Une série télé fait parler le gouvernement américain sur les univers parallèles…

univers parallèle

L’appellation science-fiction m’a toujours fait sourire, car se traduit par de la science qui n’existe pas, une illusion scientifique en quelque sorte. C’est vrai dans le présent, mais complètement faux sur l’échelle du temps. Ce qui était de la science-fiction hier ne l’est plus aujourd’hui. Comme disait Einstein, tout commence par l’imagination, d’ailleurs qui aurait cru qu’Einstein avait la preuve que le voyage dans le futur était possible théoriquement, donc que le temps dépend de la vitesse.

Il existe une nouvelle série originale de Netflix, Stranger Things, qui a de plus en plus de succès depuis sa sortie, car elle parle d’univers parallèles.

Suite à un récent épisode, Ernest Moniz, physicien nucléaire et secrétaire américain à l’Énergie, a donné son opinion sur Stranger Things et a confirmé que le gouvernement américain recherche des dimensions supérieures et des univers parallèles.

Si vous n’avez jamais vu cette série, Stranger Things, voici un résumé: dans les années 1980, un jeune garçon disparaît et sa mère et ses amis partent à sa recherche. Ils découvrent que sa disparition est liée à un programme gouvernemental secret concernant la télépathie et une autre dimension qu’ils appellent «l’envers». En découvrant d’autres indices, ils rencontrent une jeune fille (Onze ans) avec des capacités télépathiques, qui a expérimentée un programme de contrôle du mental par le gouvernement.

Ce que de nombreux téléspectateurs ignoraient, c’est que cette horrible expérience avait été inspirée par un véritable programme  organisé par la CIA dans les années 1950 jusqu’au milieu des années 1970.

Matt et Ross Duffer, les frères jumeaux, réalisateurs de la série, ont déclaré dans une interview aux Rolling Stones que leur émission était basée sur des expériences gouvernementales « bizarres » qui ont eu lieu pendant la Guerre froide, en particulier MK Ultra.

Matt explique : «Nous voulions que l’élément surnaturel soit ancré dans la science d’une manière ou d’une autre. Aussi ridicule soit-il, le monstre [dans la dimension alternative] ne vient pas d’un domaine spirituel et n’est lié à aucune religion. Cela fait peur. Je ne crois pas aux fantômes, mais je crois aux extraterrestres et aux dimensions alternatives.  »

Dans Stranger Things, le gouvernement permet le sacrifice de jeunes enfants pour satisfaire ce monstre pour « le plus grand bien ». Cela semble familier avec ce qui s’est passé dans le projet  MK Ultra , car de nombreuses personnes innocentes, y compris de jeunes enfants, ont été victimes de ces expériences. tout cela a été développé pour « le plus grand bien de l’Amérique ».

Plus spécifiquement, les expériences visaient à identifier les drogues et les procédures à utiliser lors des interrogatoires et de la torture afin d’affaiblir les victimes et d’en extorquer des confessions par le biais du contrôle mental. La série télévisée a légèrement évoqué les graves  abus psychologiques, physiques et sexuels impliqués, mais a omis de nombreux autres détails horribles des expériences.  Les vrais monstres ne sont pas ceux qui se cachent sous votre lit, ce sont ceux qui contrôlent ces types de programmes, autrement connus comme l’élite ou le gouvernement de l’ombre.

Savez-vous que la vérité est ailleurs ?

Source

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>