Devenez un créateur automatique de pensées positives…

La personne moyenne traite jusqu’à 60 000 pensées différentes par jour. 90 % de celles-ci sont des pensées subconscientes. Les pensées subconscientes sont produites par nos esprits et sont souvent automatiques. Elles continuent à être produites sans aucun effort conscient ni contribution de notre esprit conscient. Cela signifie que nous pensons à des choses toutes la journée et toute la nuit dans la plus totale des inconsciences. Si vous deviez imaginer notre esprit comme un mini-ordinateur, ce sont les programmes automatiques qui répondent aux stimulus de nos environnements.

À ce sujet, nos environnements, nos conditions de vie et les histoires emmagasinées dans nos esprits et la manière dont notre esprit est organisé, déterminent la condition des pensées que nous avons, même de manière inconsciente. Par exemple, nous pouvons sourire et dire que nous sommes heureux, mais, au plus profond être très tristes en raison d’une enfance horrible.

C’est l’inconscient qui stimule soit les schèmes de pensées positives, soit les schèmes négatifs, qui nous guident tout au long de nos vies. Avec ceci à l’esprit, si vous êtes préprogrammé inconsciemment à être négatif, vous fonctionnerez ainsi. La négativité inconsciente peut empêcher quelqu’un d’évoluer, d’atteindre ses buts et bombarder constamment un individu avec des idées de routes bloquées et de restrictions. Ils sont appelés bloqueurs de réussite. C’est parce qu’ils vous empêchent d’aller où vous voulez aller.

Ce sont les pensées automatiques qui vous empêchent de connaître la réussite. Elles déterminent vos habitudes, vos comportements et vos attitudes qui commencent profondément dans l’inconscient puis imprègnent votre existence consciente.

Ce qui se passe avec les pensées, actes et comportements inconscients et subconscients est qu’ils obtiennent des preuves depuis la stimulation de votre environnement. C’est l’environnement qui valide les pensées de notre inconscient et renforce l’état d’esprit négatif. Un facteur clé est qu’il a été scientifiquement observé que les « pensées automatiques » d’un individu sont déclenchées par des modèles appelés « schémas » à l’intérieur d’un groupe de personnes qui partagent les mêmes défis ou les mêmes résignations dans leurs vies.

Donc, rétrospectivement, même si changer l’état d’esprit de quelqu’un est un processus, la première bataille pour regagner un état d’esprit positif est d’éliminer les pensées qui créent cet état d’esprit. Ceci est réalisé en déterminant ces choses consciemment, que ce soient les pensées ou les modèles qui déclenchent ce blocage de notre « Moi » positif au quotidien. Ce sont les choses restreignant n’importe quelle pensée, attitude ou comportement négatif que, lorsque nous commençons à y penser, nous pouvons commencer à contrôler.

C’est parce que nous voyons comment elles se manifestent en nous que nous pouvons ensuite faire partie de nos pensées et comportements quotidiens. Si vous ne mettez pas le doigt sur les sources de négativité, vous ne pouvez pas les changer. C’est aussi simple que ça.

Regagner un état d’esprit positif

Une fois identifiée, la prochaine étape pour regagner un état d’esprit positif est de changer consciemment et activement les pensées qui nous maintiennent dans un état d’esprit négatif. Changer les schémas d’un état d’esprit négatif est appelé : la modification cognitive. Nous changeons la manière dont nous pensons à partir de l’inconscient.

Dans ce cas, nous remplaçons consciemment les schémas de pensées négatives avec ces schémas cognitifs qui, au contraire, nous offrent des réponses positives. La manière dont cela est réalisé consiste à remettre à neuf les anciens schémas de pensée pour les remplacer par des nouveaux. Si nous utilisons de nouveau l’analogie de l’ordinateur, nous remplaçons un vieux programme avec un nouveau, meilleur, qui fonctionne à une vitesse optimale.

