Les 10 pages Wikipédia les plus terrifiantes

Wikipedia

Wikipedia

Voici des histoires ou légendes parmi les plus effrayantes où donnant la chair de poule de l’encyclopédie en ligne Wikipédia.

Joyce Carol Vincent

Joyce Vincent

Joyce Vincent

Joyce Carol Vincent est l’histoire d’une femme britannique qui est décédée chez elle dans son studio à 38 ans. Elle s’était isolée de sa famille avant de mourir, mais sa particularité est que son décès a été découvert 2 ans après, car son loyer était toujours payé par un organisme pendant un moment. C’est suite aux derniers loyers impayés que les huissiers se sont manifestés avec une odeur indescriptible…
Sa mort est restée sans explication.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joyce_Vincent

Le monstre de Flatwoods

Les garçons qui l'ont découvert...

Les garçons qui l’ont découvert…

Le 12 septembre 1952, 6 garçons qui étaient en train de jouer dans la cour de récréation de leur école quand ils aperçurent un engin s’écraser sur la colline. Ils se précipitèrent et ont vu un objet brillant et sifflant avec un personnage à côté qui ne touchait pas le sol. Le visage avait la forme d’un AS de pique avec des yeux ronds.
Évidemment, les garçons ont été tellement effrayés qu’ils se sont réfugiés chez la famille May. Comme on sent l’authenticité de la peur chez des enfants, le shérif a été appelé et après enquête il a conclu qu’il n’y avait pas d’extraterrestre, mais que c’était surement un météorite et que le personnage était simplement un hibou…
Ce qui n’explique pas pendant les jours qui suivirent pourquoi les enfants ont été victimes de convulsions et de vomissements.
C’est une histoire souvent reprise par les ufologues.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Monstre_de_Flatwoods
https://en.wikipedia.org/wiki/Flatwoods_monster

Le Wendigo

Le wendigo est une créature surnaturelle, maléfique et anthropophage, issue de la mythologie des Amérindiens algonquiens du Canada, qui s’est étendue à tout le folklore d’Amérique du Nord. Cette légende est partagée par plusieurs tribus amérindiennes et peut désigner la transformation physique d’un humain après la consommation de viande humaine comme une possession spirituelle. Le wendigo a aussi renforcé le tabou autour de la pratique du cannibalisme chez ces peuples. Les wendigowak (wendigos) vivent dans les profondeurs de la forêt et apparaissent dans des contes où le surnaturel côtoie des choses inhumaines et atroces.
On suppose que cette légende daterait du temps où certaines tribus pratiquaient encore le cannibalisme.
Certains psychologues nomment « Psychose du wendigo » le fait de montrer des signes de tendances cannibales pour un patient faisant preuve d’un comportement violent et asocial. Des meurtres de Wendigo ont eu lieu au Canada au début du xxe siècle. L’anthropologue Morton Teicher a décrit l’état clinique de ceux qui passaient pour être des Wendigo et l’a nommé « psychose de Windigo ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wendigo

June et Jennifer Gibbons

Les jumelles Gibbons

Les jumelles Gibbons

June et Jennifer Gibbons (nées le 11 avril 1963 ; Jennifer est morte en 1993) sont des jumelles homozygotes qui ont grandi au pays de Galles. Elles sont connues sous le surnom de « The Silent Twins » (« Les Jumelles silencieuses ») à cause de leur décision de ne communiquer qu’avec les membres de leur famille. Elles ont rédigé des romans, puis ont mené une vie criminelle. Les deux femmes ont été internées à l’hôpital Broadmoor en Angleterre où elles ont été détenues pendant 14 ans.
Leur histoire est rapportée la première fois par Marjorie Wallace du tabloïd britannique The Sunday Times. Selon celle-ci, les sœurs ont conclu un pacte que si l’une des deux venait à mourir, l’autre doit commencer à parler et vivre normalement. Pendant leur internement, elles en seraient venues à croire qu’il était nécessaire que l’une des deux meure. Après plusieurs échanges, elles auraient conclu que c’est Jennifer qui devait se sacrifier.
En mars 1993, les jumelles sont transférées à la clinique Caswell, établissement de sécurité moins élevée, à Bridgend au pays de Galles. À son arrivée, Jennifer ne peut être sortie de son inconscience. Amenée à l’hôpital, elle meurt d’une myocardite aiguë. Aucune trace de poison ou de drogue n’a été découverte dans son corps. La cause de sa mort est inconnue en 1993.
https://fr.wikipedia.org/wiki/June_et_Jennifer_Gibbons

Photographie Post-mortem

Photographie post mortem d'un homme

Photographie post mortem d’un homme

La photographie post mortem (également connue sous le nom photographie funéraire) est la pratique de photographier des personnes récemment décédées. Ces photographies de proches décédés faisaient partie de la culture américaine et européenne au XIXe et début du XXe siècle. Commandées par les familles en deuil, ces photographies les accompagnaient non seulement dans le processus de deuil, mais souvent représentaient le seul souvenir visuel du défunt et étaient parmi les biens les plus précieux de la famille.
La photographie post-mortem est encore pratiquée dans certaines régions du monde, comme l’Europe de l’Est.
https://en.wikipedia.org/wiki/Post-mortem_photography
https://fr.wikipedia.org/wiki/Photographie_post-mortem

