Manifestation d’un esprit ou croyance qui se transforme en réalité ?

Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas la réponse à cette question. Je vais vous expliquer ce qui s’est passé comme incident dans ma vie et vous jugerez si on a voulu me faire passer un message, si on a voulu m’avertir ou tout simplement que mes pensées issues de mon intention ont été transformées en réalité concrètes.

Ce que vous lisez dans ce blogue comme conseils pour vivre une vie plus agréable et harmonieuse viennent toujours ce que j’ai expérimenté moi-même, je n’écris rien que je n’ai pas intégré dans mon mode de vie sur une durée de 35 ans.

Quand je lis un livre de développement personnel, je ne crois pas ce qu’il y a écrit à l’intérieur sauf si cela fonctionné dans ma vie après des essais. Il en est de même pour différentes disciplines que j’ai pratiquées ou que je pratique encore comme l’astrologie.

Et dans le cas que je vais vous raconter il y a une interférence que je n’arrive pas à expliquer. En travaillant, sur la puissance de la croyance dans ma vie et les signes extérieurs que la vie nous envoie, je n’hésite pas sur intentions qui peuvent m’apporter des évènements négatifs pouvant sur le moment présent me faire souffrir. Car pour « s’ouvrir » il ne faut pas avoir peur, sinon vous bloquez l’énergie pour voir au-delà…

Cette attitude mentale est très importante comme vous allez le constater, car cela signifie qu’un événement en apparence négatif peut être risible.

Manifestation d’un esprit ou le mental en période de création ?

Il y a 2 semaines, j’étais tranquillement assis devant mon ordinateur en écrivant un texte comme celui-ci, très détendu, je vois un papier qui dépasse dans un range papier sur le côté de mon écran. Je touche à peine ce papier que le range papier tombe, tout s’étale sur le sol. Pendant la chute j’ai entendu quelque chose se casser, je regarde et je vois ce que ma mère m’avait donné de ma grand-mère qui est décédée lorsque j’avais 5 ans mais je m’en souviens encore… Ce qui s’est cassé était un petit portrait ovale d’elle sur un support de porcelaine.

Évidemment, cela m’a fait un petit pincement au cœur, mais après inspection, il était possible de recoller. Un autre élément qui est tombé attire mon attention, c’était un pli cartonné que j’ouvre et c’était un mot de remerciement après l’enterrement de mon cousin disparu d’un terrible cancer à 53 ans.

Je ne me souvenais plus que je l’avais rangé à cet endroit. Il faut savoir que le jour de son enterrement, j’avais vécu des choses bizarres que je raconte dans cet article : Comment j’ai contacté un esprit dans l’au-delà…

C’est à partir de ce stade qu’existe une différence énorme entre la personne pour qui tout est un hasard, et la personne qui est à l’écoute du processus d la vie. C’est la différence, entre une forte conscience de la vie et vivre sans vivre sous la dépendance de réactions mentales.

J’aurais pu tout ranger et pesté pour avoir cassé cet objet d’une grand-mère qui m’adorait. Mais quand on se laisse envahir par la tristesse, on devient aveugle, il faut immédiatement se diriger vers le sens, vers les signes.

Ma première réflexion a donc été, « mais quel rapport entre mon cousin et ma grand-mère à part la mort, ils ne se sont presque pas connus ?»

J’ai cherché à trouver un point commun, j’en ai parlé à ma fille qui est ouverte sur ce genre de chose pour avoir un point de vue extérieur à moi mais rien. Au départ, je me suis donc dirigé vers une manifestation d’esprit, voulant me faire passer un message. Mais honnêtement je séchais.

Souvent c’est en lâchant prise qu’on se met sans explication à chercher du bon côté. Et puis 2 jours après, je me dirige sur la date de la mort de mon cousin, un 7 juillet.

À ce moment j’ai eu comme une révélation, je savais ce que j’allais découvrir et pourtant je ne savais pas du tout que ma grand-mère était effectivement aussi DCD le 7 juillet.

