Un neurologue prouve l’existence de la vie après la mort

Un neurologue prouve l’existence de la vie après la mort

Après la mort, on voit son corps

Après la mort, on voit son corps

« La preuve du paradis » est un des livres dont on ne ressort pas indemne. L’histoire de ce neurochirurgien est tellement énorme que je suis persuadé qu’elle n’est pas due au hasard. Imaginez un neurochirurgien qui est non seulement victime de son propre métier en contractant une méningite bactérienne, mais qui plus est fait l’expérience d’une NDE ou EMI, c’est-à-dire l’expérience d’une vie après la mort.

L’expérience du Dr Eben Alexender a même fait la une du célèbre magazine Newsweek, « Le paradis existe » :

Le paradis existe

Le paradis existe

Le plus surprenant, de par sa formation scientifique le neurologue Dr Eben Alexander était quelqu’un de très sceptique, il ne croyait qu’en ce qu’il voyait. D’ailleurs, quand il entendait des témoignages de personnes de personnes après un accident raconter l’histoire du tunnel, pour lui, c’est leur cerveau qui leur jouait des tours à ces pauvres gens.

Le destin a voulu que lui aussi vive ce genre d’expérience pendant un coma profond d’une semaine.

Dans son livre il raconte donc ce qu’il a vu, des jardins, des paillons, des nuages… Des paysages de toute beauté, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il y a de fascinant est qu’il balaye d’un revers de main toutes les objections que peuvent avoir les scientifiques sur les témoignages de la vie après la mort. Car il affirme haut et fort que son cerveau était tellement attaqué par cette maladie qu’il n’avait plus les capacités de créer des images telles qu’il les a vus.

En fait, son cerveau pendant son coma n’avait pratiquement plus aucune activité, son néocortex était « out ».  Il insiste bien que l’expérience qu’il a vécue n’est en aucun cas comparable à un rêve, c’était pour lui aussi réel que la lecture de cet article pour vous par exemple.

Il nous révèle aussi dans son livre que nous revoyons dans cette autre dimension les êtres disparus. Ce qui est un point commun à de nombreux témoignages de vie après la mort (NDE).

En revanche, il nous donne un détail qu’apparemment je n’ai jamais entendu dans d’autres témoignages. Il entendait comme un son qu’il est difficile de décrire, une sorte de « Om » hindouiste qui serait peut être la source de ce qu’il nomme Dieu à défaut de connaitre son origine.

Depuis, ce neurologue est devenu totalement croyant et il est convaincu que la conscience n’est pas dans la matière grise du cerveau, elle est ailleurs…

Il y a vraiment de plus en plus de témoignages en faveur de la vie après la mort que même les plus athées ne peuvent être indifférents.

De plus,  je crois que ces remontées de témoignages sont vraiment bénéfiques pour l’humanité. Car, si les scientifiques admettaient enfin que la conscience ne meurt pas après la mort clinique, on serait obligés d’admettre que nos actes présents auront une influence après notre mort, donc à mon avis, non seulement on serait plus « cool » avec son prochain, mais aussi les biens matériels seraient vraiment illusoires.

C’est peut-être pour cette raison que quelles que soient les preuves, l’existence de la vie après la mort aura toujours de forts opposants surtout parmi les intellectuels de ce monde, car c’est tout le système qui s’effondrerait.

Si le livre « la preuve du paradis » vous intéresse, vous pouvez vous le procurer à la FNAC :

http://livre.fnac.com/a5102074/Eben-Alexander-La-preuve-du-Paradis

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

88 thoughts on “Un neurologue prouve l’existence de la vie après la mort

  1. BONJOUR,

    OUI, INCROYABLE CETTE HISTOIRE QUE IL RACONTE !! — SERAIS-CE EN L’ABSENCE D’UNE APPARITION
    COMME IL EN A EXISTÉ DANS LE MONDE QUE CELA SERAIT UNE FORME D’APPORTER DES PREUVES D’UNE VIE APRES LA MORT ?

    TRES INTÉRESANT..

    JEAN-MARIE MAIRESSE

    • Oui je sais cette histoire est assez incroyable. Et oui je pense que le véritable sens de l’humanité est de découvrir qu’il existe autre chose après la mort sinon toutes ces coïncidences n’existeraient pas.

      Amicalement,
      Eric

      • ladent

        pourquoi pas pourquoi n exciterait une forme de vie parallèle Avec le EMI on peut se le demandè , Toutes les personnes racontent le meme voyage

    • J’ai vécu aussi en 1992 une NDE. Lors d’un voyage au Mexique, je me suis noyée et je me suis retrouvée dans un océan d’amour. Mon voyage a été court et je m’en souviens comme si c’était arrivé hier. Je baignais dans un jeu de lumière et de rester dans cet endroit de rêve m’aurait plu. Tous mes sens étaient à l’affût et j’ai entendu un bourdonnement comme le ronron léger d’un chat. Un américain m’a tiré de l’eau et m’a ramenée à la vie.

    • Yacouba Coulibaly

      Bonsoir
      Son cas n’est qu’un exemple parmi des tas d’exemple la vie apres la mort est prouvée dans presque toutes les traditions et dans beaucoup des livres a caractere religieux.un savant contemporain a l’interet d’aller apprendre cours dans dans des ecoles soit disant pritives la tradition
      Nous ne sommes pas plus intelligents k nos ancetres juste avec le temps nous avons pu ameliorer leur savoir faire
      Yacouba coulibaly

  2. oui cela est incroyable j’ai déjà vue beaucoup d’émission sur se sujet j’ai vraiment aimer

    • C’est vrai que c’est fascinant. Tout ce que j’espère est que c’est bien de l’autre côté 🙂

      • bouguarine

        Si personne en est revenu c’est que c’est mieux de l’autre côté!

        • Chevalier Évrard

          Pas forcément pour tout le monde. Mais c’est parce que, arrivé à un certain point, il n’y a plus de billet de retour.

      • sylvie

        bonjour éric , ce petit message pour vous dire que oui pour moi il y a une vie après la mort. vers 14,15ans suite à un malaise soudain et brutal, j’ai perdu connaissance, je suis allée de l’autre coté et j’en suis revenue, et je peux vous dire que là où j’étais c’est sans mots assez forts pour décrire. je me suis retrouvée au prés de mon amie qui était décédée 2ans auparavant à peu prés (sylvie avait 11ans à sa mort) il y avait un vieux monsieur qui se tenait à ses cotés et qui me fixait avec des yeux malicieux et pétillant, sylvie m’a dit mots pour mots : regarde comme c’est beau , comme on est bien ici, reste avec moi , et je lui répondu texto : non pas maintenant , ce n’est pas mon heure et là j’ai repris conscience , j’ai ouvert les yeux, il y avait ma mére, ma sœur au dessus de moi toutes affolées qui essayaient de me faire revenir à moi. la toute premiére chose que j’ai dite c’est : maman j’étais avec sylvie, et je lui ai tout raconté. ma mére m’a cru de suite car elle a vécu des expériences paranormales, et j’aurai bien d’autres choses à vous raconter notamment avec ma sœur , mon papa, ma belle sœur, ma belle mére qui sont tous décédés. nous avons des dons dans notre famille, je passerais des heures à parler de ces sujets lol . je vous souhaite une excellente journée. au plaisir de vous lire éric.

        • Moumou

          MERCI Sylvie.

        • Merci Sylvie pour ce superbe témoignage et touchant. Moi aussi je pourrais écouter et en parler des heures car on sent vraiment que ceux qui ont vécu en ressorte vraiment troublé. Bon week end!

          Amicalement,
          Eric

          • sylvie

            merci éric , tout ceux et celles qui ont vécu des expériences dites paranormales ou autres , qui ont des dons et dieu sait que la palette est grande , sommes attirés les uns par les autres comme des aimants, on se sens , on se comprends , c’est inexpliquable . bon dimanche à vous . sylvie

        • Chaouch

          Oui ! J’y crois, je suis arrivée un jour à la mort en mer à une noyade ! et dans mon combat entre la vie et la mort ! j’ai sentie une paix et une beauté intérieure… !

        • paul descamps

          la vie sur terre est plus difficile pour ceux qui reste,si ceux qui partent ne reviennent pas , il doit y avoir une raison ,j’ai perdu mon fils de 7ans et demi en 2000, ma maman en 2002, et pourtant je les ressens encore ,j’ai l’impression qu’ils sont encore pres de moi ,est ce leur manque ,ou est c un vrai ressentit ? tout ce que je peux dire c’est que je ne sais quand sera mon heure ,mais a part ma fille (qui a un lupus ,maladie incurable) et une amie formidable , je fais tout pour aider et aimer ,les gens ,mais beaucoup sont decevant , mais je ne vis dans la haine et la rancœur , en attendant ,un jour de retrouver ceux qui sont déjà partis …..mais je crois en la vie apres la mort

        • christelle

          bonjour j ai vu votre message et je suis toute retournée et j aimerais savoir si vous pouvez repondre bien sur mais j ai eu une experience pas de voir l autre coter mai de vivre des choses etrange a la mort de mon papa et depuis quil es partis j ai la phobie de la mort ca fait 4 ans que ca dure j angoisse je stress et je me demande si les gens peuven vous faire du mal de la haut ?? comment avez vous vecu cette experience d etre passé de l autre coter est ce que ca vous a fait peur ou soulager j ai tellement de question que je melange un peu tout merci beaucoup de votre reponse

          • Corinne

            Christelle, je ne sais pas si cela peut vous rassurer mais voici ce qui m’est arrivé.

             »
            Je ne sais pas s’il s’agit d’une EMI ou NDE mais je n’étais pas à l’hôpital, ni malade, seulement très mal dans ma peau.

            Comme tous les soirs, j’étais en train de lire avant de m’endormir. Je me souviens qu’il s’agissait d’un ouvrage d’Allan Cardec concernant des entretiens entre des médiums et des défunts.

            Cette nuit là, depuis quelques instants, mon regard était attiré vers un coin de ma chambre en face de moi. J’y voyais une sorte de brouillard, mais pensant qu’il s’agissait d’un simple problème de vue, je continuais ma lecture bien que tout de même étonnée que cette masse de brouillard ne soit située que dans un coin précis de la chambre et ne gêne pas ma lecture.Au bout d’un moment, fatiguée, j’arrêtais de lire et éteignais ma lampe de chevet.

            C’est alors que je vis dans le noir le même brouillard. Cette sorte de brume se déplaça jusqu’au pied de mon lit et je vis alors qu’il s’agissait de mon défunt beau-père (père de mon mari). Sa silhouette était la même mais ce n’était pas de la matière lourde comme notre corps.

            Il me dit : « ton désespoir et ton envie de mourir me font souffrir et tu n’as pas le droit car ton heure n’est pas venue. J’ai eu l’autorisation de venir te chercher. Tu vas venir avec moi. Donne-moi ta main » et il me tendit la sienne. Je refusais et lui demandais comment est-il possible que mon corps physique puisse toucher un corps spirituel. Il me dit, n’aies pas peur, fais moi confiance. Je tendis la main et quelle ne fut pas ma surprise de constater que je pouvais le toucher et sentir son contact.

            A partir de cet instant je me sentis très légère et je constatais que je n’avais pas besoin de parler pour me faire comprendre et comprendre mon beau-père. J’avais l’impression de tout comprendre sur le sens de la vie. D’un seul coup tout s’éclairait en moi. Les mots qui n’en étaient pas étaient d’une richesse infinie. Il n’y avait jamais le même. J’avais le sentiment d’être une éponge qui absorbe tout en même temps. De même je pouvais le voir sans avoir besoin de l’usage de mes yeux.