L’homme papillon

Statue de l'homme papillon à Point Pleasant, en virginie

Statue de l’homme papillon à Point Pleasant, en virginie

L’homme-papillon (ou homme-phalène) est une créature ailée mystérieuse qui aurait été observée dans plusieurs pays, notamment à Point Pleasant dans l’État de la Virginie-Occidentale, aux États-Unis, en 1966. Connue en Amérique du Nord sous le nom de Mothman, cette créature mythique, photographiée à quelques reprises, semble apparaître durant les derniers instants précédant une gigantesque catastrophe.
L’une des plus incroyables apparitions documentées de l’homme-phalène remonte au 12 novembre 1966. Ce soir-là, cinq hommes préparaient une tombe dans un petit cimetière près de Clendenin en Virginie-Occidentale (États-Unis), lorsque ce qu’ils décrivirent comme une « forme humaine brunâtre avec des ailes » prit son envol depuis un bosquet à proximité des lieux et passa au-dessus de leurs têtes. Toutefois, cette apparition ne fut pas tout de suite rendue publique ; elle ne fut reprise que trois jours plus tard par les médias américains.
Le jour de l’effondrement du World Trade Center à New York est marqué par des témoignages rapportant la présence de l’homme-phalène à proximité des lieux du drame. Une photo de la créature a même été prise par le photographe Steven Moran, qui couvrait un tournage de la chaîne WTC et prenait à cet instant sur Greenwich Street des clichés des opérations de secours suite aux attentats.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme-papillon

Listes des personnes disparues mystérieusement

Quelques exemples d’une longue liste dans la page Wikipédia :
Alan Addis était un soldat britannique servant la Royal Marines dans les îles Falkland. Il a disparu sans laisser de trace en août 1980, dans un règlement à distance sur East Falkland. Plusieurs hommes de la région ont été arrêtés puis relâchés sans inculpation quelques années plus tard; l’enquête se poursuit.
Azaria Chamberlain, neuf semaines, petite fille Australienne. Ses restes n’ont jamais été retrouvés. La mère de Lindy Chamberlain Azaria a affirmé qu’un chien a pris son bébé dans sa tente de camping près de Uluru. Lindy a été reconnu coupable de l’avoir assassiné et condamné à vie. Sa peine a été annulée six ans plus tard, quand la veste de Azaria a été trouvé dans un refuge de chien. La disparition de Azaria a fait l’objet de quatre enquêtes, dont la dernière, en 2012, a reconnu qu’un chien l’a pris et l’a tuée.
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_publicly_unexplained_human_disappearances

Les enfants aux yeux noirs

L'enfant aux yeux noirs

L’enfant aux yeux noirs

Les enfants aux yeux noirs (ou enfants Black-eyed) est une légende urbaine de supposées créatures paranormales qui ressemblent à des enfants entre 6 et 16 ans, avec la peau et les yeux noirs pâles, qui aurait été aperçu faisant de l’auto-stop, de la mendicité, ou rencontré sur les paliers de maisons. Les enfants aux yeux noirs sont apparus dans la culture pop depuis la fin des années 1990.
https://en.wikipedia.org/wiki/Black-eyed_children

Expulsion fœtale post-mortem

L’expulsion fœtale post-mortem désigne l’expulsion d’un fœtus non viable par le vagin du fait de la pression des gaz intra-abdominaux libérés par la décomposition du corps d’une femme enceinte. Les pratiques modernes de thanatopraxie impliquant l’injection de solutions biocides dans le corps pour remplacer les fluides naturels et ainsi éviter la putréfaction ont rendu ces cas tellement rares qu’il en est rarement question dans les publications médicales.
De tels cas ont été recensés par les autorités médicales depuis le xvie siècle et d’autres ont été identifiés lors de fouilles archéologiques. Si les occurrences d’expulsions fœtales post-mortem ont toujours été rares, le phénomène a été observé sous diverses circonstances et est occasionnellement rencontré en médecine légale lorsque le corps d’une femme enceinte est retrouvé quelque temps après sa mort.
Les personnes de l’ombre
Une personne de l’ombre (aussi connu comme un personnage de l’ombre, ou masse noire) est la perception d’une ombre interprétée comme un être vivant, comme une figure humanoïde, en particulier tel qu’il est interprété par les croyants au paranormal ou surnaturel comme une présence d’un esprit ou d’une autre entité. Beaucoup de toxicomanes signalent des hallucinations de « gens de l’ombre», en raison de la privation de sommeil.
https://en.wikipedia.org/wiki/Shadow_person
Source:

 

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

La recherche courante

  • Les astrologue qui ont découvert des choses wikipedia (1)
  • les fées existent elles wikipédia (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*