Pourquoi la vie n’a pas de sens ou presque…

Je suis conscient que je peux me mettre de nombreuses communautés religieuses sur le dos avec cette affirmation, pourtant je crois en une vie après la mort, je crois que la vie ne se limite pas à la densité de notre vie physique.

C’est justement en étant persuadé qu’il existe quelque chose de supérieur après cette vie et qu’ayant étudié depuis 30 ans tout ce qui tourne autour du mental que je suis certains que les gens qui croient qu’ils ont une mission à accomplir sur cette terre sont une création de leur esprit.

Attention, ce n’est pas une critique, c’est bien de se créer une sorte de mission divine, ça aide à vivre et à supporter les aléas de la vie. C’est un peu comme reprendre une entreprise familiale, on peut s’en faire un devoir.

Je crois que la plus grande illusion est de croire que votre mental, c’est vous. C’est de croire que votre hérédité, vos pensées, vos dons, etc. c’est vous. Alors que n’importe quel maître vous dirait que ce que vous êtes est la conscience derrière votre mental, car le mental est une illusion.

Je vais tenter de vous expliquer sans anéantir vos rêves de sens de la vie, car le sens n’est pas dans votre mental. À partir du moment où on pense au sens, il n’y a plus de sens car c’est votre mental qui réfléchi. Le sens est dans votre conscience.

Vos ancêtres sont la trace de votre ADN, la majorité de vos pensées viennent de votre environnement et de votre éducation donc ce que vous pensez être, comme le fait d’avoir l’impression de pensée librement est totalement fictif, car vous êtes la somme de tout un tas de paramètres qui vous a programmé.

Beaucoup de personnes qui se disent prétendument évoluées sont donc persuadées que ce qu’il y a dans leur mental a été inséré par une puissance divine alors que c’est uniquement le résultat de composantes organiques et éducatives.

D’ailleurs, dans la vie, on s’aperçoit que l’on change plusieurs fois de voie dans la vie, de passion, de but, etc. Tout simplement parce que en avançant dans la vie on peut s’éloigner de notre programmation initiale pour en programmer une autre sans aucun problème.

Alors quel est le sens de la vie ?

Je crois qu’il faut distinguer la vie matérielle sans conscience et ce que vous êtes vous.

S’il y avait un sens dans ce qui existe ici et ailleurs dans une autre dimension, c’est de développer la conscience encore et encore. L’erreur est de croire que tous les êtres humains ont une conscience supérieure d’eux-mêmes. Or, il suffit d’observer la condition humaine au niveau mondial ou même simplement à votre niveau avec votre entourage, qu’il y a beaucoup de gens qui n’ont pas conscience de ce qu’ils font.

Regardez autour de vous comment il se comporte, comme des robots, ce n’est pas la conscience, c’est le mental qui dicte leurs actes comme une puce d’ordinateur.

Donc à la question si l’homme a conscience de ce qu’il fait ou de ce qu’il dit est non dans la plupart des cas. Il a juste passé le premier stade, la conscience qu’il existe, par exemple en se regardant dans un miroir.

Et si, il y a un sens à tout cela, ce n’est pas ce que vous allez faire sur cette terre qui est important, l’important est de savoir si vous avez une conscience absolue de ce que vous faite, pour pouvoir maîtriser votre mental.

On va prendre un exemple, vous avez des problèmes de surpoids, vous voyez une superbe pâtisserie en vitrine, la conscience derrière vos pensées sait que ce n’est pas très bon pour vous, mais vous rentrez et vous l’achetez. Vous avez agi avec peu de conscience ou vous n’avez pas écouté votre petite voix intérieure, comme un robot qui est programmé à acheter ce qui est bon.

Et au niveau collectif, quand on écrase la nature pour des profits matériels, on est aussi dans la non-conscience.

La non-conscience, c’est se faire du mal alors que la conscience qui vous permet de vivre sait que c’est contraire au processus de la vie.

L’être humain est donc à un stade embryonnaire de ce qu’il est vraiment, il y a encore beaucoup de messages à faire passer pour « éveiller », car l’essentiel est la fusion entre votre mental et votre conscience ou votre mental et votre âme pour entendre les messages qui sont bons pour vous.

Mais tant que l’espace est trop grand entre votre conscience et votre mental, vous n’aurez pas conscience de ce que vous faites dans cette vie.

La conscience est le sens de la vie

Je sais que c’est difficile, je suis comme vous, je ne suis pas exempt de tout reproche, la légère différence est peut-être que je suis conscient que le plus important est d’être conscient. Et si j’ai laissé tomber la pseudo mission à accomplir dans ma vie, c’est pour ne pas me limiter à des activités spécifiques. Si j’écris des articles en l’occurrence celui-ci, c’est pour rendre conscients les gens et par la même occasion, me rendre plus conscient. Car c’est en guidant que l’on devient meilleur guide pour soi-même.

Il n’y a donc pas une seule journée où j’essaie de contrôler mon mental par ma conscience. Et quelquefois, j’y arrive et quelquefois c’est après avoir agi que je me dis que je n’aurai pas du. Mais au moins, même à posteriori, la conscience surgit.

Sur un plan beaucoup plus divin, c’est identique. Comme on est des parties de la grande conscience que l’on appelle Dieu ou la source, cette divinité se sert de nous pour avoir encore plus conscience d’elle-même par les expériences que l’on vit tous.

Plus la conscience va se développer et plus on vivra dans la joie, c’est un long chemin à parcourir qui vaut la peine d’être vécu.

Et surtout ne vous tracassez pas, sur ce que vous faites dans cette vie, mais sur ce que vous êtes…

Je rappelle que j’avais fait une vidéo à ce sujet :

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*