            Nous avons traversé le mur de ma chambre et immédiatement nous nous trouvâmes dans un tunnel très noir avec une lumière intense au bout. J’étais terrifiée car mon beau-père se tenait sur la droite et sur la gauche il y avait des ombres encore plus sombres que le tunnel, ces ombres tendaient les bras vers moi pour m’attraper et semblaient me supplier.

            Mon beau-père m’expliqua que ces ombres représentaient les peurs et mes angoisses et que si j’allais vers elles, elles allaient me prendre et m’empêcher de continuer vers la lumière, que je ne devais en aucun cas les regarder car il ne pourrait plus rien faire pour moi. Il cachait mon visage contre son épaule en me prenant dans ses bras et nous marchâmes très doucement tout le long du tunnel. Je sentais de temps en temps qu’il repoussait les ombres qui voulaient me toucher.

            Arrivés au bout, un homme qui ressemblait à un garde barrait le passage. Mon beau-père discuta quelques instants avec lui pour lui expliquer qu’il avait l’autorisation de m’amener.

            Et alors à la sortie du tunnel, je découvrais un paysage de toute beauté qui était très semblable à notre terre. Il y avait des prairies très vertes à l’infini et un ciel bleu sans aucun nuages. Il s’en dégageait une impression de paix , de quiétude, de sérénité et d’amour infini. On sentait que rien de mal ne pouvait plus arriver.

            Mon beau-père m’accompagna au pied d’une colline ou beaucoup de personnes (vêtues de longues robes blanches à capuche et d’une fine ceinture) avaient l’air d’écouter un homme situé en haut de cette colline au pied d’un arbre immense. Il était aussi vêtu d’une longue robe blanche et tournait le dos.
            Mon beau-père me dit alors : « je vais te laisser ici où tu vas avoir un enseignement. » Et il s’éloigna. Je m’aperçus alors que j’étais aussi vêtue de la même robe blanche et de la même ceinture que le reste de l’assemblée. Même si je ne pouvais pas voir le visage de l’homme qui semblait prêcher, j’avais la certitude qu’il s’agissait de Jésus Christ. D’ailleurs je ne pouvais voir le visage de personne à cause des capuches.

            Au bout d’un certain temps que je ne pourrais pas définir mais qui me sembla très court, mon beau-père vint me rechercher. J’ai eu beaucoup de mal à le suivre car j’avais envie de rester indéfiniment pour écouter cet homme. Pourtant il ne s’exprimait pas avec des mots, mais avec des sentiments et des sensations qui m’envahissaient. Je n’avais plus de doutes. Je n’avais pas de question à poser car j’avais toutes les réponses en moi. Toutes les questions que je me posais depuis toujours avaient enfin leur réponse. Il n’y avait plus de mystère. J’étais en paix avec moi-même. Pourtant je suis incapable de traduire un seul mot ou sentiment de cet enseignement. Par contre je sais que ça se trouve au fond de moi pour toujours.

            Mon beau-père m’expliqua que le moment était venu de repartir vers ma vie et ma famille. Je lui dis que je n’en avais vraiment pas envie, que j’étais bien dans ce monde de paix et d’amour. Il me répondit qu’il ne m’obligerait pas à partir mais qu’avant de prendre ma décision, il voulait me montrer quelque chose.

            Alors il m’emmena au bord d’un précipice très profond. Mon beau- père me demanda de regarder au fond du ravin, j’y aperçu un mince ruban et je vis que c’était une rivière très bleue. Il me dit de regarder de plus près et tout à coup la rivière se rapprocha (comme avec le zoom d’un appareil photo) et je m’aperçus que cette rivière était tout simplement ma vie. Elle coulait tout doucement, je pouvais voir aussi bien le passé, que le présent ou le futur. Quand je m’approchais d’une scène en particulier, non seulement je la voyais mais en plus, je la revivais avec autant d’intensité.

            C’est mon beau-père qui choisit de me montrer quelques scènes du futur qui valaient la peine d’être vécues. Je demandais à mon beau-père ce qu’il se passerait si je ne repartais pas. Aussitôt je me vis dans mon lit. Mon mari et mes enfants me découvraient morte dans mon sommeil et je vécu à ce moment là le désespoir de chacun. Je ressentais les sentiments de chacun d’eux, c’était une grande douleur mais elle se multipliait au fur et à mesure que je m’approchais d’un de mes enfants ou de mon mari. Je sus à cet instant que je devais repartir terminer d’accomplir ma mission.

            Mon beau-père m’accompagna jusqu’au pied de mon lit, directement sans retraverser le tunnel. Je vis mon mari qui dormait et je demandais à mon beau- père s’il ne voulait pas communiquer avec son fils. Il me répondit qu’il aimerait beaucoup mais que celui-ci met des barrières qui l’empêchent de lui parler.

            Notre entretien se termina, je me réveillais le lendemain matin épuisée et surtout me demandant si je ne devenais pas folle car je savais que ce n’était pas un rêve. Je ne sais pas pourquoi mon réflexe a été d’aller me peser et j’avais perdu deux kilos dans la nuit.

            Ceci est arrivé il y a au moins vingt ans et chaque détail est resté gravé dans ma mémoire. J’ai maintenant la certitude qu’il y a une vie après la vie et qu’elle est beaucoup plus riche que celle que nous vivons ici-bas. »

        • vingerder sophia

          Bonjour moi aussi je crois qui ya une vie apres la mort

        • PRIOUL

          Bonjour Sylvie, votre témoignage me boulverse…et m’intéresse tellement….moi aussi j’aimerais en parler pendant des heures….Merci

  3. Nous avons la chance de vivre à une époque où les avancées scientifiques et technologiques permettent une meilleure compréhension des lois physiques et biologiques de ce monde. Malheureusement, la grâce divine expose toujours l’ingratitude humaine. La plupart des gens sont convaincus que la raison et la science prouve l’inexistence de Dieu plutôt que Son existence. Plus ils acquièrent des connaissances sur les lois et les systèmes sur l’ensemble de l’univers, plus ils sont enclin à croire que la création de l’univers et la répétition de la création dont ils sont témoins chaque seconde, se produit par accident ! Ils en concluent, par conséquent, que ces lois et ces systèmes existent simplement par hasard. Quelle ironie, quelle irrationalité ! Les lois et systèmes n’existent pas sans une intelligence suprême et une source omnipotente pour les déterminer. Si elles étaient établies n’importe comment, comment pourraient-elles se réaliser en permanence dans une telle sophistication, cohérence, coordination et harmonie ? La raison qui ne conduit pas à la foi en une Autorité Suprême ne révèle pas toute la vérité. Elle est déficiente parce qu’elle ne peut pas être entièrement déterminée, corroborée et vérifiée.

    La majorité des gens ne croit pas
    [Coran 12:103] La plupart des gens, quoi que tu fasses, ne croiront pas.
    [Coran 12:104] Tu ne leur demandes pas d’argent ; tu délivres simplement ce rappel pour tous les gens.
    [Coran 12:105] Tant de preuves dans les cieux et la terre leur sont données, mais ils passent devant elles, sans faire attention !
    Voici quelques vérités scientifiques exposées
    dans le Quran :
    – La terre est ronde comme un œuf (39 :5, 79 :30).
    – La terre n’est pas immobile (27 :88).
    – La quantité d’oxygène diminue lorsqu’on monte dans le ciel (6 :125).
    – La théorie du Big Bang est confirmée (21 :30).
    – La théorie de l’expansion de l’univers est confirmée (51 :47).
    – L’univers a commencé en tant que masse gazeuse (41 :11).
    – La lune ne produit pas sa propre lumière, contrairement au soleil (10 :5, 25 :61,
    71 :16).
    – Le fluide séminal de l’homme décide du genre du bébé (53 :45-46).
    – Les stades de développement embryologiques sont cités (23 :13-14)

    – Le mot « jour » au singulier (yawm) revient 365 fois dans le Quran. La relation avec le
    nombre de jours dans une année est évidente.
    – Le mot « mois » (Shahr) apparaît exactement 12 fois dans le Quran.
    – L’expression « les sept cieux » revient précisément 7 fois.
    – Le « sabbat » (le 7ème
    jour pour les juifs) est mentionné 7 fois.
    – Le mot « ange » (malak, malakan, malâ-ikat) apparaît 88 fois. Son opposé, le mot
    « démon » (shaytân, shaytânan, shayâtîne, shayâtînihim) apparaît 88 fois également.
    – Le mot « vie d’ici-bas » (donia) apparaît 115 fois et le mot « Au-delà » (âkhirat)
    apparaît 115 fois également.

    • phil

      bonsoir
      je suis 100%100 dacore

    • Romain

      Salut total, le monde n’est pas du au hasard, il suffit de regarder du côté du nombre d’or pour comprendre qu’il y a bien un créateur derrière tout ça, de plus la suite de fibonacci est encore une preuve de plus lorsque l’on voit la formation de l’univers ressemblant fortement a celle ci !

      Dieux seul sait et nos descendants eux aussi, que nous ne profitons pas pleinement de la terre. Le matériel créé par l’homme nous éloigne un peu plus chaque jour de la nature, et de cette harmonie qui pourrait permettre a chacun de développer nos sens car la clef réside uniquement dans notre cerveau.

      Les preuves qui nous entourent sont innombrable.

      Cdlt Romain.

      • Oui c’est d’ailleurs pour cette raison que certains scientifiques croient en une puissance supérieure.

        Amicalement,
        Eruc

        • Romain

          Cependant l’infiniment petit échappe a cette règle, je parle bien évidemment dans la mécanique quantique. C’est pour cela que les scientifiques ont tant de mal a ce mettre d’accord et je les comprends =P

          @+

  4. hornn

    de l’arytméthique bon courage

  5. Billo

    Je souhaite témoigner et vous offrir mon expérience vécue dans les deux derniers jours de mon père, cela pourrait être une aide pour chacun dans les tourments à venir.

    Le 19 dans la nuit je reçois un message de mon frère qui est sur Nice et qui me dit que les marqueurs du foie s’écroulent pour mon père et que je devrais venir à Nice le voir.
    Quand j’arrive à l’hôpital L’archet 2, mon père est au second sous-sol, en réanimation.
    Le choc en arrivant est dur, les larmes coulent, il est jaune citron un peu vert…
    La doctoresse, demande à nous parler et nous annonce avec une infinie bonté et douceur que notre père est à la fin de sa vie, le foie et les reins ne travaillent plus du tout.
    La tumeur dans le colon avait métastasée le foie en totalité, le foie s’est arrêté en premier puis les riens, c’est fini…
    Elle nous propose de le mettre dans une chambre à part pour avoir plus d’intimité.
    Il est mis dans une salle de réanimation, tous les appareils électroniques crépitent autour de lui.
    La salle est froide, sans fenêtre sur l’extérieur, sans vie elle n’a pas servie depuis longtemps et de ce fait sert un peu de débarras, mais elle est propre et relativement bien rangée.
    On peut se poser la question du pourquoi l’hôpital CHU l’archet 2, construit sur une belle colline dominant la mer avec une vue si belle et paisible, n’a pas pensé organiser une salle pour ceux qui sont en partance et bénéficier du calme et la lumière du large et du ciel bleu ?
    Les heures passent les constantes de mon père restent stables, il est costaud, musclé par des années d’entrepreneur de maçonnerie, il semble si fort, si jeune encore, si beau…

    Si l’ambiance de la salle est assez désastreuse, les infirmières et les infirmiers sont extraordinaires de gentillesse et d’humanité, toute ma famille les remercie chaleureusement.
    Dans la soirée, l’infirmière en chef nous dit : « Votre père est admirable, c’est un être d’une très grande élégance, il ne se plaint jamais, il essaye de nous aider constamment, il serait triste de l’entendre gémir car il commence à avoir le masque de la douleur, parlez entre vous et si vous voulez on peut mettre un peu de morphine pour qu’il ne souffre pas ».

