Dépasser ses limites avec Jonathan Livingston comme guide

Depasser ses limites avec jonathan

Depassez vos limites avec Jonathan

 

Un histoire qui tombe du ciel

C’est fin 1959 que Richard Bach en longeant la côte Ouest des états unis entend une voix qui lui dit :  « Jonathan Livingston le goéland ». Il fut très surpris quand il rentra chez lui, d’y trouver une représentation en 3 dimensions de l’essentiel de son futur livre.

Il se mit à le rédiger, mais cette représentation s’arrêta  d’un seul coup. Il arrêta donc d’écrire pendant 8 ans, puisqu’il n’avait pas la fin de son manuscrit, jusqu’au jour où la voix lui dicta enfin l’épilogue de l’ouvrage. Et le livre fut publié en 1970.

Ce livre est un pur chef-d’œuvre non seulement par sa forme, mais par la lecture entre les lignes qu’il permet. C’est un livre qui ressemble au Petit Prince de St Exupéry, car tous deux étaient aviateurs. Je ne crois pas que c’est des livres qui ont été écrits dans un état « normal ».

Un Goéland qui dépasse ses limites

Voici le résumer en une phrase de la présentation du livre : « « Il s’agit d’une fable sur le fait de tirer le meilleur parti de nos vies, même si nos objectifs sont contraires aux normes de notre tribu ».

C’est l’histoire d’un Goéland qui s’ennuie, mais qui décide un jour de réaliser ses rêves. Ne plus voler uniquement pour se nourrir, mais pour se dépasser et prendre enfin plaisir d’être dans les airs, de prendre plaisir à être ce qu’il est vraiment…

J’ai même été surpris en relisant ce livre après quelques dizaines d’années que c’est des idées spirituelles et de développement personnel que je partage totalement.

Citations du livre à lire ou écouter pour se dépasser :

Voici quelques citations du livre, et je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de créer une version audio pour chacune d’elle afin de s’en souvenir plus facilement :

« Nous sommes libres d’aller où bon nous semble et d’être ce que nous sommes. »
Pour écouter c’est ici :

« Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. »

Pour écouter c’est ici :

« Le paradis n’est pas un espace et ce n’est pas non plus une durée dans le temps. Le paradis c’est simplement d’être soi-même parfait.  »

Pour écouter c’est ici :

« Votre corps, d’une extrémité d’aile à l’autre, n’existe que dans votre pensée, qui lui donne une forme palpable. »

Pour écouter c’est ici :

« Tu es libre d’être à l’instant toi-même, vraiment toi-même, et rien ne saurait t’en empêcher. »

Pour écouter c’est ici :

« Pour voler à la vitesse de la pensée vers tout lieu existant, il te faut commencer par être convaincu que tu es déjà arrivé à destination. »

Pour écouter c’est ici :

« Tu n’aimes ni la haine, ni le mal, c’est évident. Il faut t’efforcer à voir le Goéland véritable – celui qui est bon – en chacun de tes semblables et à les aider à le découvrir en eux-mêmes. »

Pour écouter c’est ici :

Rajout à l’article rédigé le 07 juillet ! C’est hier que j’ai rédigé l’article et ce matin il m’est arrivé un événement très étrange…

Je suis allé faire un jogging dans l’arrière-pays de la côte normande. Sur une route de campagne, il y avait des réverbères et d’un coup j’entends crier très fort et pourtant je courais avec de la musique dans les oreilles. Je regarde partout, jusqu’à ce que je vois un Goéland sur le réverbère au-dessus de moi. Et en levant la tête je remarque qu’il se tourne et qu’il me suis du coin de l’œil. Et comme je continuais à courir et que je m’éloignais, il a changé de réverbère en allant sur celui le plus près de moi. Il m’a suivi ainsi sur plusieurs réverbères en criant.

C’est à ce moment que j’ai commencé à essayer d’interpréter se signe, le goéland voulait me dire quelque chose, ce n’était pas possible autrement.

 J’ai commencé à me demander s’il allait se passer quelque chose pendant mon parcours de jogging, etc.  Ce qui est amusant, et il en est de même dans la vie, c’est que cette synchronicité était sous mon nez et que je ne la voyais.

Tant que j’ai utilisé le mental donc la pensée, je n’obtenais pas la réponse. C’est 5km plus loin lorsque je n’y pensais plus que l’évidence est arrivée. J’avais écrit hier un article sur Jonathan Livingstone, le rapprochement était tellement évident que je n’ai rien vu. Et pourtant dieu sait si dans mes articles je dis souvent, « Ouvrez les yeux, la vie vous envoie des signes ».

Or le Goéland est un symbole de liberté, d’élévation au-dessus de sa condition humaine. Les marins considèrent les goélands en pleine mer comme l’âme des pécheurs morts, car les Goélands sont capables lors d’une tempête de résister et de se diriger.

Donc en fait, quand on a atteint un certain degré de liberté intérieure, quoi qu’il arrive, vous arriverez toujours à vous diriger. C’est ce que j’avais oublié d’écrire dans l’article ci-dessus et grâce au Goéland qui a croisé ma route c’est chose faite, mais c’est aussi totalement mon état d’esprit pour diriger ma propre vie.

Vous avez un pouvoir illimité, mais croyez-le !

Un clip vidéo a aussi été imaginé avec une très belle mélodie !

Acceptez de recevoir gratuitement le CD MP3 “ALLEZ DE L’AVANT Comment vaincre les obstacles
et réaliser vos projets”

Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>