Réduire la douleur sans anesthésie : la visualisation mentale

[Science] La visualisation mentale réduit la douleur

La puissance de la visualisation

La puissance de la visualisation

Voici au moins une preuve tangible d’une technique qui existe depuis très longtemps dans le domaine du développement personnel.

En effet, selon une étude présentée à la conférence EuroHeartCare 2014, la visualisation réduirait considérablement la douleur pendant des procédures médicales.

Les infirmières danoises mettent les patients dans un état ​​de transe pour faire face à la douleur :

 » Nous avons demandé aux patients de décrire un endroit agréable où ils aimeraient être au cours de la procédure. Les gens choisissent généralement une maison en été,à la plage ou dans la clairière d’une forêt. Pendant l’intervention chirurgicale, l’infirmière a demandé au patient de se concentrer en permanence sur l’endroit qu’ils avaient choisi et de décrire tous les détails de leur environnement, tels que les odeurs et les sons », a déclaré Marianne Wetendorff Nørgaard de l’hôpital universitaire de Copenhague au Danemark.

Elle rajoute : «Lorsque le patient ressent de la douleur, l’infirmière aide le patient à visualiser un scénario alternatif à la procédure invasive. Par exemple, si le patient dit «ma poitrine brûle», l’infirmière peut dire ‘imaginer que c’est un jour froid et il y a de la glace sur votre poitrine. Les patients nous disent qu’être dans cet état ​​de transe avec des images sécurisantes permet de rendre la procédure plus agréable et plus courte « .

Une expérience étonnante de la visualisation mentale

Durant l’expérience 76 patients ont demandé à ressentir l’anesthésie par visualisation alors que 71 autres patients ont demandé par des méthodes conventionnelles.

Les chercheurs ont constaté que les patients qui ont utilisé la visualisation pendant la procédure étaient ressentaient moins de douleurs et ont demandé moins d’analgésiques. Lorsque les patients perçoivent la douleur, il n’y avait pas de différences entre les groupes dans la perception de l’intensité de la douleur et aucune différence dans les niveaux d’anxiété.

Ce qui est intéressant dans cette étude est qu’on sait que les anesthésies générales peuvent être dangereuses pour la santé du patient. Or pour les grosses interventions, on pourrait par exemple, mélanger anesthésie locale et visualisation pour le bien-être du malade. De plus, avec les anesthésies générales, les réveils sont souvent mauvais.

Cela peut vous servir en cas de rage de dent par exemple, de visualiser une image mentale positive pour atténuer la douleur avant le RDV chez le dentiste.

Mais n’oubliez pas que si la visualisation fonctionne pour la douleur, elle fonctionne aussi pour se soigner des désordres psychologiques. Il faut seulement être régulier dans la pratique.

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

One thought on “Réduire la douleur sans anesthésie : la visualisation mentale

  1. BONSOIR, de ma part moi je suis acheteur de DIAMANT artisanal mais tjrs des echecs coment je peut faire pour que je puisse gagne une grosse pieces de DIAMANT , merci votre fils devouee mboma luis .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>