Le trou de la sécu sauvé par le Yoga et la Méditation 

Pilule ou méditation?

Pilule ou méditation?

Ce n’est pas moi qui l’affirme, c’est l’étude menée par l’hôpital d’Harvard. La méditation ou le Yoga pourrait tout simplement transformer le monde dans lequel on vit.

Si chaque personne pratiquait une discipline visant à induire un état de relaxation un état physiologique de profond repos, cela contribuerait à atténuer le stress et l’anxiété dont le bénéficiaire serait le cœur et la pression artérielle.

Voici ce que déclare James E. Stahl, un des responsables de l’étude:

« Notre principale conclusion de l’étude est que les programmes qui forment des patients pour induire un état de relaxation – spécialement celles enseignées au BHI – peuvent également réduire considérablement l’utilisation de soins de santé.

Ces programmes favorisent le bien-être et, dans notre environnement limite les contraintes d’accès aux soins de santé, pourraient alléger le fardeau de nos systèmes de prestation de soins à un coût minime et sans risque réel.  »

En fait, ils ont analysé les résultats de 2 groupes entre 2006 et 2014, un groupe ne pratiquant aucune méthode et l’autre groupe avec une méditation quotidienne. En outre, il y a eu d’autres effets positifs neurologiques, musculo-squelettiques, affections gastro-intestinales, etc.

La conclusion, est qu’on pourrait réduire diminuer de 43% les dépenses de santé, tout en maintenant les gens en meilleure santé sans les effets secondaires des médicaments.

Et ici, il est juste question de méthode de relaxation, imaginez si on incluait, une méthode d’alimentation plus saine et l’activité physique, c’est surement plus de 80% qu’on réduirait les dépenses de santé, mais en contrepartie c’est 80% de bonheur qu’on ajouterait en plus chez les gens.

Vous voyez que le monde merveilleux que fantasme les gens est possible, mais il y a un « mais…

Réduire d’une façon considérable les médicaments serait un désastre pour les labos pharmaceutiques, donc ils sont contre la pratique du Yoga, la méditation ou l’activité physique, vous leur enlevez du chiffre d’affaires. Leur réponse est donc de faire croire qu’ils ont créé des pilules qui évitent de faire du sport, qui évite de méditer, etc. Et comme prendre une pilule prend moins de temps, le patient se fait influencer. Les labos jouent beaucoup sur cet aspect paresseux de l’être humain, ils ne vous laisseraient pas vous soigner tout seul, vous « casseriez » leur business…

 

Vous pouvez télécharger gratuitement ce guide sur les différentes thérapies en cliquant sur l’image :

Gratuit : Méditation et thérapie

Gratuit : Méditation et thérapie

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>