Cours n°2 pour tous: le thème natal est ce que vous croyez être…

Ce que vous allez lire ici, vous ne le lirez dans aucune école d’astrologie, tout simplement parce que les écoles d’astrologie prennent rarement en compte les découvertes sur le fonctionnement de notre mental, mais aussi ce que la plupart des traditions répètent depuis la nuit des temps.

Pourtant, dans des temps anciens, les astrologues n’étaient non pas qu’astrologue mais mathématicien, scientifique, chamane, philosophe, etc.  Tout simplement parce que l’astrologie seule ne mène à rien même si vous savez interpréter un thème natal. Le véritable astrologue est celui qui a une vaste culture pour pouvoir puiser à l’intérieur et aider l’autre.

Donc beaucoup d’école d’astrologie vont vous dire que le thème natal est ce que vous êtes. Il est incontestable que lorsqu’un enfant nait, l’astrologue remarque qu’il y a au cours de son évolution une correspondance entre les positions des astres et les comportements de l’individu. Ils en déduisent donc, que l’univers reflète ce que vous êtes, or cela reflète ce que vous pensez de vous.

Le point de vue scientifique

Avant l’apparition de l’épistémologie, on croyait, tout comme le thème natal, que tout était inscrit dans l’ADN, donc que si une maladie était inscrite dans le génome, elle allait obligatoirement se déclarer à un moment de la vie. Mais cette faiblesse physique que vous pouvez avoir et qui peut être inscrite dans le thème natal, n’est pas ce que vous êtes, c’est ce que vos ancêtres vous ont légué. Et je ne parle pas que de vos parents ou grands-parents, vous êtes le résultats sur plusieurs générations. Ces générations qui sont visibles dans l’ADN puisque l’on a détecté par exemple que les victimes de la shoah pendant la seconde guerre mondiale ont induit des traumatismes sur plusieurs générations qui ont suivi.

Ces traumatismes générationnels engendrent certaines tendances psychologiques et certaines croyances dès la naissance, c’est ce que l’on détecte dans un thème natal. On ne détecte pas ce que vous êtes, mais votre perception du monde, ce qui est nettement différent.

Dans le premier cas le thème est déterministe, on est enfermé dans une prison, dans le deuxième cas, il y a plusieurs portes de sortie.

Voici ce que dit le biologiste Bruce Lipton :

« Vos croyances changent votre façon de voir le monde. Et votre biologie s’adapte à ses croyances.Vos croyances engendrent vos pensées, vos pensées engendrent vos paroles, vos paroles engendrent vos gestes, vos gestes engendrent vos habitudes, vos habitudes engendrent vos valeurs et vos valeurs engendrent votre destin. »

Personnellement, j’avais créé cette image pour faire comprendre le processus de votre réalité :

La perception des énènements

La perception des événements

Ce n’est pas toujours simple de changer votre vision du monde pourtant cela vous permet de changer de destin par rapport à ce que vous avez hérité à la naissance.

Et si l’astrologue peut dans une certaine mesure prévoir des périodes « chanceuses » ou délicates, c’est parce que les astres qui continuent de tourner reflète le mental collectif de l’humanité qui « touchent » par des transits à certaines périodes les croyances que vous avez reçues dès votre naissance. Par exemple, si un aspect de votre thème de naissance reflète une problématique avec votre rapport à l’argent, vous allez obligatoirement vous heurter à un endettement, qui sera plutôt une occasion de régler ce problème de croyance sur l’argent.

Je dirai aux astrologues qu’il est très néfaste de vous identifier à votre thème natal, car vous n’êtes pas votre thème.

Votre mental est le résultat d’un processus biologique et matériel, or, vous n’êtes pas votre mental…

Le point de vue spirituel

Je vais citer Eckhart Tolle, un maître spirituel de notre époque qui résume la plupart des traditions spirituelles dans le monde :

« Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis la Vie. Je suis l’espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je Suis. »

Les traditions, notamment le bouddhisme, mettent en garde contre le danger de s’identifier au vélo qui tourne dans votre tête, aux pensées et aux croyances. C’est pourquoi ils insistent sur le non-attachement, si vous n’êtes pas attaché à cette illusion de la matière, vous ne pouvez pas souffrir.

Il ne faut donc pas aborder un thème natal pour savoir ce que vous allez devenir, il faut l’aborder avec l’état d’esprit d’un héritage biologique qu’il soit positif ou négatif, et comparé à ce que la personne veut faire de sa vie.

Par exemple, si vous voyez un Jupiter en maison II, il ne faut pas dire elle va gagner beaucoup d’argent, mais elle croit que l’argent fait le bonheur. Ce qui est totalement différent, puisque sa croyance va engendrer une débauche d’énergie pour gagner de l’argent.

De même, vous voyez chez une femme un carré soleil saturne, vous n’allez pas affirmer de but en blanc qu’il va être difficile de rencontrer des hommes. Elle croit plutôt que les hommes sont un danger pour elle, donc elle établit un mur. Ensuite, est ce que cela vient de l’attitude de son père ou de plusieurs générations d’hommes dans sa famille?

Nous avons donc :

1 – l’héritage = croyances et biologie innée

2 – croyances liées à l’environnement de la personne

3 – les besoins de la personne

Ces 3 aspects créent votre réalité et votre destin, c’est une illusion dans laquelle elle baigne, une illusion qu’elle croit vraie, elle croit fermement que ses croyances sont la vérité et pour modifier cette programmation la seule solution, c’est le point n°2 : l’environnement.

Imaginez que l’on découvre dans votre génome une prédisposition pour la sclérose en plaques. Or on s’est aperçu qu’il y a très peu de personnes atteintes de sclérose dans le Sud et beaucoup dans les pays nordique. Ce qui signifie sûrement que le manque de soleil serait un des facteurs déclenchant.

En sachant cela, prenez des dispositions pour déménager dans le Sud, donc en changeant d’environnement. On est d’accord pour dire que la sclérose n’est pas ce que vous êtes, même si vous la détectez dans le thème natal de naissance. En revanche, vous êtes la conscience qui va essayer de changer les choses.

Et si vous croyez à la réincarnation, c’est exactement identique, les vies que vous vivez sont des continuités de vos croyances sur terre, jusqu’à ce que vous sortiez de cette illusion et dans ce cas, il y a libération pour enfin retrouver qui vous êtes vraiment.

Donc en fait, tous les chemins mènent à Rome, à la même conclusion, alors pourquoi on entend dire encore et encore que le thème natal est ce que l’on est ?

Parce que non seulement l’astrologie est déterministe par nature mais en plus, les astrologues contemporains contrairement aux temps anciens ne s’intéressent pas assez à d’autres disciplines sur le fonctionnement de la vie. Pire, ils tombent dans le piège que je viens de décrire, si cela va à l’encontre de la tradition, c’est automatiquement rejeté, car on leur a appris que c’était comme ca, pas autrement, un point c’est tout !

Si vous voulez apprendre l’astrologie ne tombez pas dans ce piège, soyez souple, lisez, intéressez-vous à plein de sujets et surtout au rôle de l’environnement dans les vies, pour que vous puissiez conseiller et diriger les personnes qui vont venir vous consulter.

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>