Développez l’intuition si vous êtes déçu par la logique

Développer l'intuition

Développer l’intuition

L’intuition concerne vraiment tout le monde.

Que ce soit, le chef d’entreprise, l’étudiant pour comprendre des cours ou chercher une information, l’ouvrier qui cherche une solution, l’astrologue qui s’occupe trop des écarts angulaires et pas assez des images, etc., etc.

Mais le problème est que si une personne a une forte intuition, il n’est généralement pas très bien compris. Car « il sait » mais il ne peut pas expliquer pourquoi « il sait », donc essayez d’expliquer ça à votre entourage…

Si les animaux pouvaient parler, ils vous diraient que c’est un 6e sens complètement banal qui fait partie du quotidien. Tout simplement parce que la logique est moins présente chez les animaux donc un de leur moyen de trouver une direction est d’aller chercher du côté de leur ressenti.

Or chez les êtres humains, c’est cette logique qui a écrasé le côté intuitif de chacun d’entre nous. Mais bonne nouvelle, il est toujours là, il suffit juste de le « rallumer ».

On ne peut y aller par quatre chemins. L’intuition est un organe fragile et pour qu’il fonctionne correctement, il demande que nous soyons totalement vierges de tout ce qui pourrait d’une manière ou d’une autre modifier notre comportement, affaiblir notre vigilance ou endormir notre conscience.

Pour bien comprendre l’intuition, vous devez vous l’imaginer comme s’il s’agissait d’un organe présent dans votre cerveau et qui se comporterait comme une antenne. Il faut pour que l’antenne réceptionne l’émission de radio favorite qu’elle soit bien dirigée et que vous soyez en mesure de bien capter et retransmettre les ondes.

Qu’est-ce que cela signifie d’être en mesure de bien capter et retransmettre les ondes ? C’est pourtant très simple. Mettez une télévision en marche et traficotez les boutons de réglage. Vous pouvez avoir le son, mais ne pas voir l’image. Si l’on considère que le son et l’image sont ensemble ce que l’intuition doit nous retransmettre et que nous n’avons que l’image, cela peut poser un problème de taille. Tâchons à présent de mieux l’illustrer pour que vous compreniez mieux ce que je tente de vous expliquer.

Nous sommes bien d’accord que vous ne voyez pas l’image et que par contre, vous entendez parfaitement l’émission. Deux personnes parlent. L’une dit à l’autre :

–       Ho oui ! C’est bon, c’est délicieux. Mais comment fais-tu cela, hum !

–       Je ne vais pas te le révéler, cela reste mon secret. Ferme tes yeux et ouvre la bouche.

C’est assez suggestif et l’on peut imaginer à peu près tout ce que l’on veut de cette conversation, sans compter que l’intention de voix doit être tout autant suggestive.

Lorsque vous allez vouloir expliquer votre intuition, il y a de fortes chances que vous vous trompiez complètement. On pourrait parfaitement penser à deux êtres profondément amoureux, en pleine activité sexuelle. On peut aussi se représenter un couple, dont l’un fait goûter à l’autre de la nourriture selon une recette bien particulière. L’autre la déguste avec plaisir et celui qui en est l’auteur se délecte de susciter chez son partenaire autant de plaisir, sans pour autant avoir envie de lui révéler les ingrédients qu’il utilise. Voyez-vous, sans l’image, il est difficile de se faire une idée précise de la réalité. Résultat, l’intuition est fausse. Le principe est exactement le même si vous ne voyez que l’image et pas de son. Or, si vous désirez développer votre intuition, vous devez être capable de bien percevoir l’intégralité de son message.

Mais pour recevoir une image la plus claire possible de l’émission, il faut savoir diriger l’antenne de réception donc vous.

La question que vous devez vous poser est comment diriger cette antenne-intuition pour recevoir les informations.

En fait, c’est très simple, quelqu’un qui n’a pas l’habitude de se fier à son intuition est obligé de « forcer » l’accès. Et pour cela, il est obligé de poser une question courte et précise à lui-même. Tout va être dans la clarté de la question posée. Si vous commencez à faire un discours, votre inconscient ne va rien comprendre et vous allez attendre très los la réponse. Ou pire, il va comprendre de travers et votre intuition sera mauvaise.

On va prendre un exemple, vous êtes perdu dans une forêt et vous avez 2 chemins possibles, comment allez-vous poser la question ?

Plusieurs choix sont possibles, voici quelques exemples :

–         Quel est le meilleur chemin pour revenir à mon point de départ ?

–         Quel chemin choisir pour rentrer chez moi ?

–         Dois-je emprunter le chemin droit ou gauche pour rentrer chez moi ?

–         Dois-je emprunter le chemin droit pour rentrer chez moi plus vite?

–         Etc.

Quelle est selon vous la bonne réponse ?

