Un cas de réincarnation reconnu par un scientifique

Un cas de réincarnation reconnu par un scientifique

Marque - Preuve de réincarnation

Marque – Preuve de réincarnation

Une vieille femme est décédée en Thaïlande avec le souhait de se réincarner en tant que garçon. Sa fille pour pouvoir repérer une éventuelle réincarnation plonge un doigt dans la pâte blanche et marque le tour du cou de sa mère  avec de la pâte.

Peu de temps après la mort de la femme, la fille a donné naissance à un fils avec une marque blanche autour du cou, à la base du crâne, qui reflète la pâte blanche à gauche sur le cou de la femme. Quand le garçon est devenu assez vieux pour parler, il a revendiqué la possession des choses qui appartenaient à sa grand-mère comme si elles avaient toujours été la sienne.

Ce cas n’est qu’un exemple parmi les nombreux cas relatés par le Dr Jim Tucker à l’Université de Virginie où les taches de naissance semblent concerner vies passées.

Le regretté Dr Ian Stevenson décédé en 2007 avait repris les travaux du Dr Tucker sur la réincarnation, en enquêtant  sur 210 cas d’enfants avec des taches de naissance ou de défauts qui ont trait à des souvenirs qu’ils ont retenus des vies passées.

Stevenson a obtenu un rapport d’autopsie dans 49 cas. Les plaies et marques de naissance étaient à moins de 10 centimètres carrés l’un de l’autre sur le corps dans 43 pour cent des cas, et un grand nombre était encore plus près.

Alors ? Preuve de réincarnation ou pas ? Les cas recensés par ces chercheurs sont véritablement troublants, cela mériterait des recherches plus approfondies…

Source

Téléchargez GRATUITEMENT le livre et les audios « Libération ! »
Cliquez sur l’image :

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Libérez-vous de vos croyances limitantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*