Ne rien faire quand vous êtes trop occupé…

Dale Carnegie, qui était un célèbre homme d’affaires dont la réussite a été étudiée par Napoleon Hill, allait de temps en temps méditer et se recueillir dans une église à New York. Mais il n’y allait pas quand il avait un moment de libre, il y allait quand il était super-occupé.

Et évidemment, comme vous le savez les gens fait souvent le contraire de ce qu’il faudrait faire. C’est Dale Carnegie qui a raison. Quand on veut être dans la maîtrise de soi, ce n’est pas quand vous êtes dans un état calme intérieurement et extérieurement qu’il faut ne rien faire ou tenter de se contrôler puisque vous n’aurez aucun mérite.

Il faut vous apercevoir quand vous êtes trop occupé et dire STOOOP ! Sortez, allez faire un tour et asseyez-vous, même si c’est juste une minute, c’est hyper efficace pour se calmer en pleine tempête, c’est hyper bon pour votre tension artérielle, c’est hyper bon pour votre créativité…

J’oublie certainement d’autres bienfaits, mais le gros problème de notre monde est de se laisser entraîne comme un rouleau compresseur par ce qui se passe à l’extérieur sans n’avoir aucun contrôle. Un peu comme une voiture dans une descente qui n’aurait plus de frein, vous imaginez s’il y avait un obstacle en bas ?

C’est bien d’être calme quand il ne se passe rien, ça fait du bien, mais c’est un peu comme freiner quand la voiture ne roule pas, ça sert à rien.

Faire des exercices au repos c’est très bien pour s’entraîner, comme un sportif qui tente des mouvements, car il n’y a pas d’enjeux. Mais c’est lorsque tout commence à s’agiter, que vous devez prendre des décisions importantes qu’il faut appliquer votre entraînement.

Juste un exemple, des pratiquants à la méditation recherchent absolument le silence pour méditer. Évidemment que c’est bien, mais si vous êtes incapable de méditer quand il y a du bruit alors comment voulez-vous ressentir ses bienfaits quand vous allez vivre une crise dans votre vie ?

Il en est de même si vous pratiquez la relaxation, il faut apprendre plusieurs fois au cours de la journée à se reconnecter à la respiration pour se détendre très vite.

Enfin, vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de clamer haut et fort que vous faites des exercices si vous n’avez pas la conscience de les appliquer au moment où vous en avez le plus besoin.

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*