Une méditation pour réveiller l’énergie positive au lieu de l’affaiblir

Pendant un stage de Qi Gong, j’ai discuté avec une ergothérapeute qui s’aidait de cette tradition chinoise millénaire dans son métier en donnant des séances de QI Gong à ses patients. Il paraît que les résultats sont remarquables. Elle m’a confirmé ce que j’avais remarqué au sujet de cette pratique.

En effet, comme le Qi est une énergie présente partout dans l’univers, ce que les scientifiques confirment d’ailleurs en la nommant par un autre nom, on pourrait supposer que si vous faites appel à cette énergie en permanence, elle pourrait vous exciter ou vous énerver. Ce n’est pas le cas. Comme me le rappelait l’ergothérapeute, c’est une énergie calme, elle est présente uniquement quand on en a besoin. Si vous êtes calme dans votre vie, vous resterez calme, en revanche, vous allez être surpris de l’énergie déployée quand une situation en demande.

Non seulement vous aurez de l’énergie pour répondre aux problèmes, mais sur une longue durée sans sentir de fatigue, vous serez surpris de retarder l’apparition de la fatigue. À presque 51 ans, certains jeunes de 20 ans peuvent avoir du mal à suivre mon rythme. Je ne parle pas de sport, mais d’activités quotidiennes.

La méditation qui affaiblit

Avez-vous déjà côtoyé des gens qui méditent énormément voire même trop… On a l’impression qu’ils sont drogués, complètement shootés, c’est-à-dire que même en cas de force majeur, ils sont apathique, beaucoup trop mous pour réagir à une situation.

Il faut admettre que des méditations trop longues vous coupent du monde, car elle peut être un refuge comme l’alcool, « j’ai trop de problèmes, je m’enferme dans ma bulle… »

L’énergie positive ! C’est là ce que recherchent tous ceux qui pratiquent le Yoga, le Qi Gong ou la méditation : obtenir une énergie calme qui ne soit ni une ardeur hystérique ni un calme avachi mais bien un dynamisme efficace sur un fond de paix de l’esprit.

Inspirées de techniques vieilles comme le monde, les méditations actives créées sont particulièrement adaptées au mode de vie moderne et répondront à cette demande d’énergie positive. D’ailleurs les taoïstes dont est issue la tradition étaient des ouvriers, des jardiniers, ils faisaient leurs exercices en plein air, ils avaient les mêmes soucis et préoccupations que vous, pouvoir se nourrir et nourrir sa famille.

Les séances que je vous propose durent une heure et peuvent indifféremment être pratiquées seules ou en groupe. Elles présentent l’avantage d’être très simples à mettre en pratique et très rapides dans leurs effets. Ceux-ci, au-delà de l’énergie positive, vont de la lutte contre le stress, à l’apaisement des émotions et du mental.

La méditation Gourishankar, notamment, dont le nom fait référence à un prestigieux sommet du Mont Everest où l’air raréfié a la réputation d’apporter cette énergie positive tant recherchée, se pratique le soir en quatre phases d’un quart d’heure chacune ; les deux premières consistant en une préparation de la troisième.

1/ Assis et les yeux fermés, inspirez profondément par le nez jusqu’à remplir vos poumons. Retenez votre respiration le plus longtemps possible. Expirez lentement par la bouche, puis conservez les poumons vides, toujours aussi longtemps que possible. Pratiquez pendant un quart d’heure.

méditation qi gong

2/ Maintenez une respiration naturelle, tout en contemplant la flamme d’une bougie, dans l’immobilité corporelle et en gardant le mental orienté sur l’énergie positive.

qi gong

3/ Fermez les yeux, et relaxez-vous dans la position debout. Cultivez la réceptivité en ne faisant aucun mouvement volontaire, mais en laissant votre corps bouger comme il veut. Laissez les mouvements se produire, dans la douceur.

yoga qi gong

4/ Restez allongé, les yeux fermés, silencieux et immobile. Là, normalement, vous devez déborder d’énergie positive.

meditation

Si vous n’avez jamais méditez et que vous souhaitiez débuter ou que vous méditez depuis longtemps en position classique, essayez de d’insérer du mouvement et du changement. Pour ma part, je ne finis jamais une méditation sans un automassage chinois pour refaire circuler l’énergie. Et au sein de la méditation, je consacre une partie pour la respiration abdominale, et une autre plus compliquée qui repose sur la visualisation.

En revanche, si j’ai peu de temps devant moi et que j’avais d’abaisser une tension émotionnelle, alors je reste 15 min assis comme ça sans rien faire en apaisant mes pensées.

Vous pouvez télécharger gratuitement ce guide sur les différentes thérapies en cliquant sur l’image :

Gratuit : Méditation et thérapie

Gratuit : Méditation et thérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>