Exercice pour demain : juger les autres ou pas…

Exercice pour demain : juger les autres ou pas…

J'aime juger les autres...

J’aime juger les autres…

J’ai fait cet exercice plusieurs fois. En fait, non, j’essaie de le faire chaque jour avec plus ou moins de succès.

Plus vous en prenez conscience, et plus vous réussissez l’exercice. Quand vous vous en rendez compte, c’est à ce moment-là que vous vous apercevez que vous êtes un observateur de vous-même….

C’est pour cela que c’est un excellent exercice.

En quoi consiste-t-il ?

C’est simple, demain en vous levant, vous décidez de ne pas juger les gens, peu importe leur attitude.

Par exemple, l’autre jour, je roulais sur une départementale en voiture donc limitée à 90km/h et j’arrive derrière une voiture qui roulait à 40km/h. Et là je commence à pester, mais ouche, je m’en aperçois, je retrouve mon calme et je me dis de quel droit je le juge de rouler à cette allure. Il cherche peut-être sa route, il a peut-être peur, etc. Non, je n’ai pas le droit de rouspéter, car demain cela peut être moi.

Même devant votre télé, il faut poursuivre l’exercice, ne pas juger les hommes politiques, les artistes, les footballeurs…

Ah ! Je sais, cela peut vous paraitre évident, mais essayé juste un jour, et le soir vous réfléchissez à votre journée pour savoir si vous avez tenu votre promesse.

N’avez-vous pas critiqué un collège de travail ?

Alors peut-être un membre de votre famille ?

Allez réfléchissez bien…

Alors c’est votre voisin…

Vraiment, vous n’avez rien critiqué et jugé ? C’est génial, car vous êtes sur la voie du respect des autres, et surtout, sur la voie d’être plus heureux. Car plus on s’en prend aux autres et plus cela, reflète notre mal-être général.

C’est évident, quand on n’est pas heureux, on s’en prend aux autres et on les jalouse…

Conclusion : quand vous jugez, vous stoppez net ce qui est « amour », donc vous attirez le contraire, la peur, qui elle-même attire le négatif…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

3 thoughts on “Exercice pour demain : juger les autres ou pas…

  1. cathy

    Je ne jalouse personne, par contre on me jalouse. Exemple : mon voisin depuis 34 ans me fait des misères, j’ai tout accepter, aujourd’hui, il m’a jeté un arbre dans mon jardin, à déplacé ma cloture, à construit un mur sur mon terrain, à mon avis, il pense : Cathy ne dit jamais rien. Je lui ai envoyé un courrier, discuté avec lui, rien y fait. Et bien je dis stop ! ma critique est fondé puisqu’il me nuit. Il en veut au monde entier, est ce pour ça que je dois accepter ses humeurs !
    Pour moi il y a la bonne et la mauvaise critique, tout comme le pardon, une personne qui a l’habitude que vous lui pardonnez, recommence, il faut penser à soi avant de penser aux autres, on profite des gens trop gentils, c’est ce que j’étais, aujourd’hui bien que je suis toujours dans le respect de l’autre, je ne me laisse plus faire et je regrette de ne pas avoir été comme ça avant.
    Je comprends que mon voisin a un problème, mais à comprendre les autres je me suis oubliée. 🙂

    • Bien sûr mais là vous parlez d’une attaque personnelle, qui n’a rien à voir avec l’attitude quotidienne comme la voiture qui roule trop lentement, etc.. Et dans votre situation la critique ne sert à rien, il faut être dans la création, et voir quoi créer pour résoudre le problème, quitte a faire appelle à la loi, prendre des photos, etc. Il ne faut surtout pas être trop gentil, ce n’est pas ce que j’ai dit, il ne faut pas juger, c’est différent.

  2. cathy

    Je vous ai envoyé ce message car le matin même j’ai discuté avec l’avocat, 10 mois et rien n’avance, heureusement que je ne suis pas dans le jugement. Les autres me disent arrête de critiquer et agit, je ne critique pas j’explique. Le mot critique ne résonne pas pareil pour tout le monde.
    Pour m’aider à avancer, j’ai moi même demandé à mes collègues de travail de me juger. Il y avait un tri à faire dans toutes ses critiques, car pour certaines de ses personnes il y avait la jalousie qui s’exprimait. Grâce à ses critiques j’ai commencé mon travail intérieur et chose étrange c’est que au bout de plusieurs mois, elles m’ont dit : Cathy tu n’as pas le droit de changer ! la, je ne les ai pas écouté, je savais que j’étais sur le bonne voie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>