Pour affronter la vie comme un Super-héros : marchez sur un fil

Quand je pratiquais beaucoup de sport dans les années 80 et 90, il y avait encore le préjugé qu’un sportif avait tout dans les muscles et rien dans la tête.

Ce préjugé qui a commencé à s’éteindre dans ces années-là a fait beaucoup de tort à l’équilibre de l’être humain, puisque c’était l’occasion de cataloguer l’homme entre le physique et l’esprit.

De nos jours, quand le mot « sport » est prononcé dans une conversation, on fait souvent référence à une activité physique. « Je fais du sport, je cours 10 km tous les jours ». Alors que vous avez une personne à l’autre bout de la table qui lit 50 pages d’un livre par jour, il ne va jamais oser dire qu’il pratique la lecture comme sport.

Et pourtant…

Dans la majorité des pays le mot « sport » signifie « divertissement, plaisir physique ou de l’esprit ». Le jeux des échecs est classé comme un sport alors que vous êtes assis sur une chaise pendant plusieurs heures à réfléchir.

Voilà pourquoi je préfère préciser que je pratique une activité physique au lieu d’employer le mot « sport ».

Trouver son équilibre intérieur et extérieur…

Non, je ne vais pas vous dire de faire toute sorte d’exploit sportif pour être heureux et devenir superman, puisque au contraire, le but de la vie pour atteindre l’harmonie est l’équilibre.

Et c’est là que le « bat blesse » dans notre civilisation, on a essayé de catégoriser l’être humain. « Toi tu es grand, si tu te fais des muscles, tu va devenir très fort. » « Toi tu as des facilités à l’école, tu vas apprendre au maximum, tu dois rester le nez dans les livres. »

Et puis que se passe-t-il plus tard ? Il y en aurait pas un plus heureux que l’autre, car cela va créer un déséquilibre de force et ce qui va se passer est que pour affronter des problèmes dans la vie, il va vous manquer certaines capacités que vous n’avez réussies à développer.

Par exemple, un sportif qui ne lit pas du tout, quand il va avoir un problème de l’ordre de l’esprit, il va lui manquer, la réaction, le jugement, la culture… pour aller chercher l’info qui pourrait le sortir d’affaire.

Pour celui qui est toujours dans les bouquins, mais qui dépense très peu son corps, si un jour où il a un problème de santé, ou juste un rhume, il va mettre des jours pour s’en remettre. Une grosse opération ? Il risque des complications postopératoires.

Il n’y a pas de mauvaise voie, il y a juste un équilibre à atteindre pour affronter la vie. Dans l’histoire de l’humanité, on a jamais autant essayé de vous manipuler pour que vous restiez à la maison sans rien faire, pour que votre corps devienne faible et que vos défenses ne fassent plus leur travail.

Ainsi, beaucoup de sociétés à travers le monde compte sur votre paresse pour vous vendre des pilules.

Dans l’autre sens aussi, on veut vous imposer non seulement une culture artificielle, basés sur la lecture rapide avec des mots coupés, du genre réseaux sociaux et SMS, plutôt que de prendre du temps pour lire des vrais livres et aller dans des bibliothèques. Mais aussi, vous assommer l’esprit par de la communication négative, comme les agences de presse pour vous contrôler par la peur.

Quand quelqu’un a peur, on le contrôle très facilement, on lui dit « venez c’est par là, vous serez en sécurité! », et on le conduit sur un chemin qui engendre plus de peur, etc.

L’énergie vitale

Mais il n’y a pas que le corps, et l’esprit (mental) à équilibrer, il y a l’énergie vitale. Je l’appelle par ce nom, les Chinois le nomme le Qi, ou le Prana en inde, le nom français le plus approchant serait peut-être le « souffle ». On peut dire qu’après le corps et l’esprit, il faut s’occuper de votre spiritualité, de votre zenitude, du sens que vous donnez à la vie…

C’est dans ce domaine que s’inscrive toute forme de méditation, relaxation, développement personnel, contrôle de soi, développement de la conscience de soi, etc. Comme la vie occidentale nous entraîne vers un esprit de « pensée » occupé en permanence, à des agressions permanentes du corps et de l’esprit, il est très difficile de rester détendu dans un monde ou l’on nous en demande de plus en plus.

Dans le monde dans lequel nous vivons, il y a un énorme déséquilibre, qui est celui de « trop occupé pour me calmer ». D’un autre côté nous ne pouvons pas vivre avec 08 heures de méditation par jour. Il ne faut pas que la méditation devienne un moyen de se couper du monde. La méditation doit servir pour appréhender le monde autrement et calmer son corps et son esprit.

C’est seulement quand vous avez trouvé l’équilibre avec ces 3 points, que vous pouvez seulement espérer aider les autres à trouver leur chemin. Je connais trop de personnes qui se sentent l’âme d’aider les autres, car ils n’ont étudié qu’une discipline, ils se sentent les rois du monde.

Deux histoires rapides de médecins que l’on m’a rapportées pour vous illustrer le problème. Un médecin en surpoids qui a dit à sa patiente obèse qu’elle n’avait pas besoin de faire un régime. Ou l’autre version que l’on ma rapporté est qu’un médecin en surpoids a dit un patient de penser à maigrir.

Dans les deux cas, ce médecin n’est pas crédible. On ne donne pas de conseils qu’on ne peut pas appliquer soi-même. Un déséquilibre dans sa vie va automatiquement engendrer un déséquilibre chez celui ou celle que vous voulez aider.

Pourquoi perdez-vous l’équilibre face à des situations ? C’est parce que vous n’êtes pas équilibré dans les domaines mentionnés.

Au début, c’est sûr que vous allez avoir l’impression de faire des efforts pour équilibrer, corps, esprit et énergie, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Une personne qui a l’habitude de pratiquer une activité physique n’a pas l’impression de faire des efforts pour sortir courir. En revanche, s’il n’a pas l’habitude de lire, ça va être plus difficile pour lui de prendre un bouquin que d’aller vadrouiller dehors pendant 10 km.

Tout est une question d’habitude, équilibrer vos forces et vous m’en direz des nouvelles…

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>