Histoire de coïncidences entre 2 présidents américains : Jefferson et Adams

Histoire de coïncidences entre 2 présidents américains :
Jefferson et Adams

Une coincidence que n'aurait jamais imaginé Hollywood...

Une coincidence que n’aurait jamais imaginé Hollywood…

Vous ne connaissez peut-être pas cette extraordinaire histoire d’amitié et de coïncidence entre 2 présidents américains.

Thomas Jefferson et John Adams avaient lié leurs amitiés en défendant la même cause en résistant à l’Empire britannique et en créant un nouveau système politique dans les anciennes colonies. Ils ont même apposé tous les deux leur signature sur la déclaration d’indépendance.  Puis leurs idées et leurs opinions ont divergé jusqu’à ce qu’ils deviennent adversaire.

Adams a été élu en premier président de 1797 à 1801 donc le 2e président de l’histoire, mais il avait un caractère pas facile, très irascible et colérique croyait en un gouvernement fort et centralisé alors que Jefferson qui l’a suivi comme 3e président américain de 1801 à 1809 était plutôt pour un gouvernement fédéral gérer par des états individuels.

Cette dernière campagne pour la présidence a été terrible en méchanceté dans la presse entre les 2 hommes. Les anciens amis étaient devenus des frères ennemis. Mais c’est évidemment Jefferson qui remporta ce terrible combat.

Lorsque les 2 hommes n’étaient plus président donc qu’ils n’avaient plus aucune raison de batailler, ils ont chacun exprimé à leur entourage le souhait de renouer leur amitié.

Adams a été la première à rompre le silence; il a envoyé une lettre à Jefferson le 1er janvier 1812, dans laquelle, il souhaitait à Jefferson encore de nombreuses bonnes années à venir. Jefferson a répondu par une note dans laquelle il a rappelé avec émotion quand ils étaient compagnons de travail et qu’ils menaient la même cause. Les anciens révolutionnaires ont repris leurs amitiés et ont correspondu pendant plus de 14 ans.

Le 4 juillet 1826, à l’âge de 90 ans, Adams était couché sur son lit de mort pendant que les USA étaient en train de célébrer leur indépendance. Ses derniers mots furent Thomas Jefferson vit encore…

Sauf qu’il se trompait.  Jefferson était mort cinq heures plus tôt à Monticello à l’âge de 82 ans lui aussi mort le jour de l’indépendance.

Alors que les 2 avaient leur signature d’apposé sur la déclaration d’indépendance le 4 juillet 1776.

Une belle histoire n’est-ce pas ? Ca aurait pu faire un bon scénario d’Hollywood, mais la réalité dépasse souvent la fiction en matière de coïncidences…

 

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*