Répétez plusieurs fois ce mot pour être libre…

Pour être libre il faut savoir dire...

Pour être libre il faut savoir dire…

Je suis certain que vous avez déjà remarqué la différence entre une personne qui parait libre et quelqu’un qui ne l’est pas du tout ?

D’ailleurs, ça commence dans la cour de récréation, il y a des enfants qui ont tout compris dès le départ alors que d’autres, même quand ils deviennent adultes, ils prononcent rarement ce mot.

Savoir dire NON !

On est tout influencé par notre environnement, on est sollicité de partout non pas pour nous rendre service, mais qu’on aille dans le sens que les autres voudraient nous faire aller.

Donc en fait, plus vous direz oui aux autres et plus vous serez influencé par l’extérieur et moins vous aurez de maitrise sur votre vie. C’est ce qui s’appelle aller dans le sens du vent.

Savoir dire NON au niveau scientifique

On s’est aperçu que le cerveau réagissait avant l’action. C’est-à-dire que le cerveau décide quelques secondes avant l’acte d’appuyer sur un bouton. C’est pour cette raison que certains scientifiques ont parlé de la limitation du libre arbitre avec cette expérience. Un seul mot peut justement faire mentir cette expérience scientifique, celui de s’opposer à l’acte donc de dire non au dernier moment.

On est souvent sollicité par notre environnement à agir par automatisme. Par exemple, vous entendez sonner le téléphone et vous vous pressez pour répondre. Pourquoi ? Vous n’êtes pas obligé. Cela m’arrive d’être occupé et de ne pas avoir envie d’être diverti de peur de perdre le fil de mes idées, dans ce cas je ne réponds pas.

Je ne vous pas de dire NON à tout, mais surtout à ce qui vous dérange. Alors qu’avec le OUI vous acceptez d’aller dans le sens de la sollicitation.

C’est vrai qu’on aimerait dire oui à tout le monde, car on a l’impression de blesser en s’opposant aux souhaits des autres. Pourtant, le OUI pour faire plaisir supprime la liberté même s’il est aussi un appel à l’amour.

Comment dire non sans culpabiliser?

Très souvent quand je dis NON je ne donne pas d’excuse. Car quand vous donnez une excuse vous tombez dans un engrenage, la personne va vous demander si vous ne pouvez pas vous débrouiller autrement et à la fin vous risquez de craquer et de sacrifier votre vie pour aider l’autre. C’est ça la fin du libre arbitre!

Si vous avez des choses à faire, si vous n’avez pas la forme pour sortir vous n’allez quand même pas vous sacrifier, ce n’est pas sérieux.

C’est comme la générosité, si vous donnez aux autres avant de vous servir en premier, que va-t-il vous rester ? Si vous dites oui aux autres, vous dites non à vous-même et il ne vous restera rien…

Mais à l’inverse si un ami vous dit NON pour un service, ne vous offusquez pas, il a autre chose à faire. Souvent pour savoir dire NON, il faut comprendre et accepter que l’autre puisse vous le dire, car l’autre est votre reflet dans un miroir. Donc la manière de ressentir les choses induit le même comportement.

Comprenez que dire NON ne va pas faire fuir vos amis, ils vous aimeront autant, enfin si ce sont des vrais…

Je crois que ce que vous devez absolument retenir pour vous motiver à dire ce mot est que c’est votre liberté qui est en jeu. Votre libre arbitre passe par ce mot et la science a constaté qu’il commence par l’arrêt de l’intention.

Soyez libre dites NON !!!

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

2 thoughts on “Répétez plusieurs fois ce mot pour être libre…

  1. cathy

    Je dis non, ce sont les autres qui entendent oui. Le, non, n’est pas entendu, le refus est mal accepté. Je dois toujours me battre pour faire entendre le non, auparavant je capitulais, aujourd’hui, je reste sur ma position mais j’avoue que parfois je dois enfiler les gants de boxe 🙂

    • C’est déjà bien car vous avez conscience que la liberté dépend de ce mot sinon on se fait « bouffer ». Mais c’est vrai, vous avez raison, le non est mal accépté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*