Le livre le plus ancien de développement personnel : le TAO TE KING

Bien avant le christianisme et légèrement avant l’éveil du Bouddha, il y eut un manuscrit qui a révolutionné la spiritualité et l’amélioration de soi.

Il s’agit du TAO TE KING de Lao-Tseu qui aurait été écrit 550 avant Jésus-Christ. Confucius le considérait d’ailleurs comme un personnage incroyable. De plus, un astéroïde de la ceinture de Kuiper à été nommé « Laotseu » en son hommage.

Quand on lit le TAO TE KING, on s’aperçoit qu’il faut laisser le mental de côté, ce n’est pas un livre qui se comprend c’est un livre qui se ressent.

Ce sont les livres anciens de ce genre que je respecte le plus, quand l’inspiration de l’auteur ne vient pas de la logique, mais d’un espace transcendantal qui arrive à la conscience pour accoucher d’une certaine vérité.

Il faut déjà avoir fait un certain chemin pour ressentir les paroles, car sinon vous allez lire une succession de mots qui n’auront aucun sens pour vous.

La voie du TAO

La première ligne de texte annonce la couleur :

« La voie qui peut être exprimée par la parole n’est pas la voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n’est pas le nom éternel. »

Dès le début vous savez que la vérité ne peut pas être nommée, ou comme je l’ai signalé dans la vidéo suivante, tout ce qui est étiqueté est une illusion, ce n’est pas la réalité :

Or la première leçon de Lao-Tseu, si on peut appeler ça une leçon, car c’est une évidence que la plupart des humains ont oubliée car ils ne savent plus qui ils sont, est que tout ce qui peut être nommé n’est pas la voie. Cela enlève donc tout ce que vous vivez dans votre vie, ce n’est pas ca l’important…

Ou bien des mots qui vont dans la même direction :

« Mais lorsque le Tao sort de notre bouche, il est fade et sans saveur.

On le regarde et l’on ne peut le voir ; on l’écoute et l’on ne peut l’entendre ; on l’emploie et l’on ne peut l’épuiser. »

Le tao est la « Mère du monde », tout ce qui engendre ce qui existe, c’est la force de la vie de l’univers. Ces mots pour moi indiquent que l’essence de la vie, comme la conscience n’a aucune forme, on ne peut pas l’appréhender pas nos sens.

Les mots suivants ont une grande puissance :

« Ce qui est incomplet devient entier.

Ce qui est courbé devient droit.

Ce qui est creux devient plein.

Ce qui est usé devient neuf.

Avec peu (de désirs) on acquiert le Tao ; avec beaucoup (de désirs) on s’égare. »

Tant que vous serez obsédé à désirer ce qui se trouve à l’extérieur de vous, non seulement vous ne serez jamais heureux, mais vous vous éloignerez de la source de tout.

Si en ce moment vous voulez acheter quelque chose pour vous apporter un peu de bonheur, vous êtes à l’opposé de l’enseignement de Lao-Tseu.

« Les cinq couleurs émoussent la vue de l’homme.

Les cinq notes (de musique) émoussent l’ouïe de l’homme.

Les cinq saveurs émoussent le goût de l’homme.

Les courses violentes, l’exercice de la chasse, égarent le cœur de l’homme.

Les biens d’une acquisition difficile poussent l’homme à des actes qui lui nuisent.

De là vient que le saint homme s’occupe de son intérieur et ne s’occupe pas de ses yeux.

C’est pourquoi il renonce à ceci et adopte cela. »

Pourquoi vous ne devez pas vous occuper de vos yeux ?

Pourquoi vous ne devez pas vous occuper de vos yeux ou de vos autres sens ? Car pour parvenir à la source et accéder à la connaissance, il faut éviter de vous servir de vos sens, car la vraie vérité émerge évidemment de l’intérieur…

Des textes comme ceux-ci ne doivent pas être absorbés mot à mot. Comme un tampon encreur, tout doit pénétrer en un seul bloc pour sentir votre vérité.

Des textes comme le petit prince comme Saint-Exupéry viennent aussi de cet espace proche de la source, car souvent on croit, qu’il n’y a que les anciens qui étaient inspirés, ce qui est faux. Ceux qui disent cela ne savent aucunement comment accéder à cette intuition. Ils sont comme les astrologues qui calculent des carrés et des trigones en essayant de déterminer le destin des individus avec des formes géométriques.

Ce n’est pas les formes qui comptent, ce sont les sensations, tout comme les notes qui font une musique qui résonnera chez certains et qui sera sans effet chez d’autres.

J’ai de petits livres dans ma bibliothèque soient avec des citations soient des personnes d’hommes sages, et quand je veux avoir une inspiration, j’ouvre un livre à une page au hasard et généralement cela me parle. Essayez de prendre cette habitude chaque jour, la vie est un message alors autant la lire non ?

Plusieurs vidéos sur chaque verset commenté:

 

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>