Quand vous découvrez une aussi forte coïncidence, 2 personnes DCD un 7 juillet se retrouve ensemble tombé d’un bureau, j’en ai eu froid dans le dos, même si je commence à être habitué…

À ce stade, vous auriez eu la même réaction. On était en juin, et on voulait me signaler la date du 7 juillet.

Oui, mais quoi ? J’ai pensé au négatif comme au positif et puis je me suis dit, je vais être vigilant le 7 juillet.

Ce que j’ai fait le 7 juillet est que j’ai envoyé une vidéo de mon cousin sur Facebook pour rendre hommage ses 2ans d’anniversaire de sa mort.

Puis la journée se déroule normalement jusqu’au soir…

Esprit et dalle de béton

À 18 h, je me dis, bon bah, il ne s’est rien passé de spécial, c’était peut-être juste un signe. Et puis ma femme m’appelle pour relever le compteur d’eau qui se trouve dans un trou dans le jardin recouvert d’une dalle de béton.

La dalle pèse aux alentours de 30 kilos, je la soulève, je relève le numéro de compteur et ma femme s’en va, je reste seul. Je me mets en position pour remettre cette dalle très lourde, j’essaie de la faire glisser et lorsqu’elle arrive a sa position finale pour entrer le trou, la dalle s’écrase sur mon petit doigt, l’auriculaire et je pousse un petit cri. Je vois le sang qui se glisse sous mon ongle et sur le côté.

Lorsqu’il y a la douleur, on est sur le moment présent, rien d’autre n’existe, vous l’avez aussi sans doute constaté. Et si vous avez mal quelque part, c’est pour vous faire revenir à ici et maintenant mais c’est un autre sujet.

Puis je reprends mes esprits, je rassemble ma conscience pour la mettre sur la douleur et l’atténuer, et je me surprends en train de sourire, en effet, je me suis rappelé que l’on était le 7 juillet…

En moins de 5 secondes, la douleur est devenue « passable », elle est devenue très acceptable, jusqu’à la regarder comme si j’étais à l’extérieur. Autour de moi ma femme et ma fille s’agitaient plus que moi pour m’amener aux urgences en me disant que mon doigt était cassé. Mais ça je m’en fichais complètement c’était un détail physique, ce à quoi je pensais était bien supérieur.

J’ai refusé d’aller aux urgences, je leur ai dit de me mettre une attelle, après le doigt dans l’alcool et c’est tout. En revanche, le lendemain mon doigt était noir, mais comme souvent je me suis soigné moi-même, habitude que j’ai prise lorsque je faisais de la compétition.

Bref, avec le recul, j’ai commencé à avoir des doutes, puisque mes travaux sur les croyances qui deviennent des réalités dans la vie peuvent créer ce genre d’événement. Et mon intention dans ce domaine est que je vive soit des incidents positifs soit négatifs pour les faire avancer.

Je me suis donc posé la question si intentionnellement, je n’avais pas créé cet incident du 7 juillet, car j’attendais que quelque chose se passe.

Croyance devenue réalité ou intervention d’esprits disparus qui m’appréciait ? Peut-être, qu’ils ont voulu me prévenir car je pouvais éviter cet accident ? Peut-être, que je n’étais pas assez évolué pour comprendre ?

Quoi qu’il en soit, j’ai vécu une période incroyable et excitante avec une confirmation encore une fois d’une transcendance qui va au-delà des mots. C’est le message que je retiens pour me faire monter encore une marche et m’approcher de la source…

J’aimerais aussi que les gens s’ouvrent, ce qui m’arrive fréquemment arrive chez la plupart des gens, mais il ferme la porte au moment où le porte-document tombe, ce n’est qu’un hasard pour les gens, ils ne cherchent pas à comprendre…

Rien n’est dû au hasard. Sortez de votre mental, écoutez votre voix intérieure, posez-vous des questions sur ce qui vous entoure, et il arrivera des choses dans votre vie qui vous apporteront les réponses…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*