous croyons en effet que notre folie de la comparaison s’apaisera lorsque nous aurons surpassé tel ou tel rival. Mais une fois que nous avons triomphé, un nouveau rival surgit et nous rend à nouveau misérable.

Téléchargez Gratuitement le livre de Orison S. Marden, « Osez avoir confiance en vous » en cliquant ici :

Osez avoir confiance en vous

Osez avoir confiance en vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>