    J’en parle avec mon frère, je me dis qu’il ne faut pas atténuer la conscience et la phrase de la Bhagavad-Gītā revient à mes oreilles dans la scène où Krishna dit à Arjuna sur le champ de bataille Kurukshetra : « Penses-tu qu’une flèche, une lance puisse anéantir l’âme qui est éternelle ? »
    Alors on prend la décision de lui donner un peu de morphine.
    Par moment le chagrin me submerge, mais je reste fort dans la conscience en connexion avec mon père.
    Dans la nuit, vers 2 heures du matin mon père dort calmement, j’amène ma mère chez mon frère à Nice, et vais dormir moi aussi.

    Mon frère est resté dans la chambre.
    Vers 8 heures je reviens.
    Mon frère part dormir un peu.
    Je suis là avec ma mère.
    Vers 11 heures les infirmières demandent que nous sortions de la chambre pour faire un soin à mon père.
    On monte au rez-de-chaussée boire un café et manger quelque chose.
    On redescend 30 minutes après, en entrant dans le couloir, un infirmier me dit qu’il n’est plus là.
    Je rentre dans la chambre, soutient ma mère qui s’écroule un peu. Je lui dis que c’est souvent ainsi, les gens partent dans un moment où ils sont seuls, il aura été sublimement pudique jusqu’au bout…
    Je suis en conscience avec mon père depuis des heures et là, devant moi le corps ne respire plus, les machines ne fonctionnent plus, il n’y a plus rien…
    J’écoute dans son corps, rien ne bouge, rien ne semble avoir lieu. Il y a comme une suspension totale.
    Je fais appeler mon frère, il arrive rapidement, avec sa compagne.
    Ma femme, est arrivée aussi, il commence à y avoir des agitations, il y a beaucoup à faire à gérer…
    Je m’isole par moment pour prier et rester en conscience avec mon père, mon frère aussi, ma mère trouve aussi cette force.
    Avec mon frère on prend la décision d’aller appeler la famille et les amis, on remonte au rez-de-chaussée.
    La charge émotionnelle est forte, mon père était un être généreux, intelligent et calme, aimé de tous les gens qui l’on rencontré dans son existence.
    Alors la nouvelle est terrible pour beaucoup et les larmes coulent.
    On se calme avec mon frère, sa compagne organise le transfert vers Cavalaire.
    Après plus d’une heure, on décide de redescendre au second sous-sol.
    Avant d’arriver devant la porte du service de réa, on passe devant la porte du service des naissances des gens sont là dans les larmes de joie, l’image assez étrange d’un grand aéroport me vient, avec les écrans qui annoncent les départs et les arrivées, c’est un peu étrange comme organisation…

    J’entre dans le couloir pour aller à la chambre et là l’âme de mon père s’accroche à moi !
    Il m’a pris par le bras gauche et se blottit contre moi, apeuré

    Je ne suis pas dans l’émotion, la perception n’a rien de mentale ou imaginaire, elle est absolue est sans appel.
    Il est là contre moi, un peu apeuré et heureux de me retrouver.
    Mes jambes vacillent sous la charge, je ne m’attendais pas à cela, d’autant qu’un peu plus d’une heure avant tout était très calme.

    Alors je parle à mon père à voix haute, comme si je lui parlais de son vivant.
    « Papa, tu as été un homme merveilleux et calme tu n’as rien à craindre, tu es lumineux, reste calme et va vers la lumière »
    En même temps je demande à ce qu’il soit aidé dans ce passage et en fermant les yeux, je vois un axe vertical, blanc et tout devient léger avec une très belle lumière tout en haut, douce, céleste.
    Comme la sensation qu’il a perdu les couches lourdes de l’existence et qu’il a retrouvé sa pleine lumière, mon cœur devient léger, j’ai la sensation alors que mon père est juste dans une pièce à coté…

    Il y a des choses à faire, tout le monde s’active et parle, la gestion de la vie reprend ses droits…
    Me voilà assez rapidement dans la voiture et d’un coup un doute s’installe, une peur.
    Je me dis que je n’ai pas assez pris de temps pour bien écouter si effectivement il n’est plus en train d’errer dans les couloirs de la réa.
    Mon cœur me dit que tout est léger et lumineux, mais le mental est revenu en force avec ses doutes…
    Je fais alors confiance en la vie, en la lumière divine et m’en remet à elle, car de toute évidence tout cela nous dépasse.

    Je suis allé le voir au funérarium à Cavalaire et mes doutes sur la montée de mon père vers la lumière ont disparus, une douce émanation de lui est présente.

    La rencontre avec « mon père » dans le couloir après sa mort me laisse entrevoir ce que nous sommes sans notre corps physique…
    Mais surtout j’ai perçu toutes les énergies qui avaient encore la « forme » de mon père et dans la libération que j’ai sentie, j’ai entrevue l’effilochement de ses couches lourdes.
    J’ai perçu un retour quelques heures après et même quelques jours après, bien plus « céleste » et je perçois mon être dans cet aspect céleste.
    Je m’aperçois comme il est illusoire de s’accrocher à ce corps, à notre histoire et comme notre être profond est céleste et lumineux…

    Si cela peut aider des gens dans la tristesse…

    Merci pour tout !

    • leonard

      magnifique témoignage, votre papa est dans la Lumière et vous protège

      • Natalie

        Pour ce merveilleux témoignage lumineux et tellement « aérien », je te remercie. Il conforte le ressenti Divinement profond de ceux qui n’ont pas fait l’expérience de la NDE.
        Puisse t’il éveiller davantage les consciences.
        Que la Paix soit avec toi, tous ceux qui t’entourent et chacun qui lit ces messages.
        Je vous AIME
        Natalie
        ,

      • Le Roy Béatrice

        Merci pour cet émouvant témoignage…L’amour qui vous unissait est éternel, il est une force pour ceux qui restent et ceux qui sont dans cette autre dimension…

    • Mariposita

      Merci pour ce magnifique temoignage. Merci.

    • Beau témoignage aussi Billo ! Et oui non seulement ce genre de témoignage aide ou aideront ceux qui un jour ou l’autre seront confrontés à la mort. ils penseront à ce qu’il ont lu… Et je pense qu’ils seront beaucoup plus à l’écoute de ce qu’il peut se passer autour d’eux après un décès.

      Amicalement,
      Eric

    • samourgom

      Votre témoignage m’a complètement intéressé et ne m’a pas surpris.
      Je suis heureux aujourd’hui de constater que ce que j’ai toujours expliqué à mes proches et amis, se révèle dans votre récit sur l’expérience de l’âme au moment de la mort. La panique de l’âme qui a du mal à se détacher de son « véhicule terrestre » et l’axe vertical qui permet à l’âme de monter, le tout aidé par le récit ininterrompu des mantras afin de faciliter son détachement, le protéger des influences négatives, et le guider vers son objectif final : sa purification .
      J’ai toujours pratiqué beaucoup de méditation et me suis imprégné de métaphysique par l’enseignement des maîtres spirituels hindous qui m’ont permis de mieux comprendre ces phénomènes et l’existence réel du détachement de l’âme et de la vie après la mort. Mais quelquefois j’étais écouté avec respect mais aussi avec scepticisme par ceux qui n’en croyaient pas un mot.
      Je suis heureux de constater que je ne prêchais pas dans le désert. La pratique du détachement du corps subtil (l’âme aussi) lors de mes expériences de méditation, me permet de réaliser avec tous ces témoignages, qu’il existe bien une vie après la mort et que l’âme est éternelle.
      Amicalement

      Samourgom

      • Nous devons expérimenter de notre vivant l’être céleste que nous sommes, car c’est notre réelle nature profonde.
        Nous ne sommes pas ce corps englué dans cette histoire humaine que nous traversons dans notre existence.
        Nous sommes bien plus.

        Je pense que tout en se pensant une partie du tout, nous sommes en fait le tout…

        Denis

  6. Je crois en la vie avant et aprės la mort . Je crois que l’esprit choisit le lieu et la façon de sa venue dans un corps. L’humain étant le stade ultime s/terre. Il lui faut connaître la matière et pratiquer son libre arbitre afin d’améliorer son ‘Etat’ ayant eut la chance d’une expérience ‘paranormal’ j’ai pu me libèrer des croyances deformées de nos traditions. J’appelais Dieu Amour, je rajoute Vie

    • En fait, oui, a mon avis il ne faut pas mélanger, les expériences de mort imminente et les religions. Car la vérité est peut être ailleurs…

  7. monpère

    J’ai perdu mon père en novembre dernier. J’étais resté avec lui toute la nuit, sans vraiment dormir, attendant avec crainte son souffle dernier. Le matin je n’en pouvais plus je suis rentré me reposer et quelques heures après l’on m’a appelé pour m’annoncer qu’il n’était plus ..
    Je devais faire face également à beaucoup de chose et surtout son transfert pour rejoindre ma maman déjà partie depuis longtemps. La route à faire, je devais partir avant lui pour être là à son enterrement. J’ai fais le choix de ne pas aller le voir après sa mort, le dernier souvenir de cette nuit m’ayant affecté je ne souhaitais pas en rajouter de le voir comme cela sans vie …
    Aujourd’hui en lisant vos témoignages je me demande si … et si il m’a cherché … et si il a eu peur de ne pas me voir .. et si …
    Beaucoup de questions me hantent ..;
    J’espère qu’il est bien là où il est .. je suis non croyante, j’ai surtout beaucoup de questions.
    Nous saurons tous un jour si tout cela existe vraiment, peut être que je les retrouverai lorsque ce sera mon départ pour l’éternité ..
    En tout cas quelque soit la raison de votre livre, il a au moins le mérite de donner de l’espoir, de nous donner une petite lueur …
    Merci.

    • Je viens d’un milieu athée et j’ai changé d’avis, je suis persuadé que la conscience survit après la mort et que votre père est quelque part, sûrement près de vous…

      Amicalement,
      Eric

  8. Merci à vous de me lire !

    • aziza Darghouth

      oui c’est vrai ………………………………………

    • Désolé Eric je pensais apporter une pierre à l’édifice, après avoir lu et apprécié votre présentation de ce livre…

      Le récit de ce neurologue est intéressant, surtout qu’il a une étiquette qui ne lui laisse pas beaucoup de place pour ce genre de prise de position.
      Imaginons que l’homme occidental se remette à croire à l’esprit, cela ne serait pas bon pour beaucoup de chose, comme par exemple le grand marché des greffes humaines…

      • Oui C’est pour cette raison que même avec énormément de preuves, il y aura toujours des blocages chez les intellectuels… Un peu comme s’ils avaient la preuve d’extra terrestres, ils feraient tout pour cacher l’information pour ne pas déstabiliser l’humanité…

  9. christine

    ayant vécu un arret cardiaque et un électro choc pour revenir à la vie je peux vous témoigné que tout ce dont je me souviens c est un trou noir et rien d autre

    • Oui bien sur il n’y a que 15% qui se souvienne, c’est comme les rêves, vous révez toutes nuits mais vous vous en souvenez pas.

