Les archéologues ont-ils découvert un OS du Bouddha ?

Des fragments d’os ont été découverts dans un temple bouddhiste à Nanjing dans un coffre en or qui pourrait appartenir à Siddhartha Gautama (Bouddha).

La célèbre revue scientifique « Livescience » précise que la boite se trouvait dans un sanctuaire appelé Stupa utilisé pour la méditation. Il mesure 117 cm de hauteur et 45 cm de largeur, en bois de santal, en or et en argent avec des bijoux accompagnant les OS. D’autres restes d’autres saints bouddhistes ont été découverts.

Voici le sanctuaire qui a 1000 ans:

Cet OS découvert est un OS du crâne nommé OS pariétal. À l’origine, les ossements de bouddha ainsi que ceux de moines sages étaient dans un temple qui a été détruit par les guerres, il y a 1400 ans.

Une inscription trouvée dans ce coffre de pierre a été écrite par un homme nommé Deming, il y a environ 1000 ans, qui précise qu’il est «le Maître de l’Éveil parfait, abbé du monastère de Chengtian le titulaire de la Robe pourpre » (tel que traduit par des chercheurs de l’article du journal). Il raconte l’histoire de la façon dont l’os pariétal du Bouddha est venu en Chine.

C’est donc intéressant, car il est explicitement écrit que c’est l’OS du Bouddha.

Bien que les médias occidentaux ont peu parlé de cette découverte, elles ont été largement couvertes en Chine par les médias chinois.

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>