Vous avez tous torts et moi aussi car la vérité est ailleurs…

Lorsque nous interagissons avec le monde et les autres, sommes-nous vraiment engagés vers l’environnement externe ou sommes-nous vraiment en train d’interagir avec nos pensées et nous-mêmes?

Un scénario pour illustrer cela: Alex voit un homme obèse dans la rue. Il pense que cet homme est vraiment trop gros; donc, il doit être très malheureux, car un surpoids est difficile à supporter. Mais est-ce que vraiment cet homme corpulent est malheureux,nous ne le saurons jamais. Mais pour Alex, c’est vrai au moment où il évoque le «jugement».

Mon opinion est que toutes les impressions et les jugements sont personnels et ne viennent donc pas de l’extérieur, mais de soi. Le « externe » est là, mais c’est juste une illusion. L’externe n’est pas directement lié aux pensées qui surgissent en nous. Les pensées qui surgissent sont des interprétations de l’externe. Par conséquent, tous les jugements proviennent de l’intérieur de soi. Quand nous détestons quelqu’un, est-ce que nous détestons vraiment la personne ou est-ce que nous détestons l’image de la personne qui surgit dans l’esprit?

Métaphysiquement parlant, nous voyons que chacun d’entre nous n’est que la conscience de soi-même. C’est assez abstrait et difficile à expliquer. Nous (les consciences) voyons à travers nos propres lentilles de conditionnement habituel.

Un exemple pour illustrer ceci:

Lors de la visualisation d’un seul objet, trois personnes auront 3 perceptions et 3 interprétations différentes. Mais aucune des perceptions n’est la VÉRITÉ. Ils ne reflètent que les images de la VÉRITÉ.

Alors … qu’est-ce qui permet aux «points de conscience» dans un environnement ou un monde de «se comprendre» les uns les autres? Il s’agit d’un «conditionnement culturel» et d’un système de croyances assez commun et standardisé qui lie et crée l’impression d’interaction. Nous vivons littéralement dans un énorme système de croyances, confiné dans nos pensées et nos conditions!

En regardant un autre niveau ci-dessus, nous voyons que toutes les autoperceptions sont des «points de vue» différents d’UNE source se concentrant dans des directions différentes.

Mince alors où est la vérité

Elle ne vient pas de jugement ou d’avis que vous avez sur la vie au fil de vos lectures ou formations.   Vous avez déjà touché la vérité, j’en suis certain, elle arrive par de fulgurantes intuitions venues de nulle part, vous n’aviez aucune raison de penser à ça et pourtant, cela est venu « comme un cheveu dans la soupe ».

On va reprendre l’exemple, du monsieur corpulent. Alex passe à côté de ce monsieur, il ressent un danger inexplicable pour sa santé qui n’a rien à voir avec la forme de ce monsieur. Dans ce cas, vous dépassez  le mental, ce n’est plus un jugement mais une connexion avec son champ énergétique. C’est à ce moment-là, que vous côtoyez la vérité commune à tout le monde.

Oui, il y a une vérité où nous sommes tous d’accord, sauf que nous n’avons pas tous accès. Si nous avions tous cette intuition formidable, il n’y aurait aucune discorde avec les autres puisque l’on connaîtrait la même vérité. C’est juste le mental qui nous crée une réalité différente pour chacun d’entre nous, suivant nos croyances, notre éducation, ce que nos ancêtres ont vécu, etc.

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>