Vous qui lisez ceci, qui êtes-vous VRAIMENT ?

Avant ma méditation, je me posais la question sur le sujet de mon prochain article et pendant mon silence, la phrase m’est venue spontanément : « Dis leur qui ils sont, car il y a confusion ».

Pendant très longtemps dans ma pratique de l’astrologie, j’étais dans une erreur incroyable, je croyais que le thème natal est ce que j’étais ou ce que les gens étaient. Donc en fait je pensais que la personnalité était ce que j’étais.

Et même de nos jours, beaucoup de personnes pensent que le thème natal reflète ce que la personne « est », alors qu’il reflète principalement ce à quoi l’on croit et nos désirs, c’est-à-dire que cela reflète l’ego.

Et puis, plus on travaille sur les croyances de la personne, par exemple, l’argent est sale, de ne pas être à la hauteur, être laid, etc. plus la réalité change autour de la personne.

J’ai derrière moi environ 35 ans de relaxation et de méditation, et plus j’étais à la recherche de qui j’étais, que ce soit avec l’astrologie ou d’autres disciplines plus je me perdais.

Un jour tout s’est éclairé, c’est justement parce que j’avais peur de me perdre que je résistais à qui j’étais vraiment, j’avais peur de la dissolution de mon ego qui était fort.

D’ailleurs, j’ai bien peur que la recrudescence de la maladie d’Alzheimer est un signe que l’homme a oublié qui il est vraiment, c’est un signe qu’il faut se rappeler qui on est….

Alors qui suis-je ?

Comment puis je savoir qui vous êtes, je ne vous connais pas ?

Car on est similaire, on fait partie de la même source, vous croyez en me lisant que vous êtes complètement séparé de moi, c’est la plus grande illusion de l’histoire de l’humanité et quand on pratique la pleine conscience depuis des années, cela devient d’une telle évidence.

En fait, vous pensez que ce que vous êtes est-ce que vous avez « fait » ou ce que vous avez obtenu au sein de ce monde. C’est pour cette raison, que vous attendez dans les yeux des autres la reconnaissance de ce que vous avez fait. Le problème est que le « faire » n’est pas ce que vous êtes.

C’est pour cela que l’être humain s’identifie avec ses possessions et qu’il souffre quand il perd quelque chose de matériel, car il croit que cela lui appartient. C’est son ego qui lui donne cette illusion d’appartenance.

Ce que vous êtes est la conscience derrière la conscience. Une vidéo est en préparation pour vous expliquer plus en détail ce que cela signifie.

On s’aperçoit avec certaines disciplines que ce que l’on « est » est l’observation de l’ego, l’observation de ce que l’on fait comme si quelqu’un de l’extérieur vous observait. C’est l’essence de ce que je suis et de ce que vous êtes.

Lorsque vous aurez assez de conscience de cette observation de vous-même, vous pourrez diminuer ce qui est la cause de vos souffrances, car la conscience derrière la conscience va vous souffler une petite voix qui dit : « tu es en train de te comparer aux autres, tu tombes dans l’ego ».

Donc, vous reconnaissez ce que vous êtes par la petite voix intérieure qui va vous éviter la voix de la souffrance qui est à l’opposé de ce que vous êtes. L’ego adore la souffrance, car ca lui donne la sensation d’exister, en s’opposant aux autres, en laissant une plus grande distance et en faisant croire qu’il a raison contrairement aux autres. Ce qui est le contraire de l’unité.

Ce que vous êtes n’aime pas la souffrance, donc quand vous êtes proche de la source, vous ne cherchez plus à avoir raison, car la conscience vous alerte quand votre mental commence à vouloir le conflit pour lui rappeler son identité. Comprenez que plus il se sent séparé, plus il alimente sa sensation d’existe : « c’est moi ! »

C’est très difficile d’expliquer avec des mots, car c’est un ressenti. C’est comme si vous expliquiez à quelqu’un pourquoi vous êtes tombé amoureux, vous allez essayer, mais jamais vous n’allez pouvoir expliquer votre ressenti.

Donc pour certains, ce que je viens d’écrire, cela va leur parler, alors que pour d’autres, je vais être « juger » comme un simple délire. Ce n’est pas gênant puisque tout le monde s’en aperçoit un jour ou l’autre, comme certaines personnes dans les derniers instants de leur vie.

Retenez que ce que vous êtes est la conscience derrière toutes les pensées que vous avez, car vos pensées ne sont pas votre conscience. Tout ce que vous croyez sur vous, ce n’est pas vous.

Et quand vous avec accès à cet espace intérieur, il se produit ce que j’ai écrit au début de cet article, il y a des idées et des inspirations qui émergent et vous ne savez pas d’où cela vient car en dehors de votre mental.

En une phrase, il faut que votre corps, votre mental et votre âme soient parfaitement alignés pour recevoir les bonnes informations.

Mais cela aussi, c’est difficilement explicable, vous ne cherchez plus, ça vient tout seul

« Se connaître soi-même c’est s’oublier.
S’oublier soi-même c’est s’ouvrir à toutes choses »
Eihei Dôgen – Maitre Zen

 

Cadeau Gratuit :

Les secrets de l'autohypnose

Téléchargez vite en cliquant sur l'image:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 


*