  10. Normalement ,vous avez la la lumière !

    http://www.youtube.com/watch?v=C4wFvZhMB54

    Roland.B

  11. Mouhamed alias Arthur Ernest

    juste pour ajouter a un grain a ce sujet, tous les etres sur terre sont composés d eau, de feu ou energie,de la terre ou de la chaire et de l air autrement dit du souffle,cependant apres la mort tt retourne a l origine mais seul l air ou le souffle (l ame) soit vagabonde ou rehabite un autre corps humain, animal ou vegetal. Bien avant ce processus, apres la mort, l ame baigne dans un fleuve de l oubli ce qui fait que notre renaissance et parfois marqué par la nouveauté et l oubli neanmois l individu peut avoir des flash du DEJA VU ou du DEJA VECU.
    Si l ame rehabite un corps animal ou vegetal en ce moment elle est dépourvue de raison et du language humain c est a dire le fait de pouvoir parler aux hommes tt en sachant que les arbres,les animaux eux tous ressentent la joie ou la douleur.
    Qui est DIEU et Qui est l HOMME¿ une tres bonne question.Dieu n est autre que le COEUR et l HOMME n est autre que la raison ou la conscience ou l esprit c est a dire,le coeur laisse le libre choix ou arbitre a la conscience ou la raison de choisir ses actes de par les 5 sens donné a l homme cependant ca peut aller du bon sens tt comme du mauvais sens. Pour exemple: quelqu’un qui pert la raison ou et qui atteint mentalement nous le considéront souvent comme etant fou, pas vrai¿ Des meme considéré comme etant animal,en un mot juste pour que la raison est l homme et c est ce qui nous differencie des autres etres,le privilege de choisir,de dominer,de controler,de vouloir,de tuer un mouton,un boeuf ou poulet puis le deguster avec joie tt en sachant qu un arbre ne te trouvera jamais la ou tu es pour faire de toi sa table,son lit ou son support,le privilege du paradis sur terre,encore mieux,l arbre,la souris,le cheval,l oiseau et l homme ont tous un coeur qui leur donne vie la seule difference c la raison. Depuis la nuit des temps, Dieu a été ce qu il a été sans bouger,il a créé l homme a son image,c est un enigme,ton fils ou ta fille ne t il ou t elle pas de toi,alors est qu un ane mettra bas un humain ou esk un humain mettra au monde une vache,Dieu est si pres de tte chose au point qu il ressemble a la chose et se fond en elle,tt près des yeux on ne parvient pas a voire,trop loin non plus c est idem,ouvrez grand les yeux car tt se passe sur terre,un meurt ici et un autre qui renait ailleurs et cela va ainsi tt comme pr les homme et les animaux,on nait,meurt et renait encore et encore,si toute fois l homme est amené a disparaitre alors DIEU serait pauvre et mandiant car parmis ttes ses creatures encore qui lui ressemble le plus parfaitement,ya que l homme a qui il a donné le pouvoir absolu,ce dernier peut ou faire ce qu il veut tte meme son createur le cherit,lol. On nous dit souvent que les anges sont aussi créés par DIEU et ne font pas l amour,ne boivent pas,ne mangent pas ils sont seulement au service de DIEU,alors cela n est pas similaire a ton lit,ton telephone,ta tablette,ta maison,ta voiture,ta chaussure,tes habits,les lampes de rue,le soleil,la lune,les etoiles,l eau,le feu,la terre,les avions etc qui sont et repondent uniquement a la satisfaction de l homme sur terre et pourtant ce qui a été créé par l homme,j ai ete enfant de coeur a la cathedrale de Dakar et croyait moi meme JESUS disait que DIEU s adresse aux gens en parabole ou en métaphore,les anges ont des ailes,ce n est qu une metaphore,l internet n a pas la vitesse d un ange a votre avis,lol,les avions les bateaux ne ralient t ils pas des hommes a des milliers et des milliers de km. Cherchez pas plus loin car vous etes et nous sommes tous la reponse a nos questions. Si tu attends de voire DIEU en personne croit moi cher ami tu passera tt l hiver debout ou assi a ta chaise et l étè te trouvera la ou t es car tu ne verras que ta personne ou ce que DIEU créé,il est en toi,en moi,en lui,en eux,en vous. Je fais parti de l univers donc ne suis je pas l univers ou ne se reste une particule de l univers¿ Demande a ton coeur et il te dira qui tu es car on s attribue des noms qui a l origine ne sont pas les notres,avant de naitre on m appelait foetus,la premiere semaine apres ma naissance j avais pas de nom,alors on me donna le nom de Arthur Ernest biensur que je peux changer a ma guise mais a ma mort les hommes m appeleront le cadavre ou macabé,deja a l origine est ce que DIEU s appelait DIEU¿ No les gens lui donnent juste un nom pr le connaitre,un endroit pr l habiter ou une histoire pr le connaitre mais il n y a plus pure demeure,église ou mosquée que ton corps et ton esprit,ton coeur pr servir de maison de DIEU. et dsl si g trop dit mais c est seulement dans le but de partagé et d aider les autres qui regardent dans l espace ou esperé une autre forme de vie sur d autre planete,ce n est pas pr rien que la terre a ete choisi.

  12. Prisca

    J’ai lu quelques commentaires qui m’ont beaucoup touchés…
    J’ai vecu moi même une experience se rapprochant de celle du neurologue,

    Un soir d’été 2009, nous prenions la route avec des amis, comme si tout était écrit :
    Nous décidions d’aller au cinéma, sortie de séance on s’apperçoit que les pneu de la voiture de mon ami on été crevés,
    nous roulons quelques kilometre doucement afin de ne pas abimé plus que sa la voiture, arrivé jusqu’a chez moi, nous prenons « ma » voiture, du moin celle de ma mère , qui était en vacance au portugal avec mon père.
    On s’était dit que « pas vu pas pris »…
    En démarrant la voiture, on s’apperçoit que le liquide de refroidissement était au minimum donc la voiture chauffé un peu, puis reserve d’essence, On va roulé tranquille et tout ira bien…
    les heures passent…
    Sur la route du retour, je n’avais sur moi que mes clé, ayant posé mon sac chez moi avant de partir..
    Comme si sa devais se produire, mes clé posées sur le tableaux de bord glisse et tombent, je défais ma ceinture afin de les ramassées.
    Un cri retentit, et là je vois, fasse à moi deux phares, c’est alors que ma vie à défilé devant moi, mes parents, frère et soeur, mes amis, tout est allé très vite.
    Puis plus rien…
    Juste une atroce douleur qui semble s’atténuer avec la morphine,
    Je vois des femmes vêtues de blanc, tout est flou, mais je me sens apaisé, vais-je me réveillé?
    est-ce mon heure?
    Je me sentais comme flottant au dessus de moi même,
    Une sensation de bien-être tout est calme, clair… mais confus à la fois,
    j’entend qu’on me parle mais ne peux pas répondre, puis j’entend qu’on insiste, qu’on cherche a savoir qui je suis…
    Apres plusieurs heures passées dans le coma, je reviens à moi, une infirmière était là, je dit alors
     » 06.XX.XX… »
    Le numéro de téléphone d’une amie, le seul qui m’est venu à l’esprit, j’etais inconnu de leur service, puis je me sens partir a nouveau, je sens tout de même qu’on me bouge qu’on me parle, mais sous l’effet de la morphine je ne peux bougé… je sens qu’on me soigne une plaie sur le crâne, je ressent encore la sensation de l’aiguille qui traverse ma peau, mais je n’est plus la force de bougé, j’entend que l’infirmière s’adresse a quelqu’un au téléphone, j’ouvre les yeux, puis je lui demande où est le conducteur,  » en réanimation »
    me passe par la tête tout les pires images…
    Que lui est-il arrivé ?
    Va t-il s’en sortir?
    Je lutte a mon tour pour ne pas partir a nouveau, c dur je suis fatiguée j’ai mal…
    je reprend mes esprits et me voit rempli de sang de la tête au pied, des brancardier arrivent, me mette sur une chaise roulante et je me retrouve seule, dans ce long couloir, j’arrive tout juste à parlé…
    Puis je vois mon amie, qui arrive
    « que fait tu là? »
    « Je viens te cherché tu as eu un accident de voiture, vous avez été percuté par une voiture »
    Puis plus rien, je me souviens m’être réveillé chez elle, j’ai mal, j’ai du mal à respiré …
    puis plus rien à nouveau, encore un nouveau reveil; à l’hopital cette fois ci on me fait des examen supplementaire, j’ai du mal a respiré, j’ai mal aux côtes , mal aux jambes, à la tête… c’est horrible
    puis on me ramene chez moi, d’où le contre-coup du choc arrive enfin, je ne cesse de pleuré car j’ai frôlé de peu l’autre monde, toute sorte de souvenirs me reviennent, j’ai vu cette lumière, ce « tunel »…

    Je sais a présent que la mort ne me fait plus peur…

    Quelques jours après j’apprend que l’homme qui nous as percuté était ivre, et roulé a contre sens…

    Désormais, cette expérience m’as fait grandir, je côtoie la mort tout les jours dans mon métier…

    « Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort »

    • Merci Prisca pour votre témoignage. En fait, il faut avoir conscience qu’on fait partie d’un tout et essayer de faire le bien autour de soi. De plus, on a maintenant pratiquement la preuve, que la conscience ne meurt pas…

      Bon week end!
      Eric

  13. Bonjour,
    Mon fils de 4 an a fait une ime est s « en rapelle comme si c ‘était hier!
    Il ma parler de se qui avait vu et sa rejoint le témoignage du neurochirurgien ,mon fils ma dis pourquoi pleur t on c est si beau la haut !
    Il nous a expliquée en détails de se qui la vécu et na pas peur de la mort ,
    pour lui c ‘est magnifique ..

    • Merci sandrine c’est rare les témoignages d’enfants qui ont fait une NDE mais je sais qu’il y en a aussi.

      Amicalement,
      Eric

  14. charvin anne

    Bonjour,

    Moi aussi, j’ai vécu une nde.
    Ainsi que plusieurs régressions car je crois fortement à la réincarnation.
    D’ailleurs, j’aimerais être mise en contact
    avec des spécialistes pour prouver mes dires.Car je prétend être celle de deux personnalités des siècles derniers.
    Ma vie actuelle a des liens de vie ave c mes vies passées.
    Bâtarde,je n’ai jamais connu mon vrai père biologique et je fus placée à la DDASS.
    Je prétends être la réincarnation de norma Jean Baker qui fut assassinée ( chose que j’ai revécu) ainsi que celle d’Aliénor d’Aquitaine.
    Ma fille unique est celle d’Anne Franck.
    Merci beaucoup à toutes les personnes qui voudront m’aider et qui peuvent me contacter sur ma page facebook.

    • Bonjour Charvin Anne

      Attention, le cerveau est un émetteur récepteur et les régressions peuvent nous connecter à un film d’une vie qui n’a rien a voir avec nous… Le mental est notre ennemi tant que nous n’avons pas le moyen de le faire taire pour simplement entrer dans la simplicité de l’instant présent. Car tout ce joue là, dans l’instant présent et nos vies antérieure doivent rester là où elles sont, c’est à dire dans un passé hypothétique…

      Denis

  15. raynaud

    Pourquoi ne pas y croire! Dans mon cas, le paradis est le pays de lumiere et d amour. J y crois de pares dons que j ai car dans ma famille paternel mon arriere grand parlait avec les defunts et moi je suis passeurs d âme. j envoie les âmes dans la lumière poir qu elle y touve enfin la paix et les membres de sa famille

  16. Millie

    Bonjour,
    je rends hommage à toutes ces personnes qui ont laissé des témoignages très fort émotionnellement.
    C’est la 1ere fois que je témoigne sans crainte du jugement .