La dernière évidemment, car ce sera nettement plus facile à votre esprit d’obtenir la réponse si dans votre question il n’y a qu’un seul choix. Si votre intuition devait chercher entre plusieurs possibilités, surtout si vous n’avez pas l’habitude de faire appel à votre 6e sens, il y a un risque ne pas être guidé correctement.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez télécharger mon guide en PDF sur l’intuition cliquant ici :

Développer l'intuition

Développer l’intuition

4 thoughts on “Développez l’intuition si vous êtes déçu par la logique

  1. […] certaine façon, j’aurai tendance à la confondre avec l’intuition, car elle peut se court-circuiter avec la créativité sous certaines […]

  2. Franck

    Quelques phénomènes étranges qui jalonnent mon existence…
    Ils peuvent se regrouper en différentes manifestations.
    Il y a d’abord les phénomènes oniriques, ensuite les concordances et coïncidences ou synchronicités et enfin les apparitions et disparition d’information(s). Je ne vois pas comment qualifier autrement ces derniers éléments.
    Bien sur, tout ceci est véridique. Je ne dis pas que ceci est réel, mais je l’ai réellement vécu ; je n’invente rien.
    Commençons donc par les phénomènes oniriques.
    J’ai souvent expérimenté le fait de me rendre compte que j’étais en train de rêver et ai donc pu forcer mon réveil lors de situations angoissantes ou pénibles. Je sais que ce n’est pas spécialement extraordinaire en soi. Le plus troublant, avant ces réveils volontaires était l’impression de réalité bien plus forte que lors d’autres rêves.
    Cette impression de réalité plus marquée, je l’ai aussi vécue aussi lors de rêves dans lesquels je me vois flotter au dessus du sol ; je glisse dans les rues ou sur les trottoirs, un peu comme sur un tapis roulant invisible.
    Cependant, le plus étrange ce sont les rêves récurrents qui m’amènent dans des endroits toujours à peu près identiques et qui correspondent à des parties de mon monde réel. Il y a par exemple un rond point avec une sortie qui m’amène toujours à un magasin (une grande surface). Il y a aussi la ville immense avec ses monuments, ses places, etc. Je pourrais presque dessiner ces endroits ou en faire le plan. Pour moi ces mondes sont aussi réels que mon environnement quotidien.
    Lors de ma visite à ce magasin, je cherche des livres que je trouve parfois. Ces livres ne correspondent pas à des titres existant dans la réalité, mais leur auteur si (notamment Lobsang Rampa). Lorsque je parcours ces ouvrages j’arrive à acquérir des connaissances sur le fond même des choses et sur le sens de la vie et certains secrets de l’univers. Malheureusement à mon réveil ces connaissances on t quitté mon esprit.
    J’ai aussi expérimenté un cas de télépathie onirique involontaire : j’ai rêvé d’un copain de classe à qui je pose une question et celui-ci a mentionné ce fait le lendemain matin : il se rappelait exactement de ma question !
    Ensuite viennent les coïncidences et synchronictés.
    Je suis secrétaire. Il m’est souvent arrivé de penser à un collègue et de le voir franchir la porte de mon bureau. Je parle de personnes qui viennent rarement au bureau, pas de ce que je côtoie quotidiennement. Dernièrement, j’étais en train de ranger un dossier administratif, lorsque le titulaire de ce dossier s’est présenté à moi.
    Un collègue s’amusait à faire deviner la définition de certains mots. L’un de ces mots était « linéament ». C’est un mot rare. Dans la semaine qui a suivi, je l’ai croisé deux fois au cours de mes lectures.
    Il y a quelques jours, suite à une émission que je regardais à la télévision j’ai pensé à « ELEPHANT MAN », alors qu’il n’y avait aucune raison particulière pour cela. Le lendemain, il était fait mention de cette personne dans un roman policier. Le roman en question n’a rien à voir avec cet homme.
    Ces synchronicités se produisent parfois par vagues.
    Enfin, j’ai vécu ce que j’appelle des fuites d’information.
    J’aime beaucoup lire et regarder des films. Il m’arrive aussi de relire ou de revoir des œuvres qui m’ont plues. Il s’agit, bien sur de la même version (film) ou de la même édition (livre).
    Pourtant des éléments d’informations « disparaissent » entre de lectures ou deux visionnages. Je le sais, parce que j’ai une très bonne mémoire.
    De tout ce que j’ai vécu d’étrange, ces derniers phénomènes sont les plus rares, mais selon moi, les plus étranges.
    Je ne sais pas s’il y a un rapport entre ces différentes catégories de phénomènes ?

    • Bonjour Franck

      Intéressant votre témoignage et oui tout ce que vous vivez sont liés. Un exemple, il m’est déjà arrivé d’aller chez un libraire et de ne pas savoir ce que je cherche. Dans ce cas, j’attends entre 2 rayons sans vraiment penser à quelque chose et d’un coup mon regard se porte sur un livre, c’est celui là qu’il me fallait.

      En fait, vous faites partie des personnes qui ont accès à un autre niveau de conscience ou du moins vous l’effleurer. C’est à dire que c’est comme si votre esprit avait un pied chez nous mais l’autre pied est dans un autre système d’information. Et je pense que si vous pratiquiez des disciplines pour vous exercer, vous pourriez développer toutes ces possibilités.

      Pour les rêves je vis la même chose, je sais quand il est prémonitoire, leur intensité est différente.

      Amicalement,
      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>