Il est où le bonheur…

Doit-on trouver le bonheur ?

J’ai chercher le bonheur, alors que je l’ai toujours connu, je n’avais pas compris que j’étais dedans.

C’est une question qui divise beaucoup les spécialistes en développement personnel et de spiritualité. En fait, la question devrait plutôt être, doit on rechercher le bonheur, car entre « trouver » et « rechercher », il y a ce qu’on appelle le voyage, et c’est le plus important.

Depuis les années 80 que je m’intéresse au développement personnel, je me suis aperçu que je cherchais le bonheur alors que j’étais toujours en voyage intérieurement et extérieurement… Ce que je voulais est de diminuer une souffrance psychologique, ce qui n’est pas la même chose que la recherche du bonheur. Car quand on aborde de souffrance, on se rapproche plus de la philosophie bouddhiste.

Lorsque l’on naît avec des handicaps, on n’a que deux choix, soit on reste comme on est, soit on veut s’en échapper et essayer de moins souffrir. Et c’est ce voyage pour aller mieux qui met du baume au cœur. Car rien que le fait, de s’apercevoir qu’il existe des méthodes pour tenter de résoudre ces problèmes. C’est un peu quand vous partez en vacances, le meilleur moment est quand vous savez que vous allez partir, ce n’est pas quand vous êtes arrivé. Et ce même si en arrivant vous ^tes déçu, ce n’est pas grave, vous avez entrepris un voyage.

Donc quand j’ai commencé le voyage, je me suis déjà senti beaucoup mieux, voilà pourquoi il ne faut jamais empêcher quelqu’un d’entreprendre cette démarche, laissez le partir en vacances, avec ces aléas, ces embûches et ces moments de bonheur

La question peut donc se poser, doit-on transformer ses rêves en réalité ? Bien sûr, vous pouvez le faire, mais aussitôt après reprenez votre balluchon pour un autre voyage.

On peut raconter des quantités de sottises sur la dépression post natale d’une maman, mais la principale est que le voyage est terminé, l’enfant est né.

Si on regarde bien la vie, on s’aperçoit qu’il y a de la souffrance partout autour de nous et à l’intérieur nous. On vit dans une famille que l’on a pas choisi, on peut détester certains membres de notre famille en étant obligé de les voir souvent. On s’attache à des gens et ils nous quittent. On va bien et c’est la maladie qui survient. Et si en vieillissant tout va mieux, il faut supporter la vieillesse du corps avec ses douleurs et ses limitations.

Il ne faut pas se voiler la face, si vous n’entreprenez pas un voyage pour supporter les aléas de la vie, vous souffrirez. Et le voyage correspond à l’instant présent, pouvoir profitez du voyage à chaque moment. Le voyage peut être spirituel.

15 ans après avoir arrêté le cyclisme, même si j’étais toujours à l’aise sur un vélo, je croyais que j’étais toujours le même avec la même force physique dans les jambes. Mais après 40 ans, quand je me suis aperçu que dès que les jeunes accéléraient je souffrais énormément, j’ai compris qu’on ne peut pas revenir sur le passé. Et puis l’envie de reprendre le même voyage n’était plus là, car j’avoue, je voulais refaire quelques courses de vélo mais finalement non…

Je n’aime pas reprendre le même chemin, le paysage est déjà connu…

J’ai donc repris un autre voyage plus en phase avec mes possibilités du moment. Mais ce n’est pas évident quand on croit dans sa tête être toujours le même et que le corps ne suit plus. Il faut l’accepter.

Voici donc ce que la vie m’a appris :

La paix commence donc  avec l’acceptation. Nous pouvons ne pas être d’accord avec ce que nous faisons, mais il est important d’accepter ce que nous faisons.

Est-ce qu’on fait les meilleurs choix ? Non, mais ce sont les choix que nous faisons.

Pouvons-nous nous améliorer? Oui, et nous le devons à nous-mêmes c’est un respect que nous nous devons, d’être ici sur terre. Mais c’est aussi une question qui concerne l’avenir. Nous devons d’abord accepter qui nous sommes, plutôt que de se condamner soi-même à ne pas progresser. Ensuite, nous pouvons nous mobiliser pour améliorer la personne que l’on sera demain. La foi et l’acceptation du moment présent vont engendrer les améliorations de demain et cela augmentera notre bien-être.

Le voyage est le bonheur car la vie est un voyage...

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>