Les végétariens ne peuvent plus manger de légumes

Les végétariens ne peuvent plus manger de légumes

Végétariens et légumes

Végétariens et légumes

Cette nouvelle est terrible, mais vraie.

Un jour que je regardais un champ de blé, et une petite cueillette pour grignoter, je me suis posé une question : mais comment sait-on qu’une plante, un arbre, un fruit, etc. n’ont pas de conscience ? Est-ce que je commets un crime en le (la) cueillant, en le (la) déracinant et en le (la) mangeant ?

Eh bien, figurez-vous que la science répond par l’affirmative. Les plantes sont intelligentes, elles ont de la mémoire, elles peuvent entendre…

D’ailleurs, les chamanes et les Indiens communiquaient avec les végétaux, et de plus en plus de scientifiques affirment que la conscience n’est pas dans la matière, elle est ailleurs…

Des plantes intelligentes

En 1966, Cleve Backster veut en avoir le cœur net, il place des électrodes sur des plantes et note les réactions comme l’arrosage et en ayant l’intention de bruler une feuille. Ce qui est intéressant ici, c’est que la plante réagit avant de bruler la feuille, c’est-à-dire que le simple fait d’avoir l’intention de la bruler provoque une réaction du végétal comme si elle était douée d’une perception extra-sensorielle. Cet effet est nommé « Effet Backster ». Il a été reproduit énormément de fois, et partout dans le monde avec les mêmes résultats. Les plantes peuvent ressentir les émotions, elles peuvent ressentir les intentions et êtres sensibles à la douleur même sans système nerveux.

D’ailleurs comme l’explique Stephano Mancuso, professeur à l’université de Florence : « leurs actions passent inaperçues parce que leurs mouvements sont trop lents pour nous, et que la chimie est invisible sans instruments »

Devenir Végétarien

Il y a plusieurs raisons qui poussent un individu à devenir végétarien, certaines sont parfaitement louables alors que d’autres, plus ambiguës sous-entendraient que l’animal est plus évolué que la plante, etc., etc. C’est un point de vue purement humaniste et nombriliste qui prétendrait que nous sommes capables de nous mettre à la place des végétaux et que l’on connait toute la vérité sur le fonctionnement de la nature alors qu’elle va nous réserver bien des surprises.

Il est bien sûr reconnu que l’élevage en batterie est une abomination pour les conditions de vie des animaux, on se demande comment on peut infliger un tel traitement. Mais croyez-vous que les végétaux ne souffrent pas avec l’absorption des pesticides ? Si plus personne ne mangeait de légumes, on lâcherait nettement moins de pesticides non ? Les cours d’eau en seraient épargnés ainsi que les poissons.

Un être humain complètement carnivore aurait donc des arguments aussi solides, que les végétariens de ne pas manger de végétaux, n’est-ce pas ?

En fait, il faudrait peut-être arrêter de manger pour rétablir l’équilibre de la planète.

La seule solution serait le retour de l’élevage à domicile avec potager pour les légumes, poule pour les œufs, vache pour le lait, etc.

Cela n’arrangerait rien si tout le monde était végétarien, il faudrait produire en plus grande quantité des légumes, donc beaucoup plus de pesticide, et donc une nature qui souffre.

Et bien sûr la nourriture bio améliore la qualité avec moins de pesticides, mais elle n’apporte pas la solution.

Source

C’est vrai qu’on parle souvent de la barbarie sur les animaux alors que l’on parle rarement de l’extermination des végétaux et de ce qu’ils peuvent ressentir.

Voici un reportage passé sur la chaine Arte sur l’esprit des plantes et l’intelligence végétale :

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*