[Vidéo] Un témoignage poignant sur la vie après la mort

Revenu de la mort

Revenu de la mort

Extrait d »un témoignage incroyablement détaillé sur quelqu’un qui est revenu de la mort :

« J’ai été hospitalisé pour une grave maladie une pancréatite aiguë et lors d’une crise les dernières choses que j’ai entendues, ce a a été les médecins qui ont dit « on le perd, on le perd » et là j’ai basculé dans une autre dimension.

C’est cette maladie ou la douleur extrêmement forte et tout d’un coup je n’ai plus du tout senti la douleur,  je me suis senti bien.

Il y a eu un épisode bref, mais pas très très marquant ou je suis sorti de mon corps et j’étais retenu par un petit fil d’argent une sorte de fil d’argent. Mais bon, ce n’est pas un épisode qui m’a vraiment marqué parce que ça n’a pas duré vraiment.

Ensuite, je me suis retrouvé aspiré, je flottais dans une sorte de tunnel. C’est un tunnel avec plein de couleurs, bleu azur et vert émeraude, et puis j’ai été aspiré par ce tunnel et tout à coup je suis arrivé à la limite et il y avait comme une sorte de ligne invisible par terre il y avait à la fois un avant et un après et là j’ai vu quelque chose qui sans doute est le côté le plus extraordinaire de cette expérience.

J’ai vu une sorte de bille de lumière extrêmement dense, je pourrais décrire ça comme un atome très très resserré sur lui-même,  très très compact et extrêmement lumineux. Et cette bille de lumière a pris la forme d’un ange, mais j’ai senti tout de suite que c’était quelque chose de pédagogique c’est-à-dire que cette bille qui a pris la forme d’un ange c’est en fait un rassemblement de matière particulier, mais elle aurait pu prendre n’importe quelle forme. Bon, c’est comme ça qu’elle s’adresse à moi parce que je vis dans un un certain contexte donc pour me faire comprendre, « voilà je suis l’ange ».

Et là cet ange s’est comporté comme une sorte de policier gérant la circulation sur la route et a fait un geste comme ça en disant il n’est pas encore temps, et après je suis revenu et réintégré mon corps et j’ai regardé tout le monde autour de moi l’air effaré

Et derrière cette limite, c’était la mort, donc il n’est pas encore temps je l’ai interprété comme il n’est pas encore temps de mourir, ce n’est pas le bon moment donc il faut revenir sur terre.

Qu’est-ce qu’il fallait que je fasse de ça ? Comment fallait-il que j’interprète ce message ? Surtout que ça posait pas mal de questions. Qu’est ce qu’il y avait avant ? Qu’est ce qu’il y avait après ? je précise qu’à l’époque,  j’étais totalement athée, mais athée vraiment militant  c’est-à-dire que je ne croyais absolument à  rien, et je ne perdais pas une seule occasion de le dire.

Et puis aujourd’hui c’est un peu étrange… c’est la partie la plus difficile justement de cette expérience… c’est qu’aujourd’hui si on me pose la question est-ce que tu crois ou est-ce que tu ne crois pas je dirais que la question ne se pose en ces termes. Le « il n’est pas encore temps » ça voulait dire, bon Olivier nous avons choisi pour toi que bah voilà tu n’allais pas mourir, tu vas revenir sur terre dont tu vas accomplir ta mission.

Alors ta mission ce n’est pas Jeanne d’Arc, brandir un oriflamme, ce n’est pas une mission mystique, ce n’est pas une mission d’une grosse grandeur , Olivier, tu es Olivier maintenant tu reviens sur terre et tu dois accomplir en tant qu’Olivier. Je serais femme de ménage, mon principal but de la vie en revenant sur terre après une telle expérience, ce serait d’être la meilleure femme de ménage… »

La suite dans cette vidéo :

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

2 thoughts on “[Vidéo] Un témoignage poignant sur la vie après la mort

  1. joëlle tivollier

    Ces – ressentis- sont tellement intimistes et indescriptibles, que leur évocation nécessite lucidité et précaution.

    Ce -vécu- particulier n’ est pas transmissible. A chacun de saisir chaque fibre de sa profonde sensibilité et de travailler sans relâche, patience et confiance sur cette trame merveilleuse qu’est notre vie ~~~~~~~~~~~
    ( quels qu’en soient … les aléas ……)

  2. Oiseau-de-Pluie

    Mon cousin est mort de cette maladie.

    Il allait très bien, il a attrapé cette maladie foudroyante « pancréatite aiguë nécrosante » du jour au lendemain, est resté 19 jours à l’hôpital, a été opéré deux fois et la seconde opération lui a été fatale !!!
    Il n’avait que 42 ans et il était le seul cousin dont j’étais très proche, il était presque comme un frère pour moi.

    Pour quelle raison n’est-il pas revenu ?… Je me poserai ces questions jusqu’à la fin de ma vie !

    Il s’appelait Olivier, lui aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>