Edgar Allan Poe était-il voyant ou voyageait-il dans le temps ?

En 1838, Edgar Allan Poe a publié qu’un seul roman, il s’agit des Aventures d’Arthur Gordon Pym. C’est Charles Baudelaire qui traduisit la première version française en 1858.

C’est un roman qui a été très critiqué, que l’on pourrait qualifier à notre époque comme « nul ». En effet, il est rempli d’invraisemblances et de défauts de construction, son auteur lui-même a renié son propre livre, s’apercevant ce qu’il avait écrit. C’est justement ce qui parait bizarre, car on sait que certains textes peuvent être écrit en état second, depuis une source qui est au-delà du mental.

Or le plus curieux ce que ce livre a été présenté à sa sortie comme un récit authentique. Oui, un récit authentique mais 40 ans plus tard…

L’histoire du roman est la survivance de quatre hommes à un naufrage d’un navire nommé Grampus. Sans nourriture, ils arrivent à capturer une tortue pour la manger. Mais ce n’est pas suffisant pour survivre alors ils décident de tirer à la courte paille pour savoir qui se laissera manger par les autres pour assurer la survie des trois autres. Le perdant est Richard Parker, qui est rapidement poignardé à mort, la tête, les mains et les pieds sont jetés à la mer.

Deux membres de l’équipage étaient sur le point de mourir lorsqu’ils ont été secourus.

46 ans plus tard, dans la vie réelle donc, en 1884 un yacht nommé Mignonette quitte l’Angleterre pour se diriger vers Sydney, en Australie. En pleine mer une tempête se leva et le yacht coula, l’équipage de quatre personnes échappa avec un canot de sauvetage, mais ils n’avaient pas assez de provisions pour survivre…

Un jeune homme de 17 ans tomba à l’eau et commit l’erreur de boire de l’eau de mer pour étancher sa soif. Comme il se dégradait les trois autres survivants ont décidé qu’ils allaient le tuer pour assurer leurs propres survies. Ils l’ont poignardé à la gorge avec un canif et ils l’ont dévoré. Quelques jours plus tard, les trois survivants ont été secourus.

Ce jeune homme qui a été mangé se nommait aussi Richard Parker comme dans le roman d’Edgar Allan Poe.

Il y a eu un procès en Angleterre pour cette affaire. Deux d’entres eux ont été dans un premier temps condamnés à mort, qui a ensuite été diminué à 6 mois de prison.

Je résume :

1 – une histoire écrit promulguée comme une histoire vraie

2 – Quarante-six ans plus tard, la même histoire de cannibalisme avec quatre rescapés

3 – La victime dévorée par les trois autres se nomme dans les deux cas : Richard Parker

En fait, ça pourrait même être le scénario d’un film sur le voyage dans le temps, puisqu’on pourrait hypothétiquement affirmer quand voyageant dans le futur, ils ont rapporté une histoire déjà vécue sur l’échelle du temps.

Bref, je préfère penser à une connexion d’un autre espace-temps, c’est plus simple, cela évite de se torturer le cerveau 🙂

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>