Le temps que vous passez sous la douche détermine votre solitude…

Que vous soyez du genre à prendre une douche de cinq minutes le matin, ou d’une heure interminable dans la baignoire dans la soirée, cela signifie beaucoup sur votre solitude.

Il faut distinguer deux choses. Souffrir de la solitude et avoir l’impression d’être solitaire aux yeux des autres. Dans le second cas, vous vivez très bien votre solitude puisque c’est un choix. Dans le premier cas, vous souffrez de la solitude à cause d’événements passés dans votre vie et peut-être aussi à cause d’un caractère asocial.

En général, ressentir de la solitude, c’est de ne pas se sentir socialement connecté. Souvent on pense de suite à la vie sentimentale, pourtant ce n’est pas le cas. On peut être célibataire et avoir beaucoup d’amis autour de soi.

L’étude sur la solitude affective

L’université de Yale a mené une étude entre la solitude que nous ressentons et la façon de se laver. L’étude a porté sur les habitudes de 51 étudiants pour savoir s’il y avait une correspondance entre leurs habitudes douches/Bain et leurs états émotionnels.

Il fallait s’attendre à cette conclusion, plus on ressens la solitude plus on prend des douches ou des bains chauds et surtout plus on reste longtemps sous l’eau ou dans le bain. En fait, l’eau agit comme un compagnon chaleureux qui vous entoure ou vous masse pour conjurer la solitude…

Froideur émotionnelle et physique

Étonnamment, notre froideur émotionnelle peut effectivement être liée à notre froideur physique, ce qui signifie quand nous sommes entourés par quelque chose de chaud – comme l’eau chaude – nous nous sentons immédiatement plus chauds émotionnellement.

Je pense aussi qu’une bonne boisson chaude dans la journée peut être l’indice d’un réconfort émotionnel…

Cet article est l’occasion pour moi de vous parler de la méthode que j’ai utilisée pour travailler sur mes émotions. Chaque début de semaine, je prenais un bain de 30 min et de suite après la sortie du bain, je pratiquais un exercice respiratoire conscient de 15 min.

Pourquoi après et pas pendant ? J’ai pratiqué cet exercice bien avant cette étude scientifique, tout simplement parce que nous sommes toujours à la recherche de cette protection que l’on a eue dans le fœtus. Et ce bain rappelle le liquide amiotique et les émotions de la mère. Et quand on sort d’un bain chaud, on est projeté comme le bébé dans la « froideur » de notre monde. C’est un moment horrible pour le bébé et c’est véritablement sa première émotion en tant qu’individualité séparée. Pour travailler sur cette mémoire douloureuse et pour exorciser les vieux démons, rien de mieux que d’imiter ce processus. Reprendre le contrôle avec la respiration quand vous sortez du bain.

Attention ! Avec cette technique, vous pouvez pleurer, avoir des crises de larmes, etc. c’est normal et tant mieux. Car la chaleur combinée à la respiration permet de fluidifier les émotions pour qu’elles sortent plus facilement… Pratiquez pendant plusieurs semaines et vous m’en direz des nouvelles…

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

La recherche courante

  • douche chaude affectif (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*