Inrees : Le réel est-il réel – Le résumé…

Inrees : Le réel est-il réel – le résumé…

Conférence Inrees - Le réel est-il réel ?

Photo prise par Eric Cordier – Conférence Inrees – Le réel est-il réel ? Grichka Bogdanov et Stephane Allix

 

Le 21 mars dernier, j’étais à la conférence organisée par l’Inrees sur un sujet qui me tient à cœur, la réalité est-elle vraiment la réalité.

Oui j’étais bien dans le réel… À peine arrivé, des tracts de syndicalistes d’une grève prévue à la maison de la radio. Aucun doute possible, j’étais bien arrivé à Paris, je n’avais pas fait de saut quantique.

Les frères Bogdanov à l’Inrees enfin presque…

La première partie était consacrée à la science avec comme invité les frères Bogdanov, mais il y en avait qu’un seul de présent car 2 heures avant Igor a eu un empêchement.

Ils étaient là pour parler du Big Bang et de l’avant Big bang, car ils viennent de sortir un livre très bien fait « 3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang » aux éditions « Le Courrier du Livre ».

Après avoir parlé de la résolution de l’univers à 10-33 c cm que l’on nomme le mur de Planck, il a choisi la bouteille d’eau… En effet, il y avait une bouteille d’eau de 0,5 Litre à côté de lui, et il a dit que l’énergie contenue dans cette bouteille pouvait alimenter une ville pendant 3 mois. On dit souvent que la matière n’existe pas, car ce n’est que de l’énergie, voici encore une preuve.

Et enfin, il a lancé un petit « pic » aux scientifiques, car un des livres que j’avais également lus sur l’avant Big Bang ou les frères précisaient, qu’il n’y avait que de l’information, à cause de cette théorie, ils avaient été la cible de nombreuses critiques de leur pair et pourtant plusieurs scientifiques se sont rangés de leur côté.

Philippe Guillemant et le mystère du temps

Ensuite, nous avons assisté à une magistrale intervention de Philippe Guillemant. J’ai pourtant l’habitude de lire des livres scientifiques et d’entendre des interventions. Mais là franchement, la salle de 800 personnes s’est levée pour l’applaudir et je faisais partie de ceux-là. Et croyez-moi, difficile maintenant de m’impressionner, mais là honnêtement…

Son livre sur la physique de la conscience sortira dans 3 mois et je crois que c’est un livre qui remet les pendules à l’heure dans le monde de la science.

Philippe Guillemant est physicien et chercheur au CNRS et il précise bien que c’est uniquement grâce à la physique qu’il est parvenu à cette conclusion.

Mais quelle conclusion ?

Que le vide est plein donc la réalité n’existe pas, on vit juste dans un hologramme, que nous avons 2 consciences, l’une, qui est notre vie quotidienne, celle que vous vivez en lisant ces lignes et une autre beaucoup plus gigantesque, qui a accès à toutes les informations et qui sait tout, mais qui vous regarde constamment. Cette 2e conscience de vous, vous observe tout simplement, et c’est cette 2e conscience qui explique les synchronicités, car vous pouvez y avoir accès dans certaines circonstances. Plus vous êtes éveillé, plus vous grimpez en altitude et plus vous avez accès à des informations qui peuvent vous sembler magiques.

Et il a lancé aux scientifiques un défi, celui de prouver qu’il a tort. Notamment, sur le fait que toute la physique s’explique et devient claire en prenant comme hypothèse que la réalité ne se crée pas du passé vers le futur, mais du futur vers le passé.

Coup de tonnerre dans la salle, en apprenant que le futur existe déjà, mais attention ! Le futur peut être modifié, donc on peut en créant un qui n’existe pas encore en changeant d’état de conscience. Il a précisé que le temps était un voyage et c’est comme si on faisait une randonnée et qu’on changeait d’itinéraire.

Il a rappelé une chose importante aux scientifiques que le psychanalyste Jung disait déjà. : « Les scientifiques occultent les anomalies alors que c’est les anomalies qui font le réel. » J’ai trouvé cette phrase superbe. Car même si vous avez une personne sur 1000 qui réussit une expérience télépathique, cela ne signifie pas que c’est un hasard, cela signifie que ça existe, mais que les 999 autres ne savent pas faire.

Il a notamment fait référence à la physique quantique qui rend schizophrènes les chercheurs, car cela ne peut pas s’expliquer.

Il a rappelé à ce propos le rôle du quantique dans l’univers, qu’il peut y avoir une influence instantanée même à des années-lumière de distance. Dans mon ebook écrit en 2008, « L’influence astrale », j’étais le premier à l’affirmer pour expliquer l’astrologie, mais une fois de plus, difficile de faire changer des mentalités.

Il a aussi rappelé que la matière et le contact matériel n’existent pas, c’est juste une interaction magnétique par exemple, entre votre main et une table si vous la touchez. La matière n’est que vibration…

Et puis il a avoué que certains scientifiques connus sont d’accord avec lui, mais qu’à cause de leur statut public, ils ne peuvent pas se permettre de mettre un pied dans la spiritualité. Cette anecdote est intéressante, car elle démontre qu’il est difficile de se fier au discours matérialisme officiel. Et c’est peut-être les mêmes scientifiques qui diminuent l’importance de la physique quantique qui est la transition entre science et spiritualité.

Seconde partie de la conférence de l’Inrees : La spiritualité.

Il y avait 3 invités assis qui ont vécu des expériences spirituelles, dont Trinlay Tulku.

Trinlay est un suisse, mais issue de parents bouddhistes. Très précoce puisqu’à l’âge de 3 ans c’est lui-même qui décide d’aller vivre dans un monastère bouddhiste et qu’il est pris en main par un maitre.

J’ai été fasciné par la forme de son discours, car il était tellement zen dans sa façon de s’exprimer et de se comporter, qu’on aurait pu entendre une mouche volée dans la salle. À lui seul, il remplaçait une séance de relaxation.

Il a rappelé que pour le bouddhisme la nature de la réalité n’est pas importante, puisque la préoccupation de Bouddha était de trouver une solution au mal-être.

Jacques Franck était aussi présent, considéré pour être le plus grand spécialiste de Léonard de Vinci et le premier à avoir découvert les secrets de sa technique. Certains disent que c’est la réincarnation du grand peintre, mais lui au contraire reste modeste avec ça, il n’en sait rien.

En revanche, lorsqu’il est parti en pèlerinage en inde quand il était très jeune et qu’il cherchait un maitre, à force de méditation et de yoga, il a eu une expérience spirituelle, sans temps et sans espace, il lui a fallu 50 ans pour s’en remettre comme il le dit lui-même.

Et enfin, était présent le cinéaste et réalisateur Jan Kounen. Si vous avez vu le film Doberman avec Vincent Cassel, ou neuf mois ferme avec Albert Dupontel, c’est lui. Mais il n’était pas présent pour nous raconter ses projets filmographiques, mais ses expériences chamaniques. En effet, il a réalisé un documentaire, « Création de Plantes et chamanisme : Conversations autour de l’ayahuasca et de l’iboga ». Et maintenant partir de l’autre côté du miroir est devenu une banalité pour lui.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Inrees et leur revue « inexploré », c’est ici : http://inrees.com/

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération ! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

One thought on “Inrees : Le réel est-il réel – Le résumé…

  1. chantal

    bonjour, j’aimerais bien participer a une conference, merci de bien vouloir me donner des dates

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>