Ce n’est pas un processus facile et il ne se réalise pas en une nuit. Mais en faisant entrer des pensées positives de manière régulière lorsque vous sentez venir celles plus négatives, vous commencez à changer votre état d’esprit. La puissance de nos esprits est la deuxième chose la plus puissante que nous possédons ; la première étant la puissance de nos âmes qui est notre volonté en dépit de tous les obstacles. Ce sont nos pensées qui sont responsables de tout ce qui se passe dans nos vies quotidiennes. Cela signifie que vous devez faire attention à ce à quoi vous pensez.

Les pensées et l’esprit sont comme un lecteur de DVD et un DVD. Le lecteur est l’esprit et les pensées sont les DVD que nous plaçons à l’intérieur. Par définition, ce que vous jouez sur ce DVD est ce que vous voyez et ressentez. Ce que vous pensez est ce que vous vivez. Si vous pensez au désespoir, vous le vivrez et le répandrez sur ceux qui vivent avec vous, ainsi, l’exemple du schéma s’ensuit. Pour changer la négativité, vous devez éjecter le DVD négatif et le remplacer par un Positif.

Les pensées sont un processus créatif, tout comme l’est la puissance de la pensée. Il est vraiment possible d’entraîner et de renforcer nos esprits. Ce qui se passe également est lorsque les pensées se matérialisent sur le plan matériel, tout comme dans nos vies, elles influencent aussi les pensées des autres autour de nous. Donc, si vous vous entourez de personnes qui pensent de manière négative, vous aurez, à votre tour, un état d’esprit négatif. Négativité et Positivité sont contagieuses.

L’esprit est un terrain fertile et les pensées sont des graines. Si vous plantez une graine et l’arrosez, elle grandit. Si vous l’arrosez avec de l’eau positive, vous obtiendrez une plante positive. Si vous l’arrosez avec de l’eau négative, une plante négative grandira. Les pensées se manifestent par l’attention que vous leur donnez, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Donc, pour manifester des pensées positives, nous devons leur donner l’attention positive dont elles ont besoin pour devenir manifestes.

Les pensées passent d’abord à travers notre inconscient, puis se transforment en actes correspondant à la pensée. Nos pensées influencent aussi la manière dont les autres pensent autour de nous parce qu’elles sont transmises aux autres. Un bon exemple est lorsque nous demandons à une personne que nous ne connaissons pas de nous aider et qu’elle le fait. Elle peut dire qu’elle ne sait pas pourquoi elle vous aide, mais vous aide quand même.

La première étape vers la positivité consiste à changer les discours négatifs que nous avons en permanence avec nous-mêmes et qui se reflètent dans notre attitude. Cela peut être réalisé en suivant trois principes.

3 principes pour des pensées positives

Engagement – réalisez l’engagement conscient d’être positif. Cela signifie vous engager dans des choses positives, telles que l’apprentissage, les amis, la famille, l’environnement et les causes positives. Lorsque vous donnez aux autres des encouragements positifs, cela nourrit votre propre positivité.

Contrôle – contrôlez « votre » esprit. Conservez votre esprit focalisé sur ce qui est important dans votre vie. Vous pouvez encourager cela en définissant vos objectifs et vos priorités puis en vous y tenant. Apprenez à développer des stratégies pour gérer les problèmes. Soyez honnête avec vous-même et apprenez à vous détendre.

Défi – ayez du courage et soyez courageux dans la vie. Faites de votre mieux et ne regardez pas en arrière. Cherchez la connaissance et considérez les changements comme des opportunités, sans vous retourner. Considérez vos options pour savoir si elles correspondent à vos rêves et vos buts. Ne laissez rien ni personne faire obstacle à ce que vous voulez. Essayez de nouvelles choses. Tenez consciemment votre santé mentale et physique à jour. Soyez optimiste et ne vous entourez pas de personnes, d’objets ou de situations négatives.

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*