    Après avoir fait une tentative de suicide, et pendant le coma j’ai été aspiré dans un tunnel noir et là des personnes de lumière m’ont accueilli. Elles étaient sans jugement, mais d’une grande bienveillance envers moi C’était le première fois que quelqu’un m’aimait. Elles m’ont fait comprendre que ce n’était pas le moment et qu’il fallait retourner d’où je viens. J’étais triste.
    A mon réveil, les médecins m’ont dit que j’avais fait une défaillance cardiaque et qu’ils ont failli me perdre.

    Je suis au 3/4 de ma vie et je sais que je compte partir bientôt pour les rejoindre, car depuis cette NDE j’ai développé une hypersensibilité qui me fait trop souffrir dans cette société. Merci de m’avoir lue sans jugement.

    • Il ne faut pas laisser cette hypersensibilité s’installer, ce n’est pas une bonne chose, le monde est beau dans ses dualités et sans elles il ne serait pas. Pour que la lumière de la photo en arrière plan de cette page puisse exister il faut le noir qu’il y a autour sinon, le fond de la page serait noir ou blanc mais bien moins beau et évocateur, ou pire encore il pourrait être gris, la juste harmonie entre le blanc et le noir, mais un monde gris serait bien plus laid que ce monde ci.
      Alors il nous faut tenter d’aimer toute chose avec la même force…

      Denis

    • vous savez d’après tous ces témoignages il vous rester au maximum dans cette vie pour vivre des expériences et grandir… Donc non, partir prématurément n’est pas la bonne solution, surtout si vous avez le choix de rester.

      Amicalement,
      Eric

  17. josee

    J espère vraiment de tous mon coeur que cette histoire est vrai j ai beaucoup de difficulté à y croire après le décès de.mon père il y a un an je n allais pas bien du tout et jamais mon père est soit venu me voir ou même M aider M envoyer un signe ou quoi que ce soit depuis 1998 alors que j ai travailler ds le milieu hospitalier que j ai développé de l hypocondrie du à tous ses questionnement j ai tellement peur que tous s arrête après… j avais même arrêté de croire en dieu maintenant cette croyance reviens tranquillement car j ai besoin d y croire.

  18. GAY Jacqueline

    Bonjour Eric,
    Le son « Om » est un mantra lié à un symbole.
    Je le connais car il m’a été transmis en plus lors d’une initiation au Reiki Karuna.
    Ce symbole que l’on dessine au dessus de la tête + le chant associé purifie, protège et stabilise l’aura, mais il faut être initié pour pouvoir l’exécuter. Donc ceux qui ont entamé ce chant, qui est un chant de guérison a probablement été chanté par des moines tibétains ou autres initiés.
    Quand on soigne une personne en émettant les sons des symboles Karuna + OM…on faut monter le taux vibratoire de la personne (et de la pièce dans laquelle la séance est pratiquée). C’est très fort, et cela apporte de la guérison là où la personne en a besoin.
    Certains chirurgiens sont amenés à se faire initié au Reiki (le Reiki Karuna se fait bien plus tard), et apprennent que nous sommes entourés de corps subtils. Cela les amènent à présenter les outils chirurgicaux « tranchants » par le manche, afin de ne pas écorcher les corps subtils.
    Parfois des services entiers se font initier au Reiki (par exemple, sur une personne qui vient de subir des rayons pour un cancer : vous pouvez couper le feu produit par les rayons). Soulager les malades avec l’Energie…un beau cadeau, vous ne trouvez pas? Chirurgie + Reiki, vous pourriez en faire des Merveilles!

    Vous avez vécu une très belle expérience. Et il existe encore tout plein de belles choses à découvrir.
    Nous sommes formater par la Société, redevenons « humains » avec toutes les possibilités qui s’offrent à nous … mais il appartient à chacun de nous de redécouvrir toutes ces possibilités.

    Beaucoup de grands scientifiques ont écrits des livres…Georges Osorio, ABC de l’au-delà, ou bien vous avez des congrès notamment « 2èmes rencontres internationales sur les expériences de mort imminente » qui existe en DVD (cette rencontre a eu lieu à Marseille les 9 et 10 mars 2013 et il s’agit de médecins qui témoignent).
    Et jetez un œil dans la catégorie « Esotérisme »: plein de livres qui peuvent vous aider à découvrir ce que l’on ne nous apprend jamais à l’école…

    Demandez-vous pourquoi vous avez vécu cette expérience…car rien ne nous arrive jamais par hasard!

    Très belle journée
    🙂

    • Oui vous avez raison, il faut lire beaucoup de livre différents et même de scientifiques spirituels car ca existe, la preuve avec ce neurologue. Depuis l’âge de 14 ans, je lis différent sorte de livres pour agrandir mon champs de vision, C’est d’ailleurs ce que je dis dans mes vidéos youtube sur la droite de ce blog.

      Amicalement,
      Eric

  19. helene

    Un soir, lorsque je me suis couché épuisé et a un temps de ma vie ou tout était si difficile, j’ai aperçu sur le haut d’une armoire, une grosse boule blanche opaque qui allumait de l’intérieur tout égal dans la densité, la chambre était claire tout éclairé. Je me suis dit, puisque je n’étais pas chez moi, pourquoi laisser une veilleuse allumé, je ne pourrais pas dormir ! trop éclairé la chambre !, c’est alors qu’elle est disparu et la chambre était plongé dans le noir car c’était la nuit.
    C’était si beau cette grosse boule blanche, grosse comme un ballon de plage. si captivant, je me demande ce que c’était. car je n’ai pue retracé ce genre de description et je me demande si quelqu’un a vue cela déjà. Elle était vraiment sur le bureau en hauteur, ne flottais pas et était la sans bouger et opaque d’un blanc parfais et clair comme une sorte de tissus et on pouvait voir qu’elle était éclairé mais aucun reflet de lumière disparate comme lorsqu’on ouvre pour s’éclairer, rien a voir, tout était égal en éclairage sauf quelques reflet contournant cette boule de l’extérieur.

    • Elo

      Bonjour Hélène !
      Votre message m’interpelle, et il n’y a pas de hasard 😉
      Aujourd’hui même, une amie m’a décrit avoir vu exactement une boule blanche telle que vous la décrivez.
      Il n’y avait aucune source de lumière, ni extérieure, ni intérieure, que cette boule blanche. Je ne trouve pas d’explication.
      Donc cela fait plusieurs heures que je cherche un témoignage d’une personne qui aurait vu ce genre de phénomène. Je tombe toujours sur des phénomènes dit « orbes » mais ce n’est pas cela…
      Soyez rassurée, vous êtes au moins deux, à avoir vu ce phénomène ! Je continue mes recherches 😉 Bonne soirée.

  20. Corinne

    Bonjour,
    Je vous remercie de votre témoignage et de vos commentaires…
    Je suis, intimement convaincue pour après un comas niveau 3 ou 4, étant totalement inconsciente et prés d’un état mortel, m’être vue de dessus,et regarder la scène par alternances, dans ces différents développement, jusqu’à l’hôpital ! Je me souviens d’une sensation de besoin de repos avant de revenir, je n’avais pas envie de revenir de suite, c’est certain ! Je ne me souviens d’à peu près rien, sinon, cette impression que j’allais revenir pour quelque chose d’intense à relever… Ce fut le cas ! Et c’était un début encore, je pense … Ma mère était décédée deux ans auparavant, je pense que cette envie de me reposer venait de sa douce compagnie, trop troublante au retour pour m’en passer à nouveau, là, j’imagine ! Je crois aux signes, j’en vois en toute chose sur cette terre, par l’intermédiaire surprenant parfois d’une phrase d’une inconnue, etc… Bien longtemps après cela, deux ans maintenant, mon père est aussi parti , ses trois enfants ensemble, nous l’avons accompagné, et bien qu’une déchirure se manifeste, ce moment comme pour ma mère fut  » reposant » car même s’il était inconscient, nous lui avons donné notre amour, notre pardon total, notre bénédiction de paix. Il souhaitait que nous le veillions, c’était la première fois que je rencontrais cette démarche. Il fut amené chez lui, et le sommeil ne me venait pas. Ma soeur était dans une chambre, seule, elle est totalement fermée à la religion, à tout ce qui touche le spirituel, et mon frère tout autant. J’ai eu un moment de peine à percevoir cela, et là mes parents enlacés me sont apparu en haut souriant, heureux, étincelants de lumière… De coeur à coeur, j’ai perçu qu’ils me disaient d’être joyeuse, heureuse, car ils étaient enfin en noces, réunis et satisfaits. Nous étions leurs enfants, lien de leurs amours vivants. J’ai ressenti, une vive émotion de joie,et l’ai exprimé à mon frère près de moi, il a reçu cette joie spontanée. Les funérailles, un moment furent tenaillantes, et lors du texte que je lisais, je n’ai pû continuer, ma soeur m’a épaulée, cet instant fut je pense la somme des tristesses dans l’église…. Par contre, je le voyais par moment, et d’autres défunts autour joyeux ! Un cousin qui est rationnel, m’a dit en sortant qu’il l’avait vu heureux, d’autres aussi, plus sensibles. Maintenant, quand ce moment arrive autour de moi, je vois un rayon de lumière, souvent au moment incroyablement opportun d’une pensée générale d’amour envers le défunt, et je suis rassurée, son chemin s’élève , c’est bon ! Et, je souries… Depuis, je suis tellement sûre que l’Amour est partout, je prie pour que chacun le ressente et que le temps aidant, cette Vie ici, maintenant soit harmonieuse entre Tout ! Je parle avec diverses personnes de ce sujet, et de plus en plus abondent en ce sens. Bien sûr, ils ne sont plus là comme avant, ils le sont d’une autre façon toujours, et, c’est à chacun d’ouvrir un oeil, et d’être surpris de joie. Comme des clins d’oeil ! Nous retournerons d’où nous venons, je sais qu’il n’est pas encore le moment…de belles, belles choses se produisent et je souhaite bien encore les voir mûrir. Quelle belle époque, nous pouvons traverser. La croyance est précieuse, elle ouvre des portes sans qu’on sache comment, le mystère reste total et rebondissant de joies, oui, pour moi aussi cela est précieux et inaltérable.

  21. isa

    Le son Om est le son originel, connu depuis des lustres par les indoux et beaucoup d’autres pour ses vertues apaisantes !
    on l’utilise dans les cercles de om-healing, cercles dit de guérison où l’on entre en méditation en chantant le om pendant 45 min, faisant descendre l’énergie de la source de l’univers jusqu’à nous (pour résumer brièvement)
    pour plus cf http://om-healing.org/fr

  22. Ilyas2905

    Bonjour,

    Tous ces témoignages sont interessants. Il témoignent tout simplement qu’il y a une vie après la mort.

    C’est une croyance qui date depuis la création de l’homme mais qui a juste été perdue avec le modernisme, le matérialisme….

    Maintenant, si nous croyons qu’il y a une vie après la mort. Qui peut nous en parler correctement autre que celui qui l’a créée? Donc, on est obligé de revenir vers les religions pour chercher la Vérité.

    Toutes les religions sont d’accord que Dieu existe et qu’il a envoyé des messagers pour nous expliquer ce qui nous attend sur cette terre et après la mort, et comment nous pourrions nous en sortir.

    Ces religions disent aussi qu’il existe des êtres que nous ne voyons pas et qui peuvent nous influencer si nous entrons en contact avec eux. Entrer en contact avec ces êtres nous est aussi interdit parce qu’ils sont malintentionnés et vont nous induire en erreur.

