L’ordinateur portable existait-il en 100 avant Jésus-Christ ?

Généralement je suis sceptique concernant des anciennes civilisations ayant accès aux technologies du XXIe siècle, mais cette gravure est vraiment stupéfiante :

On a vraiment l’impression qu’elle manipule un ordinateur portable et que les trous sur le côté sont des connecteurs du genre USB.

La légende dit que l’oracle de Delphes était censé permettre aux prêtres de se connecter aux dieux pour récupérer des informations. Les Grecs avaient-ils donc accès à Internet ?

Et si comme le pensent certaines personnes de notre époque, nous serions les jouets d’une intelligence supérieure dans un programme informatique ? Dieu serait alors qu’un Steve Jobs des millions de fois supérieur en avancé technologique capable de créer de la conscience dans une matrice…

Imaginez des millions de personnes en train de prier non pas un Dieu mais un informaticien d’une autre civilisation…

Je ne veux pas y croire, cela enlèverait tout le charme de la spiritualité. La méditation serait en fait un moyen de mettre des fichiers à la corbeille, pour que la machine fonctionne mieux.

Non, je ne veux pas y croire, je reste dans ma croyance issue de la lumière…

Certains affirment que c’est plutôt une boîte à bijoux, mais au niveau de l’épaisseur, c’est trop étroit. L’explication la plus rationnelle est une tablette de cire qui servait pour écrire avec un stylet comme le montre cette illustration :

L’explication ne convient pas aux enquêteurs du paranormal, mais personnellement ça m’est égal, car qu’elle soit électronique ou en cire, la tablette pour écrire des informations existait bien avant l’intervention de Steve Jobs

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*