Le code secret de votre ADN spirituel…

Le concept du Yin et du Yang est sûrement la trouvaille la plus génial de l’histoire de l’humanité. On s’en aperçoit quand on pénètre très profondément dans leurs symbolisme. J’irai même plus loin que si on ne s’interesse pas à ce domaine, tout développement personnel ou spirituel est caduque, puisque parvenu à un certain stade vous ne pourrez plus progresser si cette dualité n’est pas intégrée.

Un des premiers manuscrits où il clairement fait référence au Yin et Yang date de 168 av. J.-C.. le Mawangdui :

« Dans toute évaluation, il faut avoir connaissance de ces deux grandes entités que sont le yin et le yang. Le ciel est Yang, la terre yin,le printemps est yang, l’automne yin; l’été est yang, l’hiver yin; etc. »

C’est simple, si vous n’avez pas connaissance de ces deux pôles, il est très difficile de savoir où vous en êtes dans votre vie, car entre le Yin pur et le yang pur, il y a toute une série d’étapes qui reviennent toute la vie. Il y en a 64 exactement correspondants aux hexagrammes.

Le Yang pur et le Yin pur existaient avant la création de notre monde que les Chinois appellent le Yin et le Yang antérieur. C’est cette fusion de cette polarité qui a créé l’homme et son environnement. Chez les végétaux, et tout être vivant, le Yin pur et le Yang pur n’existent pas, car il n’y aurait aucune capacité d’évolution. Seuls le ciel et la terre sont purs… Donc  la « nature » a créé quoi qu’il arrive du Yin dans le Yang et du Yang dans le Yin pour créer la vie. C’est cette dualité qui a créé la « secousse » pour la vie, vous vous stimulez vous-même si les deux pôles sont bien équilibrés. Dans le cas contraire, vous devez vous apercevoir de votre déséquilibre qui freine votre vie.

En Occident, la société vous pousse à un excès de Yin, c’est dire à un excès de matière et d’inactivité. Exemple, vous avez du cholestérol, du diabète ou cela a abouti à une artère bouchée, c’est parce que vous avez été trop Yin dans votre vie, trop de paresse, pas assez d’activité physique donc manque de Yang qui vous pulse. Il ne faut pas oublier que plus votre Yin augmente plus vous approchez de la mort, comme l’hiver où tout se retire et se repose, voilà pourquoi l’hiver est Yin.

C’est bien de passer par un stade pour se régénérer, mais il ne faut surtout pas y rester, car comme le signale la médecine chinoise, il y a alors stagnation dans le sang. Les ¾ de la population occidentale se font piéger pourtant, « Dieu sait » si on a été prévenu il y a des milliers d’années.

Voici ce que dit le Huangdi Nei Jing Suwen, il y a 2500 ans :

« Les trois mois d’hiver sont appelés « sécuriser et thésauriser ». L’eau gèle, la terre se fendille.

Ne perturbez pas le yang [qi], couchez-vous tôt et levez-vous tard, attendez que le soleil brille…

Évitez le froid, cherchez le chaud, ne laissez pas [la sueur] s’échapper de la peau, de peur d’une déperdition dangereuse du qi.

Ainsi, se conforme-t-on aux souffles (qi) de l’hiver; c’est la Voie pour nourrir la thésaurisation de la vie. Allez à contre-courant porterait atteinte aux reins… »

Il faut bien comprendre que si vous manquez de Yang ce n’est pas votre nature comme je l’entends ici ou là par des astrologues à la petite semaine, c’est parce que vous êtes sous une pression de la société matérialiste Yin, sauf en hiver ou il faut lever le pied. Selon la tradition, on devrait prendre justement ses vacances l’hiver et non l’été ou vous pouvez vous activer.

On m’a déjà posé la question si l’eau était pur Yin ?

L’eau n’est pas Yin pur et vous allez comprendre le formidable concept découvert par les Chinois. L’eau peut se transformer en deux états donc l’eau liquide mais aussi la glace. Faites l’expérience gardez un glaçon dans votre main, que va-t-il se passer ? Vous allez vous brûler, donc  l’eau contient bien du Yang. L’eau souvent considérée comme du pur Yin correspondant à l’hiver comprend bien du Yang. Et évidemment pour le feu, il ne pourrait pas s’élever sans un combustible solide ou liquide donc Yin.

Comment vous en servir dans votre vie ?

Il faut savoir que selon la tradition chinoise, le fonctionnement de votre corps est un climat, comme la météo, ainsi que les situations que vous rencontrez dans la vie. Et comme dans toute météo, il n’y a jamais de rupture, il y a toujours une continuité, voilà pourquoi on peut faire quelques prévisions. D’ailleurs c’est parce que la plupart des gens n’analysent pas leur vie, ils se fichent pas mal d’eux-mêmes sinon ils découvriraient leur propre cycle, que des événements ressemblant reviennent régulièrement, exactement comme les saisons.

Nous sommes un climat, vous devez raisonner sur vous en climats et en  saisons et vous pourrez sortir avec un parapluie quand vous saurez qu’il va pleuvoir.

Description de chaque trigramme d’après Wikipédia dans le désordre :

Trigramme Image naturelle Qualités Autres images
  Le ciel
Créativité, force,
initiative
Le créateur, le cheval (bon, vieux, maigre, sauvage), le père, la tête, le rond, le prince, le jade, le métal, le froid, la glace, le rouge sombre, un fruit…
  La terre
Disponibilité, adaptabilité,
accueil, don de soi
Le réceptif, la vache, la mère, le ventre, une étoffe, un chaudron, l’économie, l’égalité, le veau avec la vache, un grand char, la multitude, le tronc, le sol noir parmi les autres…
  Le tonnerre
Impulsion, mise en route,
secousse
L’éveilleur, le dragon, le fils ainé, le pied, jaune sombre, une grande rue, un roseau ou un jonc…
  Le vent, le bois
|Pénétration, soumission, intériorisation Le doux, le coq, la fille aînée, les cuisses, le corbeau, le travail, le blanc, le long, le haut, l’indécis…
  Le feu
Clarté, lucidité,
vivacité, éclat
Ce qui s’attache, le faisan, la fille cadette, l’œil, le brillant, la cuirasse et le casque, la lance et les armes, la sècheresse, la tortue, le crabe, l’escargot, l’arbre desséché dans sa partie haute…
  L’eau
Profondeur, endurance,
peur
L’insondable, le porc, le fils cadet, l’oreille, les fosses, les pièges, l’arc et la flèche, le sang, le rouge, la lune, le bois ferme avec beaucoup de marques…
  La montagne
Rigueur, cohésion,
calme, solidité
L’immobilisation, le chien, la main, le 3e/le plus jeune fils, le chemin détourné, les pierres, les portes, les fruits, les semences, le bois ferme et noueux…
  Le marais
Aptitude à l’expression et à la communication,
joie, légèreté
Le joyeux, le mouton, la 3e/la plus jeune fille, la bouche (et la langue), la magicienne, écraser briser en morceaux, la voisine, le sol dur et dallé…

Et voici le bon ordre :

 

8 trigrammes que vous pouvez superposer engendrent donc 64 hexagrammes, 64 possibilités de situation dans votre vie qui reviennent régulièrement. Mais avant d’étudier toutes ses possibilités, approfondissez uniquement les symbolismes du Yin et du Yang, du ciel et de la terre…

Une vidéo pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.