Les bouddhistes ont-ils les réponses à tout ? pas vraiment…

conseil-bouddhisme

Le non-attachement est-il possible ?

Je cherchais un domaine où les majorités des gens sont devenues vraiment accros pour parler de non-attachement.

Le bouddhisme prône le détachement  non seulement sur ce qui vous entoure mais aussi ne pas être trop attaché aux êtres humains.

Le but est bien sûr de souffrir le moins possible, car c’est bel et bien l’attachement le facteur de toutes les souffrances. Plus on se détache et plus on peut maîtriser sa réalité.

Alors pour mesurer votre degré d’attachement, je me suis dit pourquoi pas poser la question à mes lecteurs, comment réagirait-il, s’il y avait plus d’informatiques, plus de connexion avec des personnes habitant à des centaines de kilomètres ?

Si je vous pose cette question, c’est que j’ai médité sur moi en me la posant à moi-même, en sachant que je suis plongé dans l’informatique depuis les années 80 donc 35 ans sur un clavier.

Je l’avoue, cela ne serait pas évident pour moi, mais en même temps j’ai confiance, car j’ai d’autres activités comme le théâtre, le contact avec la nature donc je peux aller me promener 3 heures sans problème et au sein de cette nature, je sais que je pourrais trouver d’autres idées créatives.

Pour moins s’attacher, pour se préparer au détachement, il faut penser à ce qui se passerait si…  Il ne faut pas fuir les éventualités de votre vie, cela vous aidera à vivre le moment présent et a à accepter ce qui pourrait se passer.

Mais vous et moi vivons dans un monde occidental. Vous et moi vivons dans une réalité où l’on est sans arrêt sollicité par le matériel, et par les autres qui essaient d’obtenir notre amour car, ils ont des difficultés à s’en donner eux-mêmes.

Qui peut m’aider dans les épreuves ?

Dites-moi honnêtement, est-ce que vous iriez voir un prêtre pour vous conseiller sur le plan conjugal ou sentimental ? Évidemment, que cela serait délicat, puisqu’il vaut mieux aller voir quelqu’un qui a vécu certaines situations similaires à la votre pour vous donner des conseils pertinents.

Les gens oublient souvent que pour avoir des conseils pour faire du jogging, il vaut mieux aller voir un jogger qu’un cuisinier.

Avec cette remarque, on peut avoir l’impression que je passe du « coq à l’âne » car je parlais d’attachement, pourtant il y a un lien. Le non-attachement vient du bouddhisme, mais honnêtement est-ce quelqu’un qui vit sur une montagne dans un monastère peut savoir ce que vous vivez, et comment vous pouvez vous détacher de ce qui vous entoure ?

C’est sûr que les moines bouddhistes ce sont des sages, c’est sûr qu’ils savent ce qui cause les souffrances, mais dans la pratique de notre société, il y a une résistance tellement énorme par nos croyances, notre éducation et la société qu’il est très difficile de se détacher de notre réalité. Notre conscience « colle» au matériel.

La version la plus courte

C’est donc un travail quotidien long et progressif, mais avec des résultats certains. Ou bien vous avez la version plus courte, vous partez au moins 1 mois dans un monastère bouddhiste, vous allez méditer 5 heures par jour, vous n’aurez aucune distraction matérielle et là croyez-moi, vous allez revenir vraiment changé comme après un électrochoc.

Ce que je cherche à vous expliquer, c’est que les conseilleurs ne sont pas forcément les payeurs, surtout quand ils ne vivent pas dans le même environnement que le vôtre. Donc quelqu’un qui vous donne un conseil alors qu’il est à des années-lumière de votre mode de vie aura beaucoup de difficulté de se mettre à votre niveau et penser ce que vous pensez.

Le bouddhisme est une excellente philosophie, mais les bouddhistes ne sont pas forcément ceux qui vont le mieux vous aider. Il faut adapter la philosophie à votre manière de vivre.

Quelquefois au sein du même pays, la différence sociale est tellement énorme que les conseils de l’un ne s’adapteront pas à l’autre.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il existe des associations pour tous les problèmes que vous pouvez rencontrer, ce qui permet de côtoyer des gens qui vous comprendront.

Avant d’aller consulter quelqu’un, renseignez-vous comment il a vécu, comment il vit, ce qu’il a traversé, etc. et vous saurez si cette personne peut vous conseiller.

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*