Éloge de la lenteur : devenez lent

eloge lenteur

Cet article m’est venu sur une route nationale en Normandie limité à 90 km/h. J’ai eu un doute sur ma vitesse quand je voyais me doubler à vive allure comme si je ne bougeais pas. Et, pourtant je roulais bien à 90 km/h, avec un demi-bras à l’extérieur appréciant le paysage, et c’est à ce stade que j’ai pensé à l’éloge de la lenteur même si je n’étais pas particulièrement lent.

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, essayons de ralentir…

Quelquefois, lorsque je me retrouve à faire la queue dans une grande surface, mon côté parisien a tendance à surgir, cela ne va pas assez vite, la caissière est lente, etc., mais très vite, la conscience derrière ma tête me rappelle qu’être pressé ne sert à rien, ou si, à se angoisser inutilement. Cela m’arrive de moins en moins à mesure que mon passé de Parisien s’éloigne, mais il reste des résidus que je détecte à temps, des réflexes conditionnés.

Je me suis tellement calmé qu’en voiture il m’arrive d’être à 70 sur une route à 90 km/h, et si les autres ne sont pas contents, tant pis, donc  vous imaginez bien que j’ai tous mes points sur mon permis. La preuve que l’on peut changer car plus jeune j’adorais aller vite en voiture.

Pour cela, il faut s’entraîner à être lent, voici d’autres comportements.

Lent à marcher

Quel bonheur de marcher lentement en appréciant son environnement, un pas après l’autre sans choquer vos pieds et sans crisper vos muscles. Marchez plus lentement que d’habitude et plus encore, arrêtez vous pour regarder.

 Lent à manger

Il a été prouvé que manger lentement en prenant son temps pour mastiquer ses aliments était bon pour votre système digestif. Mais attention de ne pas vous faire piéger par la télévision qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, peut faire manger plus vite en mangeant par réflexe sans faire attention à votre alimentation et en réduisant la mastication. Donc  appréciez l’instant présent quand vous mangez.

Lent au petit déjeuner

Pendant des années en région parisienne, je me levais le matin trop juste au niveau timing, pour rester un peu plus longtemps au lit, donc, j’étais obligé d’aller, vite au lever du lit, de manger sur « le pouce », etc. Évidemment à Paris, c’est courant ce genre d’attitude car quand j’avais une heure et demie de trajet pour aller travailler, 5 min de sommeil en plus devient sacré.

Donc à moins que vous ne puissiez pas faire autrement, il vaut mieux se lever 15 min plus tôt et prendre son temps pour se préparer que de speeder dès le matin et vous mettre en condition de stress pour le restant de la journée.

Lent à…

Bon j’aurais pu vous parler, de l’avantage d’être lent pour autre chose, mais j’aurai été obligé de mettre un symbole de sensibilisation pour les plus jeunes J

 

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>