Devenir spirituel grâce à Facebook…

Facebook: j'aime et je partage

Facebook: j’aime et je partage

Certaines personnes pensent que la spiritualité et Facebook sont antinomiques, tout simplement parce que, ce que représente ce réseau social n’a pas les valeurs que prône la spiritualité.

Mais comme je l’ai déjà signalé dans mes vidéos, le problème n’est pas ce qu’il y a à l’extérieur de vous, mais comment vous vous comporter avec les outils à votre disposition.

Justement, sur le plan des outils Facebook a un bouton nommé « j’aime », c’est le mot « racine » de la spiritualité non ? Personnellement j’aurai aimé un bouton « Merci » qui exprime la gratitude pour avoir fourni une information sans pour autant être d’accord avec le contenu.

Mais bon, puisque nous avons ce fameux bouton, je suis toujours surpris des personnes se réclamant spirituelles qui se comportent sur Facebook sans égard pour autrui.

Je partage mais je ne clique pas sur « j’aime »

Je m’explique, quand une information arrive sous vos yeux que vous appréciez avant de partager, il est normal, enfin selon ma vision, de cliquer sur « J’aime » avant de partager la publication, puisqu’on se sert de se quelqu’un d’autre vous apporte.

Or, 2 boutons de Facebook, « J’aime » et « Partage » sont les 2 valeurs fondamentales de la vie spirituelle donc je ne vois pas pourquoi ceux qui prônent la spiritualité ne l’appliquent pas sur Facebook. Car évidemment, si on n’applique pas sur un réseau social, on n’applique pas chez soi non plus.

J’aime, mais je ne clique pas sur « j’aime »

Ou bien vous avez aussi le « type » qui « aime » la publication, mais qui ne clique pas sur « j’aime », tout simplement parce qu’il n’a aucune affinité avec l’auteur du post ou que ca ne lui rapporte rien de cliquer. La aussi, nous avons une attitude contraire à la spiritualité et des relations aux autres.

Mais chacun voit midi à sa porte, cela dépend comment vous concevez la vie. Si vous pensez que la vie est  une jungle et qu’il faut prendre à autrui sans remerciement, car vous n’avez de compte à rendre à personne, alors vivez selon vos croyances, si ça vous convient.

Le problème ne vient pas de votre conception de la réalité, le problème vient de déclarer une chose et d’en faire une autre comme je l’expliquais dans cette vidéo :

Le souci est qu’ensuite les gens se demandent pourquoi ça va de travers dans leur vie si une jambe va dans une direction alors que l’autre va à l’opposé. La vie est beaucoup plus simple qu’il n’y parait, si on ajuste quelques comportements. Alors autant commencer par de petites choses que nous offrent les réseaux sociaux pour se comporter avec cohérence.

N’oubliez pas que votre comportement actuel va déterminer ce que vous allez être demain, alors ne vous étonnez pas si plus tard, il y a un retour du bâton.

C’est pour cette raison que je dis toujours à mes clients que s’ils veulent changer de vie, de commencer à prendre de petites habitudes qui apporteront de grands changements demain.

L’objectif de Confucius et de son enseignement consistait à devenir la meilleur version de soi-même. Alors qu’attendez-vous ?

 

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*