    La difficulté quand on a des visions….etc et de savoir si c’est vrai ou inspiré, influencé par ces êtres (esprits, djinns, satan,…). Dieu nous interdit formélement de croire à ces visions, parce qu’elles sont entâchées de contrevérités.

    La question qui se pose est que faire avec toutes ces informations ?

    Dieu nous explique clairement à travers ses prophètes, qu’il est le seul capable de connaître le futur, et notre destinée. Que ces informations nous seront cachées jusqu’à notre résurection.

    Alors, il nous demande simplement de croire en Lui, de le prier Lui et Lui Seul, et bien sûr de ne pas commettre les différents pêchés: tuer, voler,….

    Il nous demande d’être toujours optimiste et de croire en sa bonté et sa miséricorde.

    Il nous promet ainsi que tout se passera bien pour nous sur terre et dans l’audelà.

    Il nous a apporté pour cela énormément de preuves qui se trouvent dans ses livres sacrés, dans notre corps et dans l’univers.

    Maintenant, à nous de jouer.

    Bonne journée à vous

  23. Ella

    Bonsoir,

    Je suis heureuse de vous lire. Que ce soit grâce aux religions ou à une certaine spiritualité, il est doux de penser à un ailleurs. La mort fait moins peur, et peut être pourront nous un jour rejoindre nos proches perdus pour les serrer fort.

    Pour ma part j’ai plusieurs fois vécut ce que l’on appelle un voyage astral, mon corps astral flotter au dessus de mon corps physique, souvent lorsque j’avais de la fièvre. La plupart du temps cela a duré quelques secondes car dès que je voyais mon corps physique, je retombais et me réveillais. 2 fois, j’ai pu aller plus loin, sortir de ma chambre et voler, les paysages défilaient à une vitesse incroyable, les couleurs étaient extraordinaires. C’est une sensation très grisante, un peu lorsque l’on a trop bu et que l’on se couche, on a l’impression de s’envoler.

    Quand ma grand mère est décédée, le lendemain j’ai rêvée d’elle, elle était allongée dans son lit, baignée d’une lumière blanche et chaude, reposante. Elle souriait. Je lui demandais de revenir et de guérir, mais elle ne faisait que sourire d’une manière si rassurante. Je me suis réveillée en pleurant et je ne pouvais plus m’arrêter de pleurer. Aujourd’hui encore en écrivant ces mots j’ai les larmes aux yeux. Mais je pense qu’elle est venue me dire au revoir dans mon rêve, et qu’elle a essayé de me faire comprendre que tout allait bien.

    Je pense que nous sommes tous connectés, humains, animaux, plantes également, car nous sommes tous constitués d’atomes et que nous faisons partie intégrante de l’univers. Avec un peu d’attention, on peut voir des signes. Le hasard n’existe pas, des personnes sont parfois faites pour se rencontrer et partager des moments de vie. Et plus tard peut être se rejoindre à nouveaux dans une autre dimension. Pour être plus attentif, et rêver davantage, la méditation est un moyen extraordinaire. Elle ouvre des perspectives nouvelles, et nous rends plus sensibles à ce qui nous entoure.

    Le monde devient de plus en plus dur, froid, matérialiste. Le respect des autres, de notre environnement, des autres espèces, et la spiritualité, nous permettra peut être de renverser cette tendance matérialiste et obscure.

    Merci à tous de vos témoignages. Au plaisir de vous lire.
    ESB.

  24. TABKA

    BONJOUR Je vais essayer de relater mon experience dans l espoir de lire une experience similaire.C etait en novembre
    2003vers3Hdu matin environ,tout a coup je sentait une energie extraordinaire saisir mon corps.Cette energie me transporte vers un lieu feerique.JE ME VOYAIS plus vieuxt,les murs de la chambre etaient couvers de tapis sertis
    de diamants.je n arretais pas de murmurer plusieurs fois Dieu soit louer Dieu soit louer jusqu a ce que une femme qui se trouvait dans cette
    chambre m embrasse la main en signe d apaisement.Je n avais plus peur et l energie s est affaibli et le reve a pris le relay .je retiens que dans cette endroit il n y avait ni telephone,ni television

  25. Chaouch

    Oui ! j’y crois ! dans un accident en mer, j’ai été en noyade et en combat entre la vie et la mort …! j’ai sentie une paix et une beauté intérieure !

  26. Potvin, JF

    Je ne vois pas l’utilité de prouver ceci. Qu’il y est rien après la mort ne fait tout simplement aucune logique.

    Je perdu ma peu de foi en un dieu quand mon fils est né et hospitalisé près d’un an. Voir des enfants mourir et si malade pendant des mois à été un grand facteur même si mon fils à survécu.

    De mon côté je prie symboliquement un esprit « peu » être fictif et relié à ce que j’aime le plus, la nature, forêt, rivières et lac. j’y trouve mon compte 🙂

    Je suis que les religions catalogués ne sont source que de contrôle, d’abus et de conflit dans ce monde.

    La question: je suis qui et pourquoi je suis né et ici, nous conduire peut être vers une déduction ou croyance envers la réincarnation. Là dessus, je ne suis pas encore 100% convaincu mais ce me question.

    Merci pour tout vos beau témoiniages

  27. Haffani

    J’ai lu plusieurs livres sur le NDR, et je crois ferme en une autre vie aprés la mort physique de notre enveloppe corporelle. Cependant, je me suis posée si dans nos rêves , il nous arrive d’expérimenter une situation non pas de mort clinique mais de « réellement » être en contact avec les êtres chers disparus aprés avoir voyzgé de notre dimension vers celle où « vivent » ceux qui ont quitté la terre. Je suis convaincu de ce phénomène surtout aprés la mort de ma mère en 2012. Depuis je la vois quasi quotidiennement dans mes rêves et contrairement avec les autres disparus, avec elle j’ai une forme de communication non verbale trés claire. Je ne suis pas scientifique mais moi j’interprète ce phénomène comme si le cerveau pendant le sommeil se « débarasse » de tous les carcans du conscient et subconsient ce qui lui permet de traverser la barrière des deux mondes en acionnant certainement des fonctions que nous ignorons à ce jour.
    Ce sujet me passionne et j’ai lu avec plaisir tous les commentaires.

  28. Anne F

    Je suis contente d’être tombée sur cet espace de discussion grâce à ma cousine et à Facebook. Pour ma part je crois qu’il y a une vie après en effet, oui. Je ne suis pas passée de l’autre côté, mais j’ai « connu » un être qui venait de partir et qui était resté attaché à son domicile. Au domicile de son épouse chez qui j’ai habité 3 mois. C’était une expérience merveilleuse. A cette époque, j’ai pu sentir la présence de plusieurs autres personnes disparues, à travers des photos portrait de ceux-ci. J’en ai parlé à plusieurs reprises à des personnes qui selon moi avaient besoin de l’entendre. Oui, il y a une vie après la vie et oui, j’en suis convaincue, nous sommes jugés pour le bien et le mal que nous aurons fait ici, dans cette vie. Et c’est bien la raison pour laquelle c’est si dur pour beaucoup de gens d’admettre cette autre vie. C’est effrayant un jugement. Nous devons faire de notre mieux ici et maintenant, sans chercher à savoir quelles autres vies antérieures on a bien pu vivre, sans trop chercher à savoir non plus, quelles autres vies on vivra demain. Nous devons, selon moi, nous concentrer ici, maintenant, chaque jour, sur les gens qui nous entourent, nos parents, nos enfants, notre mari, notre femme et leur apporter toute notre attention et tout notre amour. Voilà ce que je crois. Je suis contente de voir que des gens se posent des questions. Vraiment. Vive les réseaux sociaux et vive Facebook !!! Gros bisous à tous et toutes et bon courage.

    • C’est vrai ce que vous dites. Je crois qu’il faut essayer de faire pour le mieux dans l’instant présent mais je crois aussi qu’il faut partager le plus possible ce genre d’article pour éveiller les consciences. Il faut juste imaginer que si quelques personnes seulement se remettent en questions en se disant, qu’il faudrait peut être, être plus cool ou plus bienveillant avec l’entourage car si jamais la mort n’était pas la fin, eh bien le monde serait meilleurs. Comme il ne faut pas attendre d’aide des politiques, débrouillons nous, nous même pour diffuser les nouvels.

      Amicalement,
      Eric

  29. Momo

    Pour preuve que le paradis existe, ou plutôt une autre vie après la mort existe, je dis seulement qu’il faudrait se poser une question: quel était le rôle des membres supérieurs et inférieurs (entre autres) du foetus dans le ventre de sa maman = certainement aucun rôle, mais restent alors une preuve que ce foetus va aller dans un autre monde à part le ventre de sa maman où il va se servir de ses membres …
    Dans notre vie alors, il y aura les désirs, les rêves, les objectifs … ils sont tellement nombreux à l’infini, des fois durs que l’on ne puisse tout réaliser; parce qu’on n’est qu’un être humain de pouvoir très limité et restreint; et un jour on meurt tout en n’ayant pas eu tout ce qu’on désirait. On doit alors être sûr et certain qu’il existe un autre monde où tous ces désirs vont être réalisés, sinon ce serait injuste qu’on soit créé et mené dans cette vie, avec pleins de désirs, de rêves, et ne pas pouvoir réaliser. Seulement, il va donc accomplir sa mission dans cette vie, la raison pour laquelle on est créée, et qui réside dans la soumission à Dieu le Tout Puissant. Ceux qui réussissent leur rôle dans cette vie là iront au paradis, et ceux qui échouent iront en enfer, à chacun de choisir sa destination. La fin de cette vie (la mort) n’est qu’un moment de passage à un autre monde alors. Dans le Coran Allah nous indique le droit chemin à suivre pour gagner le paradis, comme il nous indique le mauvais chemin à s’en écarter pour éviter l’enfer.
    Je vous invite à chercher la vérité de l’au delà dans ma religion qui est l’Islam, il y a, entre autres, des sites internet si vous voulez..
    Amicalement !

  30. Eve Jeandel

    j’ai vécu une NDE, mais j’ai essayé de l’oublier vu l’attitude des médecins, gênés, soit d’une erreur commise, soit par crainte de ne pouvoir répondre à mes questions. Mais en rentrant chez moi, j’en ai parlé à mon mari en lui demandant s’il me croyait. Il m’a répondu oui, alors j’ai oublié. 1ans après je perdais mon fils de 19ans.En voici le compte rendu qui ressemble à énormément à d’autres.
    J’étais dans une clinique de la région parisienne pour passer des radios
    Au cours de l’ examen de radiologie,peu après l’injection d’iode, je me suis sentie mal. J’ai eu un violent mal de tête et j’ai senti ma tête exploser. Je me suis retrouvée face à moi-même J’ai vu les médecins s’activer et réclamer une injection de ???je ne sais plus quoi. Je me regardais et ne me trouvais pas belle, lorsque j’ai réalisé que je ne pouvais pas être aux 2 endroits en même temps. J’ai cherché à me voir , mes pieds, mon corps, mais je ne les voyais pas. J’ai pensé , je suis seulement mes yeux, ma pensée, mon inconscient ?. (Quand j’y pense je trouve cela bête). Effectivement, je n’avais pas mon corps de chair , mais je voyais tout ce qui se passait. J’ai même pensé « Jésus sur la croix » pourquoi ai-je pensé cela? Il y avait +de 30 ans que j’avais oublié le cathéchisme de mon enfance. Je voyais partout, devant derrière et autour de moi et j’ai dû me déplacer dans une salle car je voyais des appareils que je n’avais pas vus où j’étais auparavant. Puis je me suis sentie comme aspirée par la tête dans un espèce de gros tuyau et mes bras le long de mon corps( que je ne voyais plus, mais que je ressentais) Cela allait très vite , je me dirigeais vers le haut et vers un cercle bleu foncé étoilé…
    Je me suis réveillée en pleurs, pourquoi ? car je ne souffrais de nulle part.Je ne comprenais pas, j‘étais dans une chambre et une infirmière est vite arrivée. Elle m’a demandé si cela allait bien et le temps que je finisse de me réveiller , je lui ai dit que je voulais rentrer chez moi, je pleurais toujours .
    A mon retour, j’ai raconté à mon mari ce qui s’était passé, pour moi je n’y comprenais rien et je lui ai demandé s’il me croyait.Avec le recul, je suppose qu’il a cru que j’avais reçu un choc, mais il m’a répondu : « oui , bien sur, je te crois.» N’ayant aucune raison de penser à autre chose qu’une perte de conaissance banale, j’ai repris mon travail. Mais au fond de moi , je me posais des questions bizarres. Pourquoi on vient sur terre ? pour mourir ? non, c’était idiot de ne venir que pour cela…mais pour quoi faire ?
    Mon attitude changeait, j’étais dans la douceur, dans une sorte d’amour pour tout le monde. Mon travail consistant à aider mon mari ,dirigeant une entreprise hôtelière, je prenais du temps avec le personnel, je les écoutais avec attention. Auparavant je gardais une certaine distance avec eux, et là je les écoutais, m’intéressant à leur vie. D’ailleurs un chef de rang un jour m’a dit : « C’est curieux, vous avez changé… vous êtes plus douce et on peut vous parler de tout , vous écoutez et vous savez quoi répondre »
    J’étais contente qu’il me dise cela. A cette époque je lisais beaucoup, la littérature du moment. J’échangeais des livres avec Pierre, un monsieur âgé, client du restaurant . Mais tout récemment ,j’avais été attirée (ah !le fameux hasard qui n’existe pas) , par des livres différents. Ce fût Médecins du ciel et de la terre, de Maguy Lebrun qui s’imposa à moi un jour d’achat .En le lisant je pleurais, tout me troublait dans son histoire. Car elle parlait d’une personne décédée pendant la dernière guerre, une amie Elles étaient infirmières Maguy et Etty ,qui était juive. Elle est morte gazée dans un camp de concentration. Maguy notait les messages d’Etty que recevait son mari médium. Bref , me souvenant de ce qui m’était arrivé à la clinique, j’en ai conclu qu’il y avait autre chose après la mort. Lorsque Pierre venait au restaurant,il me racontait la guerre, il pleurait la mort récente de son épouse, et je pleurais avec lui, ce qui avait le don d’énerver mon mari, car je passais du temps alors qu’on avait besoin de moi au restaurant.
    Je lui amenai ce livre , en me disant qu’il allait « tiquer » sur mon choix. 2 jours après il m’ a apporté mon livre +1 autre et il m’a dit « tenez , voici la suite » Effectivement le livre lui avait plu et il était allé chercher à la librairie le 2ème livre écrit par Maguy. Cette année-là je suis partie en vacances avec mes enfants en emportant le livre que je lus avidement Lorsque mon mari est venu nous retrouver pour les vacances, nous avons laissé nos enfants chez des amis, les parents des copains Nous avions promis à Pierre que nous irions passer quelques jours avec lui en Hte Savoie où il possédait un chalet Nous y sommes allés, seuls. Une inquiétude naissait , nous étions pressés de repartir et au bout de 3j ours , nous avons repris la route pour rentrer chez nous
    C’était le 11août 1993 . Arrivés en fin d’après –midi, il faisait très chaud, les enfants étaient dans le jardin,heureux , tout allait bien, et ils ont pris leurs vélos,et sont partis comme dab. Nous étions installés sur les chaises longues dans le jardin et en levant les yeux , j’ai vu 3oiseaux noirs, des corbeaux je pense, sur les fils électriques qui traversaient le jardin .J’ai eu des frissons de peur, j’ai même dit : « ils me fichent la trouille à rester là, à nous regarder » Je suis rentrée préparer le repas .Alex est venu et m’a demandé ce que je faisais de bon. J’avais prévu son repas préféré, il était heureux…
    Nous avons pris notre dernier repas ensemble Après ils sont partis sur la place du village, retrouver leurs 3 copains. La cuisine débarrassée, J’ai laissé mon mari devant la télé et je suis montée me coucher avec un livre à terminer. Vers 23h mon mari est venu me rejoindre , les enfant devaient rentrer dans peu de temps, Alex était passé chercher un fruit juste avant. 10mn après, Le téléphone a sonné. J’ai entendu mon mari répondre : « on arrive tout de suite » Je n’osais pas poser de questions , il a fini par me dire , les enfants ont eu un accident, après m’avoir donné une pillule à avaler de suite, nous sommes partis sur les lieux sans dire un mot,je tremblais…
    Il y avait un attroupement, un tracteur éclairait le champ où la voiture s’était retournée après plusieurs tonneaux. Les parents des jeunes qui habitaient à 5mn de là, étaient sur place ,Sab dans leurs bras. Ils m’ont expliqués que les secours allaient arriver et qu’Alex ne bougeait plus. Il était dans le coma J’ai dit à mon époux de s’occuper de notre fille et que j’allais avec Alex.
    Peut être que grâce à ma NDE j’ai compris que je devais garder une certaine attitude , je ne voulais pas faire peur à mon enfant, je savais qu’il pouvait être à côté de nous , sans son corps. Je suis allée m’agenouiller près de lui , il était si loin de la voiture que je pouvais déjà imaginer le choc. Il avait une vilaine blessure sur le haut de la tête . Il était couché dans sa position favorite pour dormir.Mes larmes coulaient silencieusement. Je lui ai parlé doucement,lui expliquant que les secours arrivaient,et qu’il devait tenir le coup. Très vite j’ai compris qu’il ne pouvait pas s’en sortir. Il a eu comme un spasme, il a dégluti, et j’étais là ne pouvant pas le prendre dans mes bras de peur de le bouger et de le mettre en danger. Alors j’ai levé les yeux vers le Ciel et j’ai crié : « Dieu si tu existes montres–le moi, maintenant ! ». J’ai ressenti un choc vioent au niveau du plexus, comme un coup de poing… et j’ai appelé ma maman qui est au ciel lui demandant de venir chercher son petits fils, puis Marie la mère de Jésus à qui j’ai dit » Marie , vous qui nous avez donné votre fils, je vous donne le mien, je vous en supplie ,prenez soin de lui » Mon mari est arrivé avec un vêtement qu’il a posé sur le corps d’Alex, et nous serrant fort dans les bras l’un de l‘autre, nous avons attendu… Les pompiers sont arrivés, ils ont soulevé Alex pour le mettre dans leur ambulance .J’ai compris que j’étais impuissante Lorsqu’ils sont sortis, nous faisant signe qu’ils n’avaient pu le réanimer,deux d’entre-eux pleuraient, ils étaient jeunes eux aussi, j’ai même éprouvé de la peine pour eux. Je leur ai demandé si je pouvais monter dans l’ambulance. Ils ont regardé mon mari qui leur a fait signe que oui, et là j’ai pris mon enfant dans mes bras, mais je savais que son corps était vide. J’ai pris le temps pour l’embrasser, lui dire au-revoir, A DIEU. Ce n’était pas son corps que je laissais, ce n’était qu’une coquille vide… Mon enfant je devais le retrouver et l’aider, en tant qu’âme.
    Le S A M U est arrivé beaucoup trop tard. Ils se sont occupés de Sab et l’ont emmenée à l’Hôpital de Romorantin, selon notre volonté et les pompiers ont emmené Alexandre à côté, mais à la morgue. La suite est une autre et très belle histoire, car c’est ce jour, le 11août 1993 que je suis née…Merci mon fils.

    • Un témoignage génial Eve, merci ! J’espère qu’il sera lu comme beaucoup d’autres et qu’il donnera un espoir aux gens dans la détresse. L’originalité, enfin façon de parler est que votre NDE a aussi servi pour avoir une certaine attitude pour votre fils, c’est touchant….

      Amicalement,
      Eric

  31. Eve Jeandel

    Mais aussi Eric, il faut penser que nous avons tous un chemin à faire …
    .. Certains doivent passer par les chemins rocailleux. Pour d’autres nous devons être prêts et les guider vers la Lumière qui éclaire et nos coeurs et nos consciences. Pour d’autre ce sera une écoute attentive, une main , un sourire qui leur rendra une raison de croire que la vie ce n’est pas seulement naître sur terre et mourir( tiens c’est ce que je me suis dit quand j’ai fait ma NDE)

  32. Ylian

    Un témoignage de plus. Mais ce qui est encore plus fort, c’est l’explication de tout ceci, l’organisation, la logique, le pourquoi. Et tout çà se trouve dans un autre livre à succès, l’ultime cri des anges, de Ralf Mastin. Plus qu’édifiant, une vraie claque !

  33. Bonjour Eric,

    J’ai lu dès sa sortie le livre du Docteur Alexander.
    C’est édifiant !

    Je pense même qu’un film est prévu à partir son extraordinaire « odyssée », comme il la nomme.
    Si le film sort, ça va faire un carton !

    Didier

    • Bonjour Didier,

      Merci beaucoup pour l’info, 😉 Je ne le savais pas, j’attends ça avec impatience. 🙂

      Bonne soirée,
      Eric

  34. Mickaël

    BOnjour j’ai perdu mon pépé en Avril 2015 est ça à était un vrais choque.
    Maintenant ça fait quelques mois, mais c’est toujours dur j’ai beaucoup beaucoup de peine je suis trés triste, je suis trés touché…
    Moi j’ai pas fait de reve de mon pépé mais j’aimerais trop, je l’aimais beaucoup trop…

    Mais depuis ça, en faite j’ai un cousin qu’a envoyé un sms à ma mère, ils parlaient d’un sujet pour une imprimante pour imprimé les papiers de deuil 2 ou4 jours aprés le décès quoi je me rapel plus trop,est il ce trouve que pendant l’envoie de ce sms, une partie à était tronqué, effacé, puis remplacé par une phrase plus qu’éloquente, « Mail envoyé pour le lien drivers imprimante. Si ça existe à priori c’pére que ca va ? On n’est pas gâter avec les poumons. 🙁 Biz  »

    Il faut noté aussi qu ‘une de mes tante, la 1er fille que mes grand parents ont eu, a senti la présence de mon pépé dans un reve, elle voyais une aura blanche et elle à essayé de voir son visage mais quand elle à ouvert les yeux, ca c’est fini, elle dit que comme si c’était pour la rassuré…

    J’essaie de chercher sur internet pour les sms qui ce changent suite aux décès d’un être chére mais je patauge dans le semoule… Vous en pensé quoi pour le sms, comment c’est possible ? Ce serais un signe sa que son ame était la ???

    • Honnètement, je crois que c’est un vrai signe de votre grand père même si je ne connais pas toute l’histoire familiale, je crois qu’il y a encore des choses à creuser…

      Amicalement,
      Eric

  35. Oiseau-de-Pluie

    Bonjour,

    Je n’ai personnellement jamais vécu d’expérience de ce genre, mais je m’y intéresse.
    J’ai une question à poser à ceux qui les ont vécu : êtes-vous toujours effondré(e) par la mort d’un proche ?

    J’ai 21 ans et je connais malheureusement plusieurs personnes parties dans l’autre monde, dont deux dont j’étais vraiment très proches, disparues en un an d’intervalle.
    Tout d’abord ma grand-mère, la seule qu’il me restait, partie en octobre 2013. Je l’avais vu sur son lit de mort. J’avais regardé au-dessus de son corps en me demandant si elle était là, si elle flottait au-dessus de son corps comme ceux qui font des expériences de mort imminente le prétendent.
    Mais je n’avais rien vu. Rien ressenti, hormis la détresse de la voir inerte et de l’avoir « perdu » pour le restant de ma vie…
    Aujourd’hui, ça fait déjà plus de deux ans et je n’ai toujours aucun signe d’elle.
    Un an plus tard, un autre drame est survenu dans ma vie. L’un de mes cousins, le seul dont j’étais extrêmement proche et qui était mon frère de cœur, a attrapé une maladie mortelle du jour au lendemain. Une pancréatite aiguë nécrosante !
    Il est resté 19 jours à l’hôpital et il est mort. Le choc a été extrêmement brutal. Cette maladie l’a foudroyé et tué en 19 jours !!!
    Un mois avant, nous allions au cinéma ensemble et il allait très bien. Il n’avait que 42 ans.
    Lui-même ne s’attendait pas à mourir : la veille de son décès, il disait à ma sœur au téléphone qu’il se sentait en forme et que nous passerions Noël 2015 ensemble !!

    Nous parlions très souvent de la vie après la mort. On ne pouvait pas se voir sans évoquer ce sujet. Il n’y croyait pas, mais était ouvert d’esprit et acceptait d’en parler. Je lui avais prêté le livre « Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà ».
    Il n’a pas eu le temps de le lire, il y est allé… Il n’a plus besoin d’y croire maintenant, il y est !

    Mais cela fait 11 mois qu’il y est et il n’est toujours pas revenu me dire comment c’était.
    A sa mort comme à celle de ma grand-mère, je n’ai absolument rien ressenti hormis la douleur terrible de leur perte…
    Pourquoi ?
    J’aimerais tant savoir s’ils sont heureux là où ils sont.

    Ma tante, qui a perdu son fils unique (mon cousin) et qui vivait avec lui, n’a aucun signe de lui non plus…

    • safi

      bonjour oiseau de pluie,
      ton commentaire m’a beaucoup touché et je pense que les réponses sur toutes tes questions tu pourras les trouver,
      ai confiance en Dieu le tout puissant et regarde vers le ciel et demande lui d’éclairer ton chemin,
      bon courage.

  36. Sam qui dit a Eric d arrete

    Eric art d ecrire sur se site

    oui le livre et super mais fais comme tout le monde prend l air surprie

  37. Dal Farra Bruno

    – Bonjour. Je fais mes propres recherches suite à des phénomènes qui sont inexplicables, vécus et porteurs d’espoirs. Je ne suis jamais tombé malade au point où mon esprit s’est détaché de mon corps mais…

    – Croyant, sans plus, je me suis toujours méfié de la parole des hommes et de leurs écrits. Je sis un pragmatique. Mes expériences involontaires sont les suivantes. Il y en a plusieurs qui m’ont marqué mais une seule m’a fait comprendre que ce qu’on appelle  » Dieu  » existe, et je ne saurais vous dire pourquoi.

    – Quand mon arrière grand -mère est décédée, c’était une obsession. Pendant 6 mois je pensais à elle, puis un jour j’ai décidé d’arrêté volontairement de me tourmenter. J’ai dis  » Ecoute mémé, si cela ne te dérange pas, fiche-moi la paix. J’ai envie d’avoir l’esprit libre. Je veux t’oublier  » ( Je résume ). Quelques nuits plus tard, je la voie, dans notre chambre, debout, vivante, elle me regarde et le dit  » Ce n’est pas bien de ne plus penser à moi « . Un choc ! Réel ou imaginaire ? Oui mais plusieurs personnes de ma famille avaient eu la même réaction que moi et tout le monde l’a vue tenir ce même langage. Depuis, plus rien. Hallucination collective ???

    – En 2000, mon père se suicide. Je ne m’étais pas vraiment entendu avec lui mais j’ai été choqué de cette fin. Je vais alors faire une petite prière dans une église près de mon travail, je me mets à genoux sur un prie-Dieu et parle au hasard à la Vierge, au Christ, etc…Je veux me relever et là, une force appuie sur mes épaules et j’entends dans ma tête  » Reste encore un peu « . Je suis sorti bouleversé. Que dire ?

    – Je suis pianiste amateur et ce jour là, je ne peux expliquer ce qui m’est arrivé?. En jouant une pièce de Mozart, d’emblée après la première mesure, je jour de toutes petites notes et là, je me mets à pleurer, à trembler, une lance me traverse la tête, et la première chose que je dis à ma femme  » Dieu existe  » ,Ne me demande pas comment et pourquoi je te dis ça, mais je sais qu’il existe. ( Je ne suis ni mystique, ni usager de stupéfiants ou autre ). Pour moi, c’était clair. Le message était clair. A travers ses petites notes (d’un morceau assez difficile ) , il y a eu un message venant de très loin, que le ne peux toujours pas expliquer, mais Dieu, dans le sens large du mot , existe, du moins, j’ai su à ce moment qu’il y avait autre chose après la vie. Il m’a fallu un an avant de rejouer ce morceau.

    – Voilà mes vécus. Je ne m’accroche pas à ces  » rencontres  » mais je pense effectivement que oui, il y a quelque chose qui nous dépasse après la vie, qui reste assez inexplicable et que les prophètes en tous genres avaient compris.

    – Si ces témoignages peuvent vous aider, si je reste sur ce chemin vécu, ces témoignages qui me dépassent, alors oui, il y a un autre  » moi  » après la vie. Un postulat si vous préférez. Ce n’est pas possible qu’il n’y ait rien te ça j’en suis sûr. Merci

  38. marwa

    bjr alssalamou alaykoum oui le paradis existe comme l’enfer existe aussi, et cela est b1 détaillé dans notre religion de paix L’ISLAM À ce propos, Allah Très Haut dit:

    «Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.» (Coran,51: 56)

    Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit :

    « Cela signifie: je ne les ai créés que pour leur donner l’ordre de M’adorer et pas parce que j’ai besoin d’eux…>>
    Deuxièmement, Allah Très Haut n’enverra pas les gens au paradis ou en enfer pour Sa simple connaissance qu’ils méritent ce sort. Il les loge dans l’une ou l’autre demeure selon les actes qu’ils auront accomplis ici-bas.

    Il faut croire en l’existence du Paradis et de l’Enfer, et que tous deux sont prédisposés à la Création pour l’éternité. Quant au Paradis, c’est un lieu de félicité que Dieu a préparé pour le croyant pieux, ceux qui ont cru à tout ce qu’Il leur a enjoint de croire, c’est à dire la foi en Lui-même. Ceux qui Lui ont obéi ainsi qu’aux Messagers avec une sincérité envers Dieu et une fidélité à son Messager.

    Le Paradis

    Le Paradis contient différents bienfaits qu’aucun oeil n’a pu contempler, qu’aucune oreille n’a pu entendre et qu’aucun esprit humain n’a pu imaginer. Allah dit :

    « Certes, ceux qui ont cru et accompli des actes pieux, voilà les meilleures des créatures, leur récompense sera auprès de Dieu, les jardins d’Eden sous lesquels coulent des fleuves. Ils y demeureront pour l’éternité, Dieu les agrée et eux L’agréent, voilà pour quiconque craint son Seigneur. » Sourate 98. La preuve (Al-Bayyinah). Verset 7-8

    L’Enfer

    Quant au feu de l’Enfer, c’est un lieu de châtiment qu’Allah a préparé pour les mécréants, injustes, ceux qui ont mécru en Lui et désobéi à Son Messager.

    Il y a dans l’Enfer plusieurs sortes de châtiments de punitions, qu’aucun esprit n’a pu concevoir.

    Allah dit :

    « Et craignez le feu destiné aux mécréants. »
    Sourate 3. La famille d’Imran (Al-Imran). Verset 131

    Allah dit :

    «Nous avons préparé pour les injustes un feu dont les parois les entourent et s’ils demandaient la pluie, une pluie de métal fondu s’abattrait sur eux, cuisant leurs visages, quelle détestable boisson, et quelle mauvaise posture.» Sourate 18. La caverne (Al-Kahf). Verset 29

     » Certes Dieu a maudit les mécréants, et leur a préparé un brasier dans lequel ils séjourneront éternellement, ils ne trouveront ni patron, ni assistant, Le jour où les visages seront renversés dans le feu, ils diront : Ah ! si seulement nous avions obéi à Dieu et à Son Messager !  »
    Sourate 33. Les coalisès (Al-Ahzab). Versets 64 – 65 – 66

    Et Si Allah avait créé des créatures pour les vouer à l’enfer, elles protesteraient en disant qu’Il ne les aura pas mises à l’épreuve et ne leur aura pas donné la chance de se mettre à l’œuvre . Pour parer à cet argument, Allah les a créés pour vivre ici-bas, les a doués d’entendement, leur a fait parvenir Ses livres et envoyé Ses messagers.

    Tout cela pour qu’au jour de la Résurrection, elles ne puissent lui opposer aucun argument.

    Le Très Haut a dit :

    «..en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la venue des messagers il n’y eût pour les gens point d’argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage.» (Coran,4:165).

    Cheikh Muhammad al-Amine ach-Chinquiti (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit :

    « Allah explique clairement dans ce verset qu’il est nécessaire de parer à tout argument qui pourrait Lui être opposable. C’est pourquoi Il a envoyé des messagers porteurs de la bonne nouvelle consistant à l’admission des obéissants au paradis tout en avertissant ceux qui leur désobéissent contre le paradis.

    j’espère que cela vous serez convaincu par l’islam qui est la religion de la paix et jamais du terrorisme

  39. lucette

    c’est une leçon sur l’islam que vous nous donnez là et aucune preuve !

  40. Je me suis toujours demandé si une vie après la mort pouvait exister. Je pense que oui, car je pense que malgré que le corps sois mort, la conscience, elle, ne peux pas mourir. Mon petit ami (qui était l’homme de ma vie) et son cousin (qui était comme un cousin pour moi aussi) se sont noyé tous les deux dans un étang il y a maintenant un moi et demi. Depuis ce jour ma vie s’est brisée et je prie chaque soir pour qu’une vie après la mort existe. Pour qu’ils soient tous les deux au Paradis. Qu’ils ne soient pas juste plongés dans un sommeil éternel à a peine 20 ans. Sur ce site, les témoignages confirme mon idée et ça me rassure, mais ce que j’aimerais savoir c’est, si les morts peuvent ou ne peuvent pas voir les vivants de là où ils sont. Je voudrais vraiment le savoir où n’avoir ne serais ce qu’un petit avis. J’aimerais savoir si mon copain et mon ami peuvent me voir et m’entendre. Ca serait le plus grand des réconforts pour moi. Merci de votre réponse…. Mon amour #M, #N Reposez en Paix, Je vous aime, on se retrouvera de l’autre côté…

  41. Benkada

    Bonjour , moi je suis passé entre la vie, et la mort, c’est bizar,,,, j’ai été victime d’un très grave avp le, 28,09,2007.
    Et je peux vous dire que dans le coma on entend tt, et on voit des choses ! Moi j’ai vu mon grand-père que j’ai jamais connu avant.
    Il ma regarder très méchant en me disant de repartir avec ma mère, pourtant jetait bien la ou jetait, c’est vraiment une autre dimension, comme ici et peur de rien, mais très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>