Pourquoi les lois et les règles sont inutiles…

Quand on lit cet article une seule fois sans méditer sur la question, on peut être totalement « déboussolé », pour l’intégrer il faut observer le monde qui vous entoure…

N’avez-vous pas remarqué que, plus il y a des textes pour dicter au peuple comment il doit se comporter, plus il y a de transgressions, moins le monde tourne rond…

Les règles et lois collectives

Dans un gouvernement, quand quelques personnes aux conseils des ministres s’aperçoivent que leur pays ne va pas dans le bon sens, dans le sens qu’eux veulent, hop ils pondent une loi pour essayer de « redresser » les humains, ces êtres qui ne se comportent pas comme ils doivent…

Et la France est championne du monde des lois pour redresser son peuple. Pourtant, le constat est simple, plus on essaye d’imposer à un peuple des règles plus il y a dysfonctionnement.

Un seul exemple, plus le code du travail augmente de pages en France, plus la France perd de l’argent :

L’évolution en nombre de pages et en poids du code de travail de 1978 à nos jours comparés à la dette publique de la France à la même période.

Plus on met les gens sous pression, plus le collectif de la France doit de l’argent. Pensez-vous que c’est un hasard ?

Est-ce que le peuple a raison de s’opposer à des nouvelles lois ? Oui, sans aucun doute possible aucune nouvelle loi ne devrait être voté.

L’essence de la vie est le changement, si le cœur collectif du peuple penche d’un côté avec des sentiments et des émotions, cela ne peut pas être réglé par un texte de loi.

Et tant, que l’on imposera des façons d’être et d’agir, le peuple ne pourra jamais s’épanouir, car il y aura toujours, mais vraiment toujours, des êtres humains qui ne pourront pas se « plier » aux règles. Et ce sont les personnes qui ne pourront pas rentrer dans les « rangs qui déséquilibre le monde.

La raison est simple, chacun vit dans une réalité différente et pour que chaque individu s’exprime, il faut lui permettre de se réaliser individuellement et non de le « forcer » à aller dans une certaine direction.

Bien sûr, on peut instaurer un minimum de règles, mais il ne sert à rien d’en rajouter encore et encore ou bien en supprimant ce qui existe déjà ? Si, en 2010 le code du travail avait gardé l’épaisseur de celui de 1978, la France n’aurait pas été plus mal. Alors que si la France continue dans ce sens, en 2050 on se dirige vers l’encyclopédie Universalis…

Les règles individuelles

Ce qui se passe est que les règles et lois collectives ont une incidence sur notre confiance en nous en agissant sur nos croyances limitantes. Si dans votre nature profonde, vous avez envie de faire quelque chose, mais qui ne se fait pas dans votre pays car cela vous rangerait hors-norme, eh bien vous n’allez pas vous réaliser.

Il en est de même des religions ou certaines textes ont été clairement insérés pour contrôler les hommes et éviter qu’ils expriment leur vraie nature.

Alors que pour un peuple rayonne, il faut éviter de le dominer. Sur un plan individuel, il ne faut pas dominer votre prochain, il faut accepter ce qu’il est. Ne pas forcer les autres à aller dans votre direction. S’il est malheureux, discuter avec lui pour trouver une solution qu’il doit trouver tout seul, car la solution est en lui.

Citation:  « C’est avec les pierres de la Loi qu’on a bâti les prisons et avec les briques de la religion, les bordels. » William Blake

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

One thought on “Pourquoi les lois et les règles sont inutiles…

  1. Nath

    Merci,maintenant je sais que je ne suis plus seul sur ce chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>