Devez-vous faire des projets ou pas…

Suite à plusieurs articles que j’ai écrit, sur le fait de ne pas se stresser en ayant des objectifs, certaines personnes ne comprennent plus, doivent-ils avoir de l’ambition ou laisser venir à eux les opportunités.

Quand on commence à avoir beaucoup de difficulté à exprimer par des mots, on est sur la bonne voie, cela signifie que l’expérimentation est tellement merveilleuse qu’aucun mot ne peut la décrire, comme l’amour quoi…

Lorsque j’étais jeune, j’étais très ambitieux malgré des échecs scolaires successifs. Je voulais être patron, je voulais être riche, je voulais faire le tour du monde… J’y croyais vraiment, je voulais devenir quelqu’un, mais en fait, on s’épuise à avoir beaucoup d’ambition, car quand vous êtes arrivé à une étape, hop vous regardez encore plus loin et ainsi de suite. Cela ne s’arrête jamais. Être ambitiieux ne rend pas plus heureux car ce n’est pas évident à gérer.

C’est à cette étape que cela va être difficile à expliquer, car vous allez vous demander s’il faut avoir des projets ou pas ?

Je veux devenir riche et puissant

J’ai envie de vous répondre oui et non, je sais que c’est une réponse normande, mais je vois tellement de gens sur Internet, propriétaire de site, blogue, etc. essayant de réaliser des objectifs en nombre de visites, etc., alors que ce n’est même pas leur activité professionnelle. Apparemment, il y a donc des gens qui aiment se mettre sous pression, ça les aide à supporter la vie de toujours regarder ce que pourrait être demain. Être ambitieux c’est donc souvent pour fuir le présent, en pensant être plus valoriser par les autres grâce à votre apparence extérieure.

Ce n’est pas comme ça que fonctionne la vraie réalisation de soi, je le sais, car j’étais tombé dans ce piège infernal d’essayer d’obtenir des résultats, toujours des résultats, rien que des résultats… Et même quand j’ai commencé à 40 ans à de moins en moins tenir compte des résultats, les gens me demandaient alors tu étais combien à ton dernier marathon ? Cela me collait à la peau avec toutes mes années de compétition derrière moi.

Alors que maintenant si je fais un jogging et que je me fais dépasser par une femme, je souris avec un bonheur intérieur, car je suis devenu observateur de la vie et qu’est-ce que c’est bon de regarder la vie à l’état brut. J’en apprends plus que quand je voulais être en tête du peloton.

La question à 10 € , est comment avancer dans la vie sans avoir de projet ? J’aurai envie de vous répondre, mais pourquoi voulez-vous avancer, il suffit d’être ?

Votre ambition vient de la société

En fait, la première partie de la vie, jusqu’à la trentaine, on peut avoir de l’ambition, on peut avoir des projets plein la tête, cela fait partie de la construction d’un individu.

Ce qui se passe est qu’il ne faut pas que ce soit la pression de la société qui vous pousse à avoir de l’ambition, car vous côtoyer des hommes d’affaires, vous regardez des émissions de télévision qui font rêver, etc. Quand vous vous identifiez à votre environnement pour assouvir des ambitions, vous n’arriverez jamais à obtenir les résultats désirés. Car ce n’est pas votre véritable intention de réaliser cela, c’est l’intention du collectif qui n’est pas vous.

C’est comme si que derrière vous une foule vous poussait, et que vous vous débattiez en disant, « non je ne veux pas aller par là, mais vous y allez quand même. Généralement, vous ne vous en apercevez pas, car votre conscience n’est pas assez développé pour vous apercevoir que ce que vous voulez n’est pas votre intention.

Par exemple, j’ai commencé à être ambitieux quand dans les années 80 il y a eu le phénomène Bernard Tape qui réussissait tout ce qu’il touchait en affaires. Les années 80 étaient les années bling-bling et de réussites, donc cela a eu un impact sur moi alors que ce n’était pas vraiment ce à quoi j’inspirais au plus profond de mon être.

En fait, vous n’avez pas à faire de projets puisque cela doit venir de l’intérieur le plus naturellement possible. Voilà pourquoi il est très difficile d’exprimer par des mots le processus de faire quelque chose de sa vie, car si ça ne vient pas de l’intérieur, vous allez avoir l’impression de « forcer » tout ce que vous entreprenez. C’est normal, puisque ce ne sera pas ce que vous avez besoin, mais ce que la société à besoin, comprenez-vous la différence ?

Et comme la société vous aveugle de plus en plus en vous faisant croire à des besoins alors que c’est faux, cela induit de faux projets, mais vous croyez fermement que vous en avez envie.

L’expérience m’a apprise que les meilleures réalisations sont spontanées, sans avoir fait aucun projet. Par exemple, un jour vous avez envie de faire une chose sans vous posez la question de ce que cela peut induire demain. Comme les meilleures découvertes scientifiques qui ont lieu « par accident » et qui bouleverse la vision du monde.

Il n’y a donc pas de mots pour d’écrire comment contacter la « source » de votre intention, un des conseils que je pourrais vous donner est de faire de la place dans votre esprit en faisant un grand ménage et en gardant l’essentiel. C’est la seule condition qui vous permettra de percevoir des flashs intuitifs, comme cette vidéo le démontre :

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>