Le pouvoir de la volonté pour réussir

 

le pouvoir de la volonté

Le pouvoir de la volonté

La Volonté peut être perçue comme statique ou dynamique. Dans le premier cas, il s’agit de la capacité à engendrer et à diriger des activités humaines ; dans l’autre, c’est l’action de l’être à ces fins.

 

Ainsi, on dit que quelqu’un est habité d’une forte Volonté (statique) quand il est capable d’exercer son esprit avec une grande force dans une volition ou dans une série de volitions. La qualité de sa volonté est manifeste dans la force et la persistance de ses volitions ou ses actes. La Volonté manifestée deviendra alors dynamique : ses volitions sont les actions de son esprit afin de s’autodiriger.

 

En conséquence, la volonté doit être perçue comme une énergie, et suivant son degré, elle peut être faible, moyenne ou grande. Alors qu’il était malade et quasi terrassé par une maladie incurable, une bataille éclata entre les troupes de Muley Molue, le chef maure, et les Portugais. Il rejoignit ses troupes au moment critique du combat, les conduisit à la victoire pour ensuite s’éteindre immédiatement, exténué.

 

Cette histoire est un exemple du pouvoir de la Volonté emmagasinée. Blondin, l’équilibriste, a dit à ce propos : “Un jour, j’ai signé un accord stipulant que je ferais rouler une brouette sur une corde tendue à une certaine date. 1 jour ou 2 avant cette date, je fus saisi d’un lumbago. J’ai appelé un médecin et je lui ai dit que je devais absolument être guéri pour cette date. Non seulement parce que j’aurais perdu mon cachet, mais également parce que je devrais payer une grosse indemnité de rupture.

À la veille du jour J, mon état ne s’améliorant pas, il s’opposa à ma volonté d’exécuter le contrat. Le matin suivant, pas d’amélioration, le médecin m’interdit de me lever. Je lui répondis : “Que dois-je faire de vos recommandations ? Si vous ne pouvez pas me guérir, quelle est la valeur de votre avis ?”

 

La Volonté et son Action

“Lorsque je suis arrivé sur le lieu du spectacle, le docteur était présent afin de s’opposer à ma performance. J’y suis allé, tout en me sentant comme une grenouille à cause de mon dos. Je saisis les poignées de la brouette et la fis rouler tout le long de la corde comme je ne l’avais jamais fait auparavant. Arrivé de l’autre côté, je fis le trajet inverse, toujours avec la brouette. Une fois arrivé à bon port, je retournai à mon état de grenouille. Comment expliquer que j’aie pu faire le numéro ? C’était grâce à ma volonté emmagasinée.”

 

Le POUVOIR DE LA VOLONTÉ est la capacité mentale à poser un simple acte de volition. Une volonté puissante, comme son nom l’indique, est la faculté qu’a l’esprit d’injecter une grande quantité d’énergie dans l’exécution d’un ordre donné. C’est ce qu’Emerson appelle “l’impulsion capable de porter et de mobiliser l’homme en entier”.

 

De cette manière, l’esprit peut être comparé à une batterie électrique : la décharge de son énergie dépend de la taille et la conception de l’appareil qui l’utilise. De grandes quantités d’énergie peuvent y être stockées. En la manipulant d’une certaine manière, on peut obtenir un courant électrique de forte intensité.

 

Il y a des esprits qui sont capables d’exercer de manière impressionnante des actes de volonté isolés et dans des circonstances particulières. Il en est ainsi du malade mental lors d’une crise de folie, de gens ordinaires sous le coup de la peur ou de certains êtres extraordinaires possédant naturellement cette remarquable énergie mentale.
Le POUVOIR DE LA VOLONTÉ peut ainsi être stocké. On peut le voir comme une énergie qui est susceptible d’augmenter, en termes quantitatifs et qualitatifs.

 

La Volonté n’est pas seulement la force dynamique de l’esprit. C’est elle aussi qui l’attache à un but précis, que cet objectif soit temporaire et peu éloigné ou durable et situé dans un avenir lointain. Qu’il concerne un champ d’action limité ou un large panel d’intérêts complexes impliquant toute une carrière ou une vie.

 

La Volonté peut dépenser de grandes quantités d’énergie dans des cas isolés et être particulièrement faible quand elle doit faire face à des situations plus complexes qui se prolongent dans le temps comme un but important dans la vie.
Un esprit qui est faible dans l’expression de ses volitions basiques est incapable de vouloir de manière persistante pour une longue série d’actions en relation avec un but éloigné.

 

La culture de la volonté dynamique est donc essentielle à l’acquisition de la force de volition, garante de la réussite.
“Une chaîne n’est pas plus solide que son maillon le plus faible”. Il n’y a pas d’autre chemin menant au développement de la Volonté que de souscrire à de sages et intelligentes résolutions. La conduite de la vie dépend de la Volonté, mais la Volonté dépend de l’homme. En fin de compte, ce n’est jamais rien d’autre qu’une question de choix.

Frank Channing Haddock (Le livre du pouvoir)

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>