L’automne veut vous parler alors écoutez votre intuition…

Et oui ça y est, je sens que certaines personnes vont commencer à déprimer, les jours se raccourcissent, le temps devient maussade…

Cela dépend de la perception que vous en avez, car j’adore l’automne. Encore ce matin, je me promenais et je regardais un arbre se dépouiller de ses feuilles et au pied du tronc, différentes couleurs tapissaient le sol, c’était superbe et inspirant…

Voilà pourquoi l’automne est une source inépuisable d’inspiration pour les artistes comme les peintres, c’est un peu comme le symbolisme de la lune la nuit, profitez de toutes ces muses qui vous aident à vous mettre dans des états modifiés de conscience.

En automne il faut écouter

L’automne n’est donc pas une saison active pour faire des marathons, battre des records, ou vous agiter dans tous les sens pour en « faire » le plus possible.

Vous faites ce que vous voulez bien sûr, vous êtes un grand garçon ou une grande fille, vous êtes libre, vous avez un libre arbitre, mais comme je le dis souvent cela dépend d’où vous en êtes sur l’échelle de votre ascension spirituelle ?

Il y a des personnes qui ont atteint un tel niveau que les cycles des saisons ont nettement moins d’impact sur eux, n’importe quel astrologue qui essayerait de faire une prévision sur ce genre de personne se casserait les dents. Tout ça est une question de travail sur soi pour s’adapter.

D’ailleurs, les conifères sont nettement moins sensibles à l’automne puisqu’ils ne perdent pas leurs épines, pourtant ce sont bien des arbres aussi, mais leur système photosynthétique est plus résistant au froid.

Vous pouvez repérer un être humain facilement prévisible et qui est encore très dépendant des saisons, lorsqu’il dit, « je n’aime pas l’hiver », « je n’aime pas la pluie » etc. C’est le genre de personne qui a une vie tellement prévisible qu’il n’y a pas besoin de voyant pour lui prévoir sa destinée, puisque toute sa vie est basée sur des préférences que beaucoup d’être humain partage avec elle. C’est-à-dire, qu’elles ne savent voir le côté magnifique dans chaque période de l’année.

D’ailleurs, le mot « éveillé » en spiritualité signifie, diminué ses préférences pour que tout paraisse merveilleux, mais pour cela il faut travailler sur soi.

L’automne fait place à l’intuition et à la créativité

Tout comme les arbres, c’est le moment de se dépouiller de ce qui est encombrant, laissez tomber vos feuilles, vous en avez plus besoin. Faites le grand ménage, jetez les vieilles choses qui ne vous servent plus. Le message de l’automne est de vider pour faire de la place, et si vous vous souvenez de ma vidéo sur l’intuition, pour faire rentrer des éclairs de génies chez vous, il faut vider :

Il y a donc une certaine logique à ce processus, l’automne est vraiment la source de la créativité et de l’intuition, vous devez faire de la place pour vous mettre en état de réceptivité. Et toutes ses couleurs au sol et dans le ciel vous permettent par la contemplation de faire surgir en vous des sensations ou même des images.

Donc particulièrement en automne il faudrait toujours se promener avec un petit carnet pour noter les idées ou avec votre téléphone portable. Une parenthèse pour cette technologie, c’est l’appareil le plus utilisé qui dort pratiquement avec les personnes, mais à peine 1% l’utilisent pour enregistrer les idées qui peuvent disparaître à jamais dans les 5 min…

Que se passe-t-il lorsque les feuilles sont tombées ?

La nature est formidable, puisque les feuilles sur le sol ne sont pas là pour faire jolie, lorsqu’elles se dégradent sur la terre, les micro-organismes de la feuille pénètrent dans le sol pour être à nouveau capté par l’arbre. Le message est donc que le vide que vous allez faire autour de vous va obligatoirement vous revenir si vous restez perméable à ce qui vous entoure.

Une seule question… Avez-vous remarqué les arbres en ville sous une épaisse couche de goudron ? Comment voulez-vous que les arbres profitent de la chute de leur feuille. Ce sont les hommes qui sont obligés de ramasser les feuilles car le processus naturel est bloqué par le bitume.

Ne faites pas ça avec votre vie, ne soyez pas rigide comme le goudron, ne rejetez pas les saisons, observer la beauté de chaque moment du cycle, il n’existe pas de saison de dépression, si vous le ressentez comme ça, c’est une trop grande rigidité au changement.

Pensez à vos poumons

La tradition chinoise associe l’automne aux poumons et à la tristesse. C’est simple à comprendre, après l’été et toute cette énergie solaire, il y a un certain vague à l’âme qui s’installe, et vous devez triste, avec peut-être un peu de chagrin. Voilà pourquoi l’automne peut être propice à la dépression. Et pour vous aider à tenir le coup, il faut stimuler les poumons, donc tous les exercices respiratoires du style Yoga ou Qi Gong, ou bien simplement d’oxygéner vos poumons avec de la marche en pleine nature.

Je vous laisse, je dois ramasser les pommes normandes dans mon jardin et je vous laisse méditer sur ses quelques citations :

« L’automne est une saison sage et de bon conseil. »

Félix-Antoine Savard

« Ce qu’il y a parfois de beau avec l’automne, c’est lorsque le matin se lève après une semaine de pluie, de vent et brouillard et que tout l’espace, brutalement, semble se gorger de soleil. »

Victor-Lévy Beaulieu

 Vous pouvez télécharger gratuitement mon guide en PDF sur l’intuition
en cliquant ici :

Développer l'intuition

Développer